Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2017

A bientôt. Peut-être...

ordinateur-premier-apple9-t-19793-3.jpg

Oui, dès demain nous serons sans Internet.
Demain, dès l'aube à l'heure où blanchit la campagne, je partirai.
Le Goût et moi allons dans notre nouvel appartement, attendre le technicien de chez Orange qui doit nous reconnecter au Web.
Mes écrits inoubliables vont vous manquer je le sais.
Rassurez-vous, je reviens dès que tout est en ordre.
Enfin, en ordre...
Rien qu'à penser à tous ces cartons à vider, à trouver une place pour ce qu'ils renferment, ça me donne envie de tout laisser tomber.
Ça me donne envie de dire au Goût de m'installer mon ordinateur avant toute chose et de lire ce que vous racontez.
Peut-être même faire une note...
Ce sera bien, vous verrez
.


09/10/2017

Mon fauteuil...

lakevio.jpg

C'est mon fauteuil, regardez, j'ai jeté dessus mes vêtements en cafouillon.

Je n'ai qu'une envie, rejoindre mon lit.
Pfff... Mais non ! N'y voyez rien d'érotique !
C'est juste que mon fauteuil, qui aurait bien besoin d'être retapissé, va quitter le coin qu'il occupe depuis quatre ans.
Il trouvera certainement sa place ailleurs et gardera en mémoire son envie de changer de peau.

Pour l'instant, il est nu.
Ses coussins servent à caler.
Quoi ? Je ne sais plus...
Alors le soir, je lui jette mes vêtements pour qu'il se sente moins esseulé.
De mon lit, je regarde les cartons.
Et lui.
Il est si démuni, plein des vestiges d'une vie si agitée.

Bien calée sur mes oreillers, je regarde le peu qui me reste d'avant.
Presque rien...
Si ! La lampe de chevet du Goût.
Elle a résisté à tous les déménagements depuis qu'il a eu dix huit ans.

Mon fauteuil va encore prendre des coups.
Mais il finira retapissé, je le sais.
J'en suis sûre...

08/10/2017

Nous aussi au village

Dans notre coin, coin que nous quitterons jeudi matin à l'aube, il ne se passe rien.
Enfin presque rien...

Quelques commérages au salon de thé.
Un braquage à la pharmacie.
D'un coup, vendredi, il y a eu les pompiers, la police, nationale s'il vous plaît, et la "BAC".

Nos fenêtres donnent sur le jardin.
Nous entendons siffler les trains mais nous ne voyons pas les rares passants qui passent, une baguette à la main.

Il nous faut, entre deux cartons, descendre faire les courses.
Ce jour là notre rue était barrée.
La rue d'à côté aussi.
Une "Miss j'ordonne", qui pensait que son uniforme lui donnait tous les droits voulait nous faire rentrer chez nous !
L'innocente !

Vous connaissez la maréchaussée.
Elle fait mystère de tout.
"Qué pasa" dans notre rue ?
Silence  de la part des autorités...
Des bonbonnes de gaz prêtes à sauter ?
Ce serait surprenant dans cette rue où il passe douze personnes les grands jours.

Nous avons donc fait le tour, un grand tour, pour rejoindre la "rue commerçante".
En passant de "l'autre côté", nous avons vu une grande échelle.
Une nacelle et dessus, des flics habillés en cosmonautes.
En train de négocier ? Peut-être...

Nous sommes passés au salon de thé, sa réputation de centre d'information n'est pas usurpée.
Nous y avons appris qu'un forcené était barricadé chez lui.

Que croyez vous qu'il arriva ?
Rien !
Au retour, notre baguette sous le bras, les pompiers quittaient les lieux, la police aussi.
On quitte le coin lorsque la rue s'anime enfin...

06/10/2017

Dernière minute

Je ne veux pas vous casser le moral mais le Coca-Cola dans les toilettes, ça ne marche pas.
J'ai essayé, j'avais une bouteille de Coca-Cola qui restait dans le réfrigérateur.
Nous ne buvons pas ça alors je l'ai vidé dans les toilettes.
Pas de changement notable, ce n'est pas magique.

Le vinaigre blanc pour l'argenterie, oui il me reste quelques pièces.
Ça ne marche pas non plus.
Pas plus que ça n'agit sur la collection de bracelets en argent que je ne porte pas...

vinaigre, coca cola, bracelets

04/10/2017

Je teste encore pour vous...

déménagement,arnaque,plainte

Le déménageur escroc !
J'ai testé de nombreux déménageurs.
Des qui sont efficaces, oui ça existe.
Des qui sont sympathiques.
Des qui sont pas sympathiques.
Des qui cassent.
Des qui perdent.

Je n'avais pas encore testé l'escroc.
C'est fait !
Nous venons de changer de déménageur en catastrophe.
Nous devons aller porter plainte aujourd'hui.
Nous savons que cette plainte ne servira à rien sauf peut être à aider des futurs pigeons clients...

Je me sens d'autant plus coupable que j'ai choisi moi-même le malfaisant.
Mais attention ! L'escroc a un beau discours et réponse à tout.
A huit jours de notre déménagement nous allons devoir mettre les bouchées doubles et mettre en cartons.
Cartons reçus hier soir, achetés et  payés par nous...
Je crois que plutôt de perdre cet argent, j'aurais préféré me livrer à une extravagance.
Par exemple m'acheter un bijou, un sac.
Pas un Kelly bien sûr, c'est un escroc à la petite semaine, pas "un escroc à Kelly"...
Je crois avec celui là avoir fait le tour mais on n'est jamais à l'abri d'une surprise.

J'ai l'air de prendre ça avec philosophie mais je tiendrais ce fils de Û*!& !!! entre mes mains, je le découperai en lanières.