Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2017

Prête à neuf heures !!!

Après le réfrigérateur, les plaques et le four, c'est un placard, laid mais pratique, qui a perdu des pièces.

On attend son remplaçant.
Un meuble de fabrication française.
On espère que ce truc là n'est pas comme les brioches vendéennes de supermarché.
Vous vous en approchez et vous lisez sur l'étiquette "assemblé en France".

Faute d'avoir goûté ces brioches, je ne sais pas si "l'assemblage" est correct et combien de pays ont collaboré à l'élaboration de cette brioche.

Après la livraison, du meuble pas de la brioche, le Goût devra assembler.
Se débarrasser de l'ancien meuble.
Je rangerai après nettoyage.
Je sens que cette journée de pollution sera occupée à l'intérieur.

Demain, nous irons chercher les petites à l'école.
Le mercredi après-midi, elles sont fatiguées donc il n'est pas question d'aller à Paris.
Il n'y rien de nouveau au cinéma mais on trouvera bien de quoi les occuper.

La vie de retraité, c'est vraiment la mine...

Livraison, attente, pollution.

01/12/2016

Le jour où j'ai arrêté de croire au Père Noël.

Une veille de Noël, j'ai arrêté de croire au Père Noël.
Depuis, j'ai beau faire des efforts, je n'y crois plus...

J'ai dû croire longtemps puisque quand j'ai cessé d'y croire, ma plus jeune sœur était née et nous avons sept ans de différence.

Enfin, je croyais moyen...
Je craignais, si j'annonçais mon manque de foi envers le gros bonhomme rouge, de ne plus recevoir de cadeaux.

Un vingt-quatre décembre, nous étions couchées et je me sentais malade.
Je voulais du sirop alors je me suis levée et j'ai cherché ma mère.
Je l'ai trouvée.
Elle était en train de poser les cadeaux au pied du sapin...

J'ai dû promettre de ne rien dire à ma sœur cadette.
La promesse fut tenue, enfin je crois.
J'ai peur de ne pas avoir résisté avec ma sœur du milieu...

Aujourd'hui, Merveille fait croire à ses parents qu'elle croit toujours au Père Noël.
Elle veut les protéger.
Elle est persuadée qu'eux en ont besoin...

Père Noël, attente, croyance

 

 

14/04/2016

Mission accomplie.

Nous avons rendu Merveille en pleine forme.
Elle avait de nouveau neuf ans, plus de stress et des grands-parents sur les rotules.

J'ai réussi à lui faire accepter que sa mère n'allait pas sortir aussi vite qu'elle l'espérait.
Je n'ai même pas eu besoin de mentir.
Il y la queue aux examens.
Les hôpitaux manquent de personnels et de lits.
On peut venir vous chercher pour passer un scanner en pleine nuit...
C'est dire si les économies mal faites ont un effet indésirable pour ceux qui ne sont pas au cœur du pouvoir.
Un ministre n'attendra jamais pour passer un examen, lui.

JJF donc, ne sort pas aujourd'hui.
Elle aura droit à une ponction lombaire aujourd'hui et demain à un autre examen.
L'Ours n'a pas donné d'autres précisions.

Nous croisons les doigts et continuons à penser que c'est la hernie discale de JJF qui presse sa moelle épinière.

Hier soir, P'tite Sœur, pour exciter la jalousie de la grande, a voulu que ce soit mon Goût qui la change et la mette en pyjama.
Elle ne se presse pas pour être complètement propre mais je suis sûre qu'elle sera prête pour la rentrée.

05/08/2015

Ils sont partis.

 

vacances,panne,attente


Ils sont partis hier matin en vacances tous les quatre.

Ils ont pris le TGV jusqu'à Aix.
Le train est arrivé avec une minute d'avance !
Leur ami les attendait.

La voiture est tombée en panne sur l'autoroute.
Je ne vais pas vous mettre en tête la première chanson de Sylvie Vartan
Non Mab, ce n'était pas une panne d'essence .


 

Ils ont attendu.
Ils ont réussi à quitter l'autoroute et à se mettre à l'ombre.
Les filles avaient de l'eau et des chips, ce n'est pas terrible mais c'est mieux que rien.

Ils ont mis plus de douze heures pour arriver et la petite n'a râlé que vers la fin, elle avait sans doute faim et sommeil.

Je me demande si c'est héréditaire, les voyages imprévisibles.

07/05/2015

En attendant Godot.

 

fibre,attente,coupure


J'attends la fibre.
J'espère la fibre.
Il paraît que la fibre c'est bon pour le transit.
Celui des données...

Ce matin, à l'heure où blanchit la campagne, à l'aube pour moi, le jeune technicien a téléphoné pour annoncer son retard.

Ensuite, il a tournicoté, posé ses outils et il est reparti chez lui.
A la recherche du temps perdu ?
Non à la recherche d'un outil oublié...

Il est sur la route.
Non pas la Route 66, ni celle de Madison, la nôtre de route.

Ensuite, il cherchera les prises.
Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?
Non, ils rêvent
de la fibre.

Pendant un moment, nous serons sans Internet.
Sommes nous partis pour cent ans de solitude ?
Non.
Quelques heures ?
Quelques jours ? 
Quelques mois ?
Mais il reviendra.
Dans un mois, dans un an...