Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/04/2018

On a vu l'exposition Mary Cassatt mais pas que.

exposition,les filles,toux

On est allé voir l'exposition Mary Cassatt à Jacquemart-André.
Pour une fois, les salles n'étaient pas bondées.
Les grèves ont parfois du bon, enfin pour nous, car ce musée attire toujours un public impressionnant.
On aurait pu croire à une fermeture exceptionnelle, il n'y avait que quelques Parisiens et deux cars de Japonais sur le boulevard Haussmann.
C'était bien.
Sauf qu'un gardien, qui se prenait pour le chef du monde a parlé au Goût sur un ton qui méritait une plainte.
Vous connaissez le Goût, il a argumenté et remercié ce zélé serviteur pour son amabilité.

Comme chaque fois, nous n'avons pas résisté au salon de thé.
Le Goût a choisi un gâteau vert et rose, on aurait dit un gros gâteau de dinette.
Il a dit que c'était bon.

Hier, l'Ours a amené les filles, genre "elles pleurent, tellement elles ont envie de vous voir !" Ben voyons...

Alors Le Goût a annulé son déjeuner avec un ami, on a gardé celui de lundi avec une amie et on aura les filles avec nous.

P'tite Sœur tousse beaucoup.
Hier soir, elle pleurait, voulait voir ses parents.
Elle voulait voir un médecin mais pas n'importe lequel.
Seulement la généraliste de ses parents.
J'ai donné du miel, fait des bisous, elle n'a pas beaucoup toussé cette nuit, mais depuis tout à l'heure, je l'entends.

20/10/2015

Elisabeth-Louise Vigée Le Brun.

Que voilà une bien belle expo qui n'attirera pas les fâcheux, la beauté rend les gens heureux.

Madame Vigée le Brun, qui a eu une longue vie, a connu les turbulences de la Révolution.
A l'abri dans les cours européennes, elle a su embellir ses modèles avec délicatesse, comme supprimer la lippe et les yeux globuleux de Marie-Antoinette.
Elle a fait du "photoshop" sans le savoir.

C'est la chirurgie esthétique du portrait avant l'heure...
Pendant que je regardais certains portraits, je pensais à la Folie des Grandeurs :

- Flattez moi !
- Monsieur est beau !
- C'est vrai ?
- Je flatte, Monsieur, je flatte...

J'ai l'air, comme ça, de n'avoir pas aimé mais j'ai adoré.
Berthoise aimait Madame Vigée le Brun depuis son enfance.
Elle m'a appris énormément de choses.
Entre autres choses que notre peintre n'avait pas le droit de peindre des hommes nus.

Cette exposition est plus que riche.
Nous l'avons quittée, épuisés, après avoir traversé rapidement le second étage, consacré à la période de l'Emigration, le temps de l'Italie et la cour impériale.

Il faut dire que Louise-Elisabeth a exercé son art presque jusqu'à la fin de sa vie.

Exposition, Grand Palais, abondance

Exposition, Grand Palais, abondance

Exposition, Grand Palais, abondance

 

17/03/2015

Au temps de Klimt, la Sécession à Vienne.

 

klimt,pinacothèque,exposition

klimt,pinacothèque,exposition

klimt,pinacothèque,exposition

Hier, je suis allée à la Pinacothèque voir l'exposition "Au temps de Klimt".

Je hais la Pinacothèque, j'y respire mal, les salles sont trop petites surtout pour la fresque de Klimt, on se croirait dans le métro un jour de vraie grève, pas les petites grèves d'aujourd'hui, celles qui ne veulent pas gêner le voyageur.

Plus que Klimt, j'adore Kokoschka et je suis loin de détester Egon Schiele, je ne vous montrerai pas un de mes tableaux préférés, la censure frapperait.
Oui, on peut être raciste, inciter à la haine voire au meurtre mais mettre une photo de femme nue se donnant du plaisir, ce n'est pas possible.

J'ai beaucoup aimé cette exposition malgré le monde, la chaleur et l'accueil peu courtois du personnel.
Je vous conseille d'aller voir cette exposition à l'ouverture ou pendant l'heure du déjeuner.

J'ai prévu d'aller voir Bonnard à Orsay, l'hiver coupe les ailes du Goût.
Avec le printemps, il est partant pour tout.
Il voulait même me traîner à la manifestation des retraités.

C'est un jour bien choisi pour cette manif : pic de pollution.
Ô vieillesse ennemie ! Ce soir, l'Etat aura quelques pensions de moins à payer...

13/08/2014

Le saviez vous ?

Je ne suis pas allée chez le coiffeur, ils étaient tous fermés pour "Congés annuels".
Je n'ai plus de boucher.
Il n'y a plus qu'un boulanger.
Le propriétaire de mon salon de thé est à la mer.
La crêperie, qui vient d'ouvrir et qui n'est pas géniale a quand même réussi à prendre des vacances.
Elle ne rouvrira peut-être pas...
Dans le coin où j'habite, un restaurant mauvais ne tient pas très longtemps, surtout quand il est cher.

Donc, cet après midi, je serai dans un musée, je ferai fonctionner mes petites cellules grises et j'oublierai mes cheveux en cafouillon, j'ai sur la tête le pelage de Balagan, un
mélange de couleurs du plus bel effet.

exposition, train, cheveux