Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/01/2018

Et pourtant il pleuvait.

amitié,famille,paris

Malgré la pluie présente tous les jours, Paris ne nous tient pas rigueur de notre infidélité.
Vendredi nous sommes allés au Marché Saint Pierre avec de vieux amis parisiens depuis toujours.
Nous les connaissons depuis que nos enfants sont entrés en primaire.
Nous avons failli renoncer à cause de la grêle et la neige tombées pendant que nous déjeunions.
Puis le temps s'est éclairci et même devenu ensoleillé, sec et venteux.
Nous sommes allés vers un Sacré Cœur sans touriste et un marché Saint Pierre calme.
Ce fut une bonne journée.

Puis hier les enfants sont venus.
Merveille a encore grandi.
Elle sera plus grande que ses grand'mères.
Elle dévore mais ne prend pas de poids.
C'est bien la seule qui a perdu deux kilogrammes pendant les fêtes.
P'tite Sœur continue à être vaguement malade et mange peu.

Elles ont joué tranquillement.
Et elles ont même rangé les jouets !!!
Il faut dire que JJF n'a pas besoin d'élever la voix pour être obéie de ses filles...
C'était bien.
C'était bien même très bien.

23/12/2017

On est le 23 décembre.

Noël chez nous c'est le soir du 24 décembre.
Chez d'autres c'est le matin du 25 décembre.
Beaucoup fêteront Noël en famille.

Dans notre bulle, on a l'impression que tout le monde fête Noël.
A moins qu'on veuille s'en persuader...

Regardez autour de vous !
Vous vous apercevrez que demain soir, nombreux seront les gens qui mangeront leur brique de soupe en regardant la télé.

Vous vous apercevrez aussi qu'on ne trouvera pas de place dans les foyers pour les travailleurs pauvres.
Que d'autres dormiront, les plus chanceux dans leur voiture, les autres dans un coin où la peur les tiendra éveillés.
Oui, la conception administrative de la solidarité fait que les centres d'hébergement n'ouvriront que "si les températures nocturnes sont négatives plus de trois jours consécutifs". 

Il y a, bien sûr, ceux qui sont "d'astreinte", dans les hôpitaux, les transports, un peu partout car le monde ne s'arrête pas pour fêter Noël.

En découpant votre chapon ou, pour les végétariens en mangeant vos légumes, en découpant votre bûche, aurez-vous une pensée pour les autres ?

Noël, famille, solitude

09/02/2017

Le petit blog incolore, inodore et sans saveur.

Il y a longtemps que ce blog ne me sert plus à grand' chose.
Je ne raconte que des petites choses sans importance.
J'aimerais avoir encore mon petit carnet, celui où, adolescente, j'écrivais :
             "Mes parents ne me comprennent pas !"
Carnet où a
ujourd'hui, j'écrirais :
               
"Je ne comprends plus mon fils !"
Ou pire : je le comprends trop bien...

Famille, amour, haine etc

03/01/2017

Ce matin, je cherche.

fêtes,famille,félicitation,fiasco

Ce matin, je cherche quoi vous écrire.

Les fêtes se sont bien passées.
Le réveillon de Noël avec les enfants était très agréable, c'était bien.

Après une longue promenade dans le Marais, celui du Nouvel An avec Tornade a été sympa aussi.

Je ne peux même pas vous parler de lectures.
Je suis en train de finir un bouquin qui ne fait pas de nœuds au cerveau : "Agatha Raisin, remède de cheval".
Même pas honte !
C'est mignon...
Bon effectivement lorsqu'on écrit c'est mignon, tout est dit.

Je n'ai pas pris de résolution.
Je suis devenue sage.
Je sais que les résolutions sont faites pour ne pas être respectées.

Sinon, il fait un "temps de mince", brouillard et compagnie.

On continue à tousser.
On va finir avec des abdos d'enfer surtout le Goût qui tousse plus que moi.

25/09/2016

En vrac.

Cette semaine, je suis allée chez le dentiste.
J'ai eu le temps de lire la moitié d'un Elle, le "spécial sac à main".
J'adore les sacs mais à mille €uros, je passe.

Nous sommes allés plusieurs fois à Paris, que dire, c'était bien, mais je devrais regarder mes pieds plutôt que les cariatides, j'ai des bleus, non pas à l'âme, mais aux pieds à force de me cogner dans les trottoirs laissés à l'abandon.

Nous avons dîné chez les enfants.
JJF souffre toujours...
Elle a bientôt rendez vous pour son injection de botox, dans le pied, pas dans le front.

L'Ours avait fait des boulettes.
Ça devient une compétition !
J'étais "la reine de la boulette", ça marche dans toutes les situations.
L'Homme avait pris ma place.
Je crois bien qu'il vient d'être détrôné par son fils.

Les filles vont bien mais elles sont d'une jalousie féroce.
JJF nous a proposé d'aller chercher Merveille à l'école vendredi mais sans sa sœur.
On prendra la cadette un autre jour.

Voila encore une semaine que je n'ai pas vu passer, c'était bien.

famille, dentiste, Paris