Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/05/2018

Triangle amoureux.

lakevio.jpg

Voilà...

Il a fallu que je crève alors que j'ai rendez vous avec Arthur, Jean avec sa tête de premier de la classe à traversé, sans regarder, pour me venir en aide.

Sauf que Jean est un crane d'œuf, un premier de la classe, un bosseur.

D'ailleurs, il suffit de le voir, maladroit, appliqué, espérant un regard, un signe de moi pour me demander de réviser avec lui.

Je n'ai pas envie de réviser, je veux vivre sans contrainte, être avec Arthur sans mentir à mes parents, je veux m'enfuir avec Arthur, vivre avec lui dans une mansarde à Paris.

Jean a fini de réparer la roue, il traine, il cherche à retenir Camille, il veut lui parler, il voudrait lui confier qu'il aime Arthur, qu'il est capable de tout pour lui prouver son amour, s'enfuir avec lui, vivre dans une mansarde à Paris avec lui.

Il espère que Camille lui confirmera qu'Arthur est gay.

09/02/2017

Le petit blog incolore, inodore et sans saveur.

Il y a longtemps que ce blog ne me sert plus à grand' chose.
Je ne raconte que des petites choses sans importance.
J'aimerais avoir encore mon petit carnet, celui où, adolescente, j'écrivais :
             "Mes parents ne me comprennent pas !"
Carnet où a
ujourd'hui, j'écrirais :
               
"Je ne comprends plus mon fils !"
Ou pire : je le comprends trop bien...

Famille, amour, haine etc

31/01/2016

Elle viendra

lakevio,jeu,amour,délice et orgue

Elle viendra, je le sais
Elle a juré.
Ce matin, j'ai refusé de descendre.
Je la guette.
C'est jour de marché, je vois Justine Putet, cette mauvaise langue en conversation avec la bonne du curé.
Elles regardent du coin de l'œil la petite servante du drapier.
Il est vrai que son ventre s'arrondit...
Je regarde, pour la dernière fois, cette place animée, les paysannes qui viennent vendre leur lait et leurs œufs, j'aperçois mon père qui fait la roue devant le notaire.

Je hais cet homme qui veut gâcher ma vie.

Elle viendra.
Je sais qu'elle viendra me chercher.

Je l'aperçois.
Comme l'habit masculin lui sied ! J'ai envie de me jeter dans ses bras.

Encore un instant. Ma malle est prête, nous partirons ensemble, nous quitterons le pays, et nous pourrons nous aimer.
Elle est si belle...

17/11/2015

Oh la belle vie !

Hier, je suis allée chercher Merveille à l'école.

Pour une fois, les jeunes sortaient presque silencieux du collège en face .

Merveille est sortie.
"Toute la classe a fait la minute de silence !"
Merveille a dit qu'elle en avait profité pour rêver...
Puis elle nous a parlé des attentats.
Elle en savait tout alors nous l'avons laissé parler.
Juste pour lui rendre son insouciance, nous lui avons dit que certains blessés étaient hors de danger maintenant.

Alors elle a repris sa vie de petite fille.
Elle a grimpé une petite pente et a virevolté entre son grand-père et moi.

Arrivée à la maison, elle s'est chamaillée avec son père.
Si je l'appelle "l'Ours", ce n'est pas par hasard...
Elle a pleuré, j'ai râlé, nous avons consolé.
Elle a joué me demandant de ne pas aller chercher sa sœur qui commençait à se réveiller.
J'ai fini par aller chercher Petite Sœur qui est complètement apprivoisée.
Bon, elle a un faible pour Papy car c'est une fille mais j'ai eu des câlins.
Elle est d'un caractère joyeux, son père peut râler, elle vit sa vie et lorsqu'il lui demande de sortir d'une pièce, elle dit "non !" mais avec un grand sourire.

"Ca va être un souci" mais pas le même que sa sœur.
Merveille, elle, est toujours à fleur de peau.

Lorsque nous sommes partis, Petite Sœur tenait fermement la main de son grand-père.
Elle avait décidé de partir avec nous.
Elle a pleuré mais de rage, pas de chagrin lorsqu'elle a du rentrer.

C'était bien...

06/09/2015

Tu n'auras pas d'autre dieu que moi.

Le Chat du Rabbin revient et c'est une vraie réussite.
J'étais restée un peu sur ma faim avec le cinquième.
Là je retrouve le chat, celui qui n'a plus le droit de parler à sa maîtresse.

Déjà, je ne peux pas lui résister à ce chat, il me fait penser à Balagan sauf qu'il est gris.

Il aime, il est jaloux, il a du mal à ne pas parler.

Je ne vous en dirai pas plus, il faut le découvrir en amoureux trahi.

Chat, paroles, jalousie, amour