Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/02/2020

Le temps passe

anniversaires,merveille,le temps

Merveille aura treize ans mardi trois mars.

Comme elle a oublié d'être bête, elle avait repéré un cadeau intéressant.
C'était parfait.
Nous irions l'acheter aujourd'hui.

L'Ours et JJF nous ont piqué notre idée.
C'est mal ! Très mal !

Alors, on sèche.

Sale gosse !
Je parle de l'Ours évidemment, pas de sa fille.

Il paraît, de source familiale, le même, que de l'argent lui ferait plaisir...

Il faut aussi trouver une bricole pour sa sœur.
La cadette tient à être fêtée en même temps que sa sœur.
P'tite Sœur a oublié d'être bête, elle aussi...

 

26/06/2019

Canicule

merveille,louvre,chaleur,week-end

Le week-end a été vraiment très chargé.
Tornade était là.
Merveille et sa classe donnaient un spectacle au Louvre.
Drôle, le spectacle, critique astucieuse de l'archéologie.
Ces petits de classe de sixième ont fait preuve de beaucoup d'imagination.

Merveille a également eu les félicitations pour son travail de toute l'année, alors nous sommes tous sur un petit nuage.
Pourvu que ça dure...

On a découvert, par hasard, un nouveau "Breizh Café" rue des Batignolles.
Si ce n'est pas la preuve que ce coin devient un coin où il faut mieux se promener que vivre...

Après ça, lundi matin on était sur les rotules.
La
canicule n'arrangeait rien et ce n'est qu'un début.
Alors on vit dans le noir, le ventilateur ventilant jour et nuit.
On ne sort que le matin tôt.
Enfin presque tôt, vous me connaissez.

Pour l'instant notre appartement reste relativement frais.
Rien que ça, c'est bien...

20/06/2019

Finalement, je me moque des sous-marins.

merveille,p'tite soeur,la vie

Si on prend le risque d'écrire sur le net, on prend le risque d'être reconnu et finalement, je m'en fiche.

J'aimerais que, si elles en ont envie, mes petites filles puissent un jour lire ce blog.
J'aimerais que Merveille se rappelle qu'elle nous a joué son spectacle de théâtre et que nous étions fiers d'elle.
J'aimerais que sa petite sœur se rappelle qu'elle était très souvent sur nos genoux pour nous faire des câlins.
Bon elle se serait enfuie si nous lui avions proposé de l'emmener avec nous...

J'aimerais que l'Ours puisse lire que j'ai attendu un coup de téléphone avec impatience ce jour là.
J'aimerais que le jour de la guérison de JJF arrive enfin.

Toutes ces petites choses, sans importance pour les autres, mais qui font que ma vie est parfois si douce, et à d'autres moments si stressante.
Finalement, ce blog, c'est un tiroir à souvenirs.
Je n'ai presque plus de photos.
J'ai des moments de vie.
C'est important aussi, non ?

01/05/2019

Vincent, François, Paul et les autres

Vendredi, nous sommes rentrés tard du jardin.
P'tite sœur avait décidé qu'elle ne voulait pas dormir chez nous.
Nous avons donc trouvé l'Ours et nos amis sur le palier, assis sur les marches.

P'tite sœur est repartie avec l'Ours.
Pourtant, elle avait bien joué au square des Batignolles puis mangé une glace au "Jean Bart", face à la télévision.
Lorsqu'elle a aperçu le visage de notre Président, elle a scandé "Macron démission ! Macron démission !" ce qui montre qu'il ne faut pas laisser les enfants regarder les informations à la télévision...
On 
doit néanmoins à cette petite une belle crise de fou rire.

Merveille, elle, est restée avec nous.
Elle a joué à la maîtresse d'école avec la Tornade.
Evidemment, Tornade était l'élève.
Merveille est venue avec nous dans un grand magasin parisien où elle a choisi des couleurs pour sa chambre.
Elle a bu un jus de fruit au bar du Hilton Saint Lazare.
Elle a regretté les jus de fruits "maison" de l'hôtel quand il était encore le Concorde Opéra...
Elle a voulu acheter une BD, on la lui a offerte car on a refusé qu'elle dépense ses sous.
Oui, les grands parents servent aussi  à faire plaisir...
Elle a lu cette BD d'un seul trait alors évidemment, l
undi avant de la ramener, on a téléphoné partout pour en trouver le tome 2 qu'elle a lu dans le train malgré le mal des transports.

Nous n'avons pas vu passer les jours, inutile de vous dire que c'était bien...

amitié, P'tite soeur, Merveille

07/04/2019

J'avais déjà un titre

merveille,théâtre,soeur,chagrin

J'avais déjà un titre : "Une étoile est née".

Merveille prend des cours de théâtre, au collège et chez une ancienne théâtreuse.
Elle a donné sa première représentation et nous n'étions pas là...
C'est l'Ours qui a raconté une Merveille rongée par le trac avant de monter sur scène et le trac oublié dès qu'elle a commencé à jouer.
Et puis ce matin le téléphone a sonné.
C'était ma petite sœur qui recommence à m'appeler matin et soir.
Après une petite embellie et quelques moments mordants, elle ne va pas bien.
La succession se termine, elle va la signer et elle a l'impression que son mari meurt une seconde fois.

Elle ne le dit pas comme ça, elle se contrôle.
Trop d'ailleurs... Elle devient hargneuse, elle préfère piquer que pleurer mais depuis quelques jours, les larmes ne sont pas loin.

Alors, je raconte toujours la même chose, des banalités, je lui dis qu'elle avance.
D'ailleurs elle n'a pas le choix, elle veut garder cette maison trop grande et dans une région où nous n'avons aucun lien familial.

Ah si ! Par hasard, un frère de ma grand'mère a vécu dans une petite station thermale pas loin de la ville où elle habite aujourd'hui.
Je me souviens à peine de lui et elle ne l'a pas connu...
Je suis loin de Merveille qui part mardi à Rome.