Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/09/2018

Guerre et Paix

lakevio.jpg

Elles sont amies, donc un peu ennemies... Comme on peut l'être à cet âge.

Elles parlent peu de leurs examens futurs, de leurs projets d'avenir.
C'est un soir d'été, elles parlent chiffons et garçons.
Il y a de l'insouciance et des rires bêtes comme on en a à leur âge, c'est normal.

Il y a Norma, qui rêve secrètement d'être une star de la chanson ou du cinéma, elle n'est pas fixée.
Elle veut juste la gloire et l'argent mais n'en parle pas aux deux autres car elle essuie déjà leurs moqueries.
Elle veut sortir avec Adrien, la coqueluche de leur petite ville mais il se dit qu'Adrien n'est pas intéressé par les filles, alors ...

Il y a Béa qui, sous son bandeau, n'est qu'une boule d'angoisse.
Elle n'en a même pas parlé aux deux autres.
Un mois de retard, c'est beaucoup. Surtout que Fred vient de changer de ville et ne se sent pas concerné.

Il y a Sarah, qui pense à Norma.
Elle ne peut rien lui dire.
Elle ne peut pas lui parler de son attirance, de son envie de l'embrasser, de son envie de la dévêtir et de la découvrir. Elle est amoureuse d'elle.

Elles se taisent, elles se sentent si différentes les unes des autres.

Le peintre a fixé une image fausse.
Elles vont bientôt se déchirer.
Sarah et Norma vont devenir plus que des amies.
Quant à Béa, elle ne parlera pas de sa grossesse, elle pratiquera le déni et tous seront surpris dans quelques mois...

26/07/2017

Le temps passe et c'est très bien.

Le temps file à une vitesse !
On a à peine le temps de se retourner que juillet est presque fini.

Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de JJF.
Dire que nous pensions qu'elle marcherait à nouveau cette année.
C'est raté...

Nous avons eu les filles hier.
Elles ont préparé un gâteau au chocolat avec "papyyy !"
Merveille a joué à la marchande avec moi.
P'tite Sœur à joué aux escargots avec Papy.
Pas de cris, c'était bien.

Nous fêterons lundi prochain tous les anniversaires.
Après JJF et moi, P'tite sœur aura quatre ans lundi prochain.
Oui déjà.

Je lis un peu.
Je n'ai pas encore eu le temps de commencer ma série.

C'est fou comme les vacances des autres sont reposantes !
J'adore Paris sans les Parisiens.

Mon coin est en fermeture annuelle totale.
J'adore devoir traverser la passerelle même pour de l'eau.
Les ascenseurs sont de nouveau en panne.
Parfois le Goût m'attend sur la passerelle lorsque je vais chercher du pain.
Pas fameux le pain, dans la ville d'à côté.

Un seul bémol, cette année : Pas de guêpes ni d'abeilles ni de mouches, que des moustiques...
P
as bon signe.

Anniversaire, filles, gâteau

24/05/2017

Ah les filles...

Samedi nous sommes allés à la kermesse de P'tite sœur.
On a pu constater que la directrice a changé.
Des gamins déguisés, sans doute en Indiens, des stands de gâteaux.
Il n'y a plus de tombola et surtout plus de spectacle.

Nous avons à peine vu les filles.
P'tite Sœur traitait son grand père de fantôme, se cachait les yeux et faisait semblant d'avoir peur.
Merveille refusait de regarder son grand père et lui jetait des vannes.

L'œil du Goût va mieux.
Aujourd'hui nous allons chercher les filles à l'école.
L'Ours récupérera ses filles ce soir ou demain, on ne sait pas.

P'tite sœur se nourrit de riz et Merveille n'aime pas, alors on avisera.

Comme vous faites toutes le pont, cette note me servira plus tard.
Lorsque ma mémoire fera des siennes...

Filles, soleil ?, occupation