Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/02/2018

Tombe la neige.

Il a neigé sur Paris toute la journée.
Tout était blanc.
Les rues étaient vides.
Nous n'avions plus de métro ni de bus.
L'Ours était coincé dans son coin, nous dans le nôtre.

Faut avouer que la neige, c'est beau pour un Parisien.
Il en fait toute une histoire.
Pour lui, il ne neige pas, non, il est "pris en otage" par les éléments...

Hier, je ne suis pas sortie, j'ai préféré avoir pas chaud chez moi.
Notre chauffage peine et nos voisins ne sont pas là.
Ils sont en tournée les mignons.
Nous ne profitons donc pas de leurs murs chauds.
Même Minouchska, la bestiole féline de l'immeuble ne sort pas de chez eux.

Ce matin, les gamins sont arrivés en avance au collège pour faire des batailles de boules de neige.
Je vous le dis à Paris, la neige est un évènement !

Bien réveillés les collégiens ce matin !
Pas de crainte à avoir, il leur restera des munitions à la sortie.

J'ai de la lecture, des photos des filles, même pas besoin d'affronter les sols glissants...

neige,bus,trains

05/02/2018

Devoir de primaire...

lakevio.jpg

Jules est un peu trop délicat et Célestine, un peu trop gourmande.
Ils ne s'aiment pas, trop semblables, trop égoïstes ?

Pourtant Célestine espère une demande en mariage mais Jules préfère le frère de Célestine.

Tandis qu'il pense à Hector, elle soupire de découragement mais elle ne veut pas finir "vieille fille".

Parfois, elle l'asticote pour son côté maniéré, alors il fait la tête.

Cependant, il la ménage à cause d'Hector ; Elle, elle  veut la robe de chez Madame Lanvin.

Souvent, ils sont séparés par de longs silences.

Surtout lorsqu'elle pense à son âge et qu'il aspire à l'amour d'Hector.

Mais, en fait, ils sont parfaits.
Quel beau mariage !

04/02/2018

Je ne suis pas Hercule Poirot.

pluie,courses et pluiie

Surtout, je ne suis pas anglaise.
Toute cette pluie agit sur mes petites cellules grises.
Toutes petites les cellules grises, surtout grises.

J'ai d'ailleurs une vie extravagante à vous raconter.
Une ordonnance à renouveler ? Hop on grimpe sous la pluie !
Un réassortiment à faire ? Hop on descend sous la pluie !

Les " Tu as envie de quoi, toi ?" du Goût.
Mes réponses invariables "du chou chinois" ou "des endives"...
La tête dépitée du Goût, qui aime surtout les légumes d'été, les tomates, les poivrons, les aubergines.
L'hiver, il se contenterait de pommes de terre et de pâtes jusqu'au mois de mai.

Le caddy se remplit quand même.
On tente un passage chez le traiteur pour acheter un filet mignon.
Tout petit le filet mignon, c'est une tendance lourde.
Là une superbe terrine, c'est beau, y a de la figue, et surtout, y a pas de prix affiché.
Bon sachez que c'est bon, fort cher et que ce traiteur pratique la vente forcée.
Une petite tranche devient deux grosses tranches et je ne fais pas attention.

Passionnant non ?
Désolée mais je n'ai rien de mieux en magasin.
Même mon repassage est fait, le Goût vous l'a déjà annoncé...

Tout fiche le camp...

31/01/2018

Si tu t'imagines, fillette, fillette...

Le seul établissement d'importance que je connaissais dans le coin où j'habite est un grand hôpital.
Lorsque j'étais enfant, c'était une maternité et un hôpital pour enfants.
Ma plus jeune sœur, toujours malade sérieusement, a fait là-bas de nombreux séjours.

Aujourd'hui, c'est un mouroir pour vieux à 3 500 € par mois...
Lorsque je passe devant avec le Goût, je vois qu'on pose des plateaux vers 18 heures et à 19 heures, rideau ! On ferme les lumières.

Comme partout on manque de personnel.
Si vous êtes une vieille un peu lente, on vous retirera votre plateau trop tôt.
Si vous êtes "dépendante", un mot qui fait peur, vous serez lavée une fois par mois et vous marinerez dans vos couches souillées.

Cachez ce vieux que je ne veux pas voir !
C'est oublier bien vite que ce vieux a été jeune, a travaillé, a fabriqué de la richesse et que la moindre des choses serait de le traiter convenablement.

L'Etat, comme les autres, trouve que le vieux coûte trop cher.
Qu'il est trop encombrant.
On n'ose pas encore le piquer mais on lui pique l'argent qu'il a gagné.
Un vieux ça ne peut pas se défendre.
Parfois, lorsque le mois est long, le vieux fait les fins de marché pour ramasser quelques légumes.

Pourtant sans les vieux qui se donnent à fond pour aider les autres.
Sans les vieux qui aident les moins chanceux à apprendre à lire et à écrire.
Sans les vieux qui trouvent encore le moyen d'aider leurs petits-enfants, la misère serait encore plus grande dans notre beau pays.

Hier, j'ai regardé un mini reportage sur les maisons de retraites danoises.
J'ai regretté d'être une Française.
On n'a pas le regard tendre pour nos anciens, ici.

Maison de retraite, grève, argent

29/01/2018

Non non ! Pas ce devoir là !!

lakevio.jpg

Tu n'as pas honte de profiter de ton absence pour nous donner ce genre de devoir ?
Il est plus qu'équivoque ce tableau.

Tu as dû te dire "elle ne s'abstiendra pas", "elle le fera", "c'est une amie".
"Bon, un peu dilettante sur les bords, elle va le bâcler"
Et oui ! Elle le bâcle !
Cette fille écroulée sur des papiers, une ecchymose au creux du bras, tu crois que ça me parle ?

J'ai envie d'écrire, bien fait pour elle !
Fallait pas se mêler d'écriture, fallait pas pourchasser l'inspiration.
D'ailleurs je n'en ai pas.
Le crayon me tombe des mains.

Il est certain que ce mec est une vraie pourriture mais ce n'est pas lui qui me fera écrire le roman du siècle.
Je préférerai faire de la dentelle, de la tapisserie, même un carpaccio que de tartiner sur ce tableau.

C'est du roulage dans la farine ton truc.
J'aurais pu terminer sur "rideau" car la pièce est finie mais je dois placer tenture... 

Cette fois-ci, tu ne m'auras pas eue avec ce devoir Lakevio !