Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/06/2017

Aujourd'hui, c'est mercredi.

les filles,chaleur,dispute.

Aujourd'hui, on va chercher les filles à l'école.
Le Goût ira à l'école maternelle car il marche plus vite que moi.
Pendant ce temps là, j'attendrai Merveille devant "la grande école".

Par mesure de précaution j'aurai mis un paquet de galettes bretonnes dans mon sac.
Merveille est toujours fringalée en sortant et pas toujours de bonne humeur.

Elle va essayer d'aller au restaurant chinois.
Je déteste ce restaurant.
Sa sœur n'y mange que du riz et elle trie tout, les petits pois, le jambon, l'omelette.
Elle ne mange que le riz et deux boules de glace.
Une jaune flashy et une marron qui n'a qu'un rapport lointain avec le chocolat.

On va rentrer par la "Coulée verte".
La petite va vouloir jouer.
La grande va vouloir rentrer pour jouer à la maîtresse.
Je vais m'y coller, j'aurais droit à du calcul rapide et à des punitions.
La petite sera sur les genoux de son grand-père et elle regardera les photos.

La grande voudra les genoux de son grand-père.
La petite ira voler du chocolat.
La petite enquiquinera sa grande sœur.
La grande soeur hurlera sur la petite, qui n'en aura de toute façon rien à faire.

Elles danseront sur notre lit.
Elles prendront l'air innocent devant le truc ravagé.
J'arriverai peut être à les faire colorier.
L'Ours viendra les récupérer alors nous serons sur les rotules.
Et le soir en essayant de lire malgré les paupières lourdes, on se dira en chœur "elles sont vraiment mignonnes, non ?"

28/05/2017

Pas frapper ! Non ! Pas sur la tête !

 

chaleur,les filles,les moustiques

chaleur,les filles,les moustiques

Je déteste ce temps.
Il me rappelle Tel-Aviv sans la clim.
Bon, j'exagère un peu.
A Tel-Aviv c'est plus chaud et plus moite.
En plus là bas ils ont planté des arbres pendant que nous on a coupé les nôtres...

Mercredi, nous sommes allés chercher les filles et, après le déjeuner, nous sommes revenus à la maison par la "Coulée verte".
Après avoir couru, joué et enquiquiné sa sœur, P'tite Sœur est allée s'allonger sur notre lit.
Evidemment, elle s'est endormie comme une masse et a inondé la literie...
Ah les joies de la machine à laver, du séchage de couette et de matelas.
Je comprends l'Ours quand il dit "elle pisse comme une chamelle !"
Nous les lui avons rendues jeudi soir.

Vendredi, j'ai trouvé qu'il commençait à faire trop chaud.
Mes pieds alors ont pris leur allure de petits rôtis de dinde.
Hier, c'était pire, le Goût a ressorti le ventilateur et j'ai dormi avec.
Enfin, avec le Goût et le ventilateur...
La Fête des Mères est repoussée par les enfants.
Il est question de faire un lot avec la Fête des Pères.
C'est à cause de la chaleur.
Malgré les rendez-vous qui se succèdent à la Pitié-Salpêtrière, la chaleur n'arrange pas le problème de JJF.

Bon, tout va bien puisque je râle.
Et puis l'Ours vérifie par téléphone que nous ne sommes pas morts.
Si même lui a intégré que nous vieillissons c'est que Dame Nature vient de nous filer un coup de vieux...

07/05/2017

J'ai rendu les filles.

C'est confirmé.
Il faut que je change de canapé.
Il me faut un convertible deux places.
Pour la première fois P'tite sœur a dormi à la maison.
Elle a fait le tour du cadran.
Merveille aussi mais en décalé.

Nous ne pouvons pas avoir plus de place alors il va falloir devenir plus ingénieux et ce n'est pas mon truc.

Heureusement qu'il faisait beau vendredi.
La "Coulée Verte" était pleine de gamins.
Ça se résume à ça les activités de l'après-midi lorsqu'il fait beau et qu'il n'y a pas de crédits : Une malheureuse maîtresse se déplace avec dix-sept gamins déchainés.
L'institutrice est partie avant nous avec sa troupe et je l'ai entendue dire à Merveille : "Toi, je te laisse à tes grands parents".

Le Goût peut jouer les jolis cœurs, nous sommes passés du côté obscur, bon, je le savais déjà mais quand même.

C'était bien mais crevant, je n'ai pas besoin qu'on me rappelle mon âge.
Mon dos fait ça très bien.

Les filles, JJF, pluie

16/03/2017

Hier.

Hier, nous sommes partis chercher les filles à l'école en laissant le four au milieu de la cuisine et la plaque vitrocéramique ailleurs.

J'ai attendu Merveille.
Le Goût est allé chercher P'tite Sœur.

A voir la tête de Merveille, j'ai senti que la journée n'allait pas être facile.
Elle avait faim, mal au cœur, elle s'était disputée avec sa copine, son amoureux depuis la maternelle était absent.
Merveille ne chougnait pas mais presque...

Sa sœur est arrivée en chantant "Frère Jacques"
Elle a chanté et parlé toute la journée.

Nous sommes allés au restaurant, pas très loin de chez elles.
Merveille a oublié ses chagrins.
La Petite a mangé sans viande.

A la sortie, nous sommes allés au jardin.
La grande se plaignait, la petite jouait...
Nous avons changé de jardin.
La grande se plaignait, la petite jouait...

Je me suis occupée de la petite.
Le Goût a écouté Merveille.
Merveille l'anxieuse qui se fait du souci pour sa mère.

La fin d'après midi a été très chouette.
Les deux buvant une limonade.
Merveille avait retrouvé ses dix ans.
La petite se taisait enfin.
Il a fallu l'empêcher de s'endormir, il n'était pas question de la porter.

Les filles, jardin, limonade

04/02/2017

Tous en scène.

Hier, nous sommes allés chercher les filles à l'école.
J'ai attendu Merveille.
Le Goût est parti chercher P'tite Sœur à la maternelle.
J'ai pensé à lui dire "et surtout n'oublie pas son cartable !"
Merveille sort de l'école pâlichonne de faim et de mauvaise humeur.
On a donc commencé par la disputer avant de lui donner des gâteaux à grignoter.
Moins pâle, elle est redevenue souriante.
Le temps était triste, derrière les fenêtres du McDo on a regardé dehors et on s'est demandé ce qu'on allait faire des petites.
Le Goût a suggéré de les vendre.
J'ai emmené Merveille voir ce qu'on donnait au cinéma à côté.
Merveille voulait voir "Tous en scène".
On s'est demandé comment ça allait se passer avec la petite qui n'était jamais allée au cinéma.
On a tenté la chose.
On était un peu inquiet, le film était long, près de deux heures.
Les trois enfants ont été enthousiasmés.
Oui, il fallait voir le Goût, Merveille et P'tite Sœur se trémousser, danser, rire et chanter.
J'avais prévu de sortir en cas de pleurs, rien, elle a été ravie, elle a chanté, bougé en rythme sur mes genoux.
"Tous en scène" est un dessin animé très sympa, drôle, une comédie musicale qui met en scène des animaux.
On y voit une souris malhonnête, une jeune éléphante timide, un gorille dont le père est un gangster.
En sortant, "on a fait quatre heures" au McDo.
Oui,
je sais, c'est mal.
La petite a inauguré la
tape sur les fesses car elle a tenté "je me roule par terre pour avoir un jouet".
Hélas pour elle, je déteste ça, le chantage et les enfants capricieux.
Heureusement, elle a une heureuse nature et a arrêté de bouder rapidement.
Merveille a une patience d'ange avec sa sœur qui ne la laisse pas souffler un  instant.
Ça ne paraît pas comme ça, à lire, mais ça a été une très chouette journée.

La semaine prochaine, elles auront chacune leur journée.
Ça nous fera deux rudes journées au lieu d'une...

Les filles, cinéma, bonheur