Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/04/2018

On a vu l'exposition Mary Cassatt mais pas que.

exposition,les filles,toux

On est allé voir l'exposition Mary Cassatt à Jacquemart-André.
Pour une fois, les salles n'étaient pas bondées.
Les grèves ont parfois du bon, enfin pour nous, car ce musée attire toujours un public impressionnant.
On aurait pu croire à une fermeture exceptionnelle, il n'y avait que quelques Parisiens et deux cars de Japonais sur le boulevard Haussmann.
C'était bien.
Sauf qu'un gardien, qui se prenait pour le chef du monde a parlé au Goût sur un ton qui méritait une plainte.
Vous connaissez le Goût, il a argumenté et remercié ce zélé serviteur pour son amabilité.

Comme chaque fois, nous n'avons pas résisté au salon de thé.
Le Goût a choisi un gâteau vert et rose, on aurait dit un gros gâteau de dinette.
Il a dit que c'était bon.

Hier, l'Ours a amené les filles, genre "elles pleurent, tellement elles ont envie de vous voir !" Ben voyons...

Alors Le Goût a annulé son déjeuner avec un ami, on a gardé celui de lundi avec une amie et on aura les filles avec nous.

P'tite Sœur tousse beaucoup.
Hier soir, elle pleurait, voulait voir ses parents.
Elle voulait voir un médecin mais pas n'importe lequel.
Seulement la généraliste de ses parents.
J'ai donné du miel, fait des bisous, elle n'a pas beaucoup toussé cette nuit, mais depuis tout à l'heure, je l'entends.

14/12/2016

Vendredi, je suis allée chez le médecin.

Vendredi, j'étais en pleine forme.
Je suis allée à Paris chez mon médecin pour renouveler mon ordonnance.

Dans la salle d'attente, il y avait un mec.
Le mec, il n'était  pas frais.
Il est passé avant moi.

Depuis, je suis malade.
Genre 39° au réveil et à peine moins après le Doliprane.

Le Goût a appelé le médecin.
J'ai eu droit à une consultation par téléphone.

Surveiller ma respiration.
Surveiller ma toux.
Eventuellement prendre des antibiotiques.

Le Goût tousse, il veut être aussi malade que moi.

Résultat, on est encore privé des petites.

29/09/2016

Mes journées sont plus belles que mes nuits.

Le Goût tousse.
Il tousse le jour.
Il tousse la nuit.
Son "sirop au thym" n'est plus fabriqué.
C'est bien dommage, l'effet placebo était efficace...

La journée, le Goût tousse mais il vit.
Il va à Paris, s'engueule avec la mairie de Paris, alors qu'il passe par un chemin interdit, dit qu'il vit dans une république bananière.
Il en oublie de tousser...

Il passe devant un mannequin anorexique, il n'a pas vu les photographes.
Il la trouve moche.
Il oublie de tousser...

Il arrive enfin, moi soufflant derrière lui, à "l'Ebouillanté".
Un endroit charmant, si on a la chance d'être dehors.
"L'ébouillanté", est réputé pour ses bricks.
Je n'avais jamais tenté, j'aurais dû continuer car j'ai mis la journée à la digérer.
J'y ai trouvé du thon, en pagaille, "sec comme le vent du nord".
Je cherche encore l'œuf.
Le Goût fait des bricks, légères, goûteuses et délicieuses...

Sinon, c'était bien.

Sauf cette nuit.
L'Homme a toussé, bon je ne peux pas le tuer mais je me passerai volontiers de ses commentaires, ceux qui accompagnent sa toux.

Ce matin, j'ai sommeil.
L'Homme rédige sa note.
Il oublie de tousser.

Je me demande si l'ordinateur est aussi efficace que le sirop au thym...

Le Goût, toux,sirop de thym, discours

27/09/2016

Le Goût a un rhume.

Le Goût a un rhume, pardon, le médecin a dit "petit virus".

Lorsqu'il a vu son médecin, il ne toussait pas.

Depuis, il tousse, il tousse comme Gargantua mangeait, au milieu de la nuit et bruyamment.

Il meurt mais avec panache, en trempant d'énormes galettes dans du lait Nestlé.

Il m'empêche de dormir, il râle.

Je me moque.
Il me répond agonie.

Pauvre Goût...

le Goût, rhume, toux, bruit.

10/01/2016

Vieillir ce n'est pas rien.

bronchite,angine,toux,fatigue

Hier brusquement je me suis aperçue que j'avais vieilli.
La glace de la salle de bains me le disait déjà.
Le regard des jeunes encore plus, qui me laissent la place dans le bus.
Ils me font comprendre que je ne suis pas un perdreau de l'année...

Jusqu'à présent j'ai toujours très bien supporté la fièvre.
Je sais que je suis malade, lorsque le matin en ouvrant la lumière, je la vois jaune.
Je sais alors que j'ai plus de 39°.

Dans la nuit de vendredi à samedi, il a fallu que je me tienne aux meubles pour aller à la salle de bains.
J'avais des vertiges et je me suis cognée contre un meuble.

Hier, j'ai dormi toute la journée, me réveillant juste pour prendre un doliprane.
Le soir, j'ai essayé de lire, sans succès.
J'ai vaguement entendu la télé qui parlait de Mitterrand.

Ce matin, la toux m'a réveillée.
J'ai avalé mes antibiotiques avec répugnance car j'ai toujours peur d'éventuelles réactions.
Oui je sais mais à chacun ses névroses...

Je sens que ma journée d'aujourd'hui va être aussi passionnante que ma note...