Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/09/2018

Guerre et Paix

lakevio.jpg

Elles sont amies, donc un peu ennemies... Comme on peut l'être à cet âge.

Elles parlent peu de leurs examens futurs, de leurs projets d'avenir.
C'est un soir d'été, elles parlent chiffons et garçons.
Il y a de l'insouciance et des rires bêtes comme on en a à leur âge, c'est normal.

Il y a Norma, qui rêve secrètement d'être une star de la chanson ou du cinéma, elle n'est pas fixée.
Elle veut juste la gloire et l'argent mais n'en parle pas aux deux autres car elle essuie déjà leurs moqueries.
Elle veut sortir avec Adrien, la coqueluche de leur petite ville mais il se dit qu'Adrien n'est pas intéressé par les filles, alors ...

Il y a Béa qui, sous son bandeau, n'est qu'une boule d'angoisse.
Elle n'en a même pas parlé aux deux autres.
Un mois de retard, c'est beaucoup. Surtout que Fred vient de changer de ville et ne se sent pas concerné.

Il y a Sarah, qui pense à Norma.
Elle ne peut rien lui dire.
Elle ne peut pas lui parler de son attirance, de son envie de l'embrasser, de son envie de la dévêtir et de la découvrir. Elle est amoureuse d'elle.

Elles se taisent, elles se sentent si différentes les unes des autres.

Le peintre a fixé une image fausse.
Elles vont bientôt se déchirer.
Sarah et Norma vont devenir plus que des amies.
Quant à Béa, elle ne parlera pas de sa grossesse, elle pratiquera le déni et tous seront surpris dans quelques mois...

Commentaires

Ça pour être différentes, elles le sont,
mais de belle manière.
J'aime la façon que tu as de décrire les tourments de cet âge.

Écrit par : Sophie | 10/09/2018

Répondre à ce commentaire

Tes copines vivent dans le Marais.
Je reconnais les tourments du coin...

Écrit par : le-gout-des-autres | 10/09/2018

Répondre à ce commentaire

En effet, tu as drôlement faussé le romantisme de cette image !
Si parfois j'ai envie de connaître une suite, là, non merci :-)
C'est quand même triste de ne pas avoir de projet d'avenir plus intéressant.
Mais ton style est bien présent ;-)
Bises.

Écrit par : Praline | 10/09/2018

Répondre à ce commentaire

Désabusées, c'est comme ça que je les ai vues aussi. Mais mon texte ne me plaisait pas, alors, désabusée à mon tour, je l'ai viré, et hop !

Écrit par : la Mère Castor | 10/09/2018

Répondre à ce commentaire

Ben voilà, tu te démarques, ce ne sont pas des sœurs... ;)

Écrit par : Fabie | 10/09/2018

Répondre à ce commentaire

oui il y avait tant d'idée qui fusent pour interpréter un tableau ...
------ @ CHACUNE DE NOUS LA SIENNE
ET TU T'EN ES BIEN TIRÉE------
Merci d'être passée me lire
Bonne semaine :)
Oui en effet la douceur de cette main sur son ventre ...
Et bien nos idées se sont croisées mais j'ai bifurqué sur un autre chemin ...bien m'en a pris ...on aurait pu penser que nous nous étions plagiés mutuellement :) hihi

Écrit par : Rose63 | 10/09/2018

Répondre à ce commentaire

Ah! Moi J'aime bien ton texte...
Avec une variante (on ne se refait pas ). Sarah aurait pu être amoureuse de Béa et adopter son enfant. Je suis incurablement sentimentale...
Mais c'est précis et efficace.
Je devrais m'y mettre.

Écrit par : Pivoine | 10/09/2018

Répondre à ce commentaire

J'aime bien ce moment d'adolescence. Des rêves, des désirs et la réalité qui vous rattrape parfois. Les amitiés "pour la vie" qui se disperseront sans doute. Bien vu, Heure Bleue.

Écrit par : lakevio | 10/09/2018

Répondre à ce commentaire

Quant à Béa, elle ne parlera pas de sa grossesse, elle pratiquera le déni et tous seront surpris dans quelques mois…
Gloup, un moment j'ai cru que tu avais lu dans mes pensées. Béa, j'ai une de mes soeurs qui s'appelle comme ça, mais, ce n'est pas "la bonne"...Ah si j'osais. Mais, non, je ne le ferai pas, comme je n'ai pas fait le devoir de Lakevio, parce que, chez moi, il y aurait eu une fille de trop ou une en moins. 3, ce n'est pas un bon chiffre...même si j'habite dans le 03...Ces histoires de filles enceintes, que j'ai lu chez les uns ou les autres, ça me perturbe..Je préfère m'occuper de choses plus terre à terre, comme laver tous mes rideaux et toutes mes vitres. Ca, au moins, tu ne te creuses pas la tête. Cette nuit, n'arrivant pas à dormir (comme en principe tous les dimanches), j'ai essayé de faire mentalement mon devoir, en me demandant comment j'arriverais à faire cohabiter 3 sœurs qui ne se ressemblent pas.. Et pis, comme ça m'a pris la tête, et ben, j'ai préféré allumer la radio. Mais, y'avait une émission politique…. et ça m'a encore plus énervée. Alors, j'ai éteins la radio et j'ai écouté les bruits de la nuit, ce qui a eu le don de me faire sursauter au moindre craquement dans la maison. Le silence, c'est bien, mais attention aux moindres petits bruits qui pètent comme des coups de tonnerre. Ce matin, j'avais la tête aussi grosse qu'un chou-fleur. et j'ai préféré aller voir ce que vous aviez bien fait de ces 3 nanas allongées dans l'herbe. Ca détend.

Écrit par : julie | 10/09/2018

Répondre à ce commentaire

nous avons des points communs ....

Écrit par : ang/col | 10/09/2018

Répondre à ce commentaire

Trois personnes bien différentes mais que la vie malmène déjà avec ses choses pas faciles à dire et ses secrets. Béa ne va pas avoir la vie trés rose, peut être si elle avait oser en parler aux autres, les choses auraient été toute autre.

Écrit par : delia | 10/09/2018

Répondre à ce commentaire

J'ai envie de dire, c'est la vie...

Écrit par : Armelle | 10/09/2018

Répondre à ce commentaire

En Espagne, quand le père se carapate, la Justice lui réclame un test ADN. S'il refuse par 3 fois, il est - automatiquement- reconnu comme le père biologique !!! Des célébrités ,en ce moment Julio Iglesias (après d'autres) se retrouvent piègés. Cela ne rigole pas (ex. Dali exhumé)

Écrit par : Nina | 10/09/2018

Répondre à ce commentaire

Jolis portraits croisés de trois amies au coeur de la tourmente émotionnelle de l'adolescence..
Ça sent le vécu !
 •.¸¸.•*`*•.¸¸✿

Écrit par : celestine | 10/09/2018

Répondre à ce commentaire

et il y en a qui osent appeler ça le plus bel âge de la vie ;-)

Écrit par : Adrienne | 10/09/2018

Répondre à ce commentaire

Les errement de l'adolescence, ses mauvaises surprises aussi ! j'ai bien aimé !

Écrit par : Colette | 10/09/2018

Répondre à ce commentaire

bon ! Ça finit plutôt bien.....sauf pour la pauvre Béa !!!

Écrit par : emiliacelina | 11/09/2018

Répondre à ce commentaire

ton devoir a le mérite de l'originalité, et en plus, il est bien écrit...

Écrit par : Gwen | 14/09/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire