Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2014

Hier, nous avons souhaité l'anniversaire de l'Ours

Hier, nous avons fêté l'anniversaire de l'Ours, il prend de l'âge mais il ne vieillit pas...

 

C'était une soirée très réussie que le Goût a bien arrosée, il est revenu un peu, beaucoup gai.
Même les voitures n'ont pas voulu l'écraser...
 

Merveille lui a raconté que si son grand-père chéri était aussi le grand-père de Petite Sœur, elle était bien trop petite pour en profiter pleinement et qu'il restait donc son grand-père rien qu'à elle. 

Aujourd'hui, il y a une brocante dans ma rue.
Je vais peut-être me débarrasser de ma lampe.
Anniversaire, Ours, Merveille

12/09/2014

Les nouveaux rythmes scolaires.

 

merveille_écolière.JPG

Je me demande si les technocrates qui pondent les changements de rythmes scolaires ont des enfants, sont des parents et ne perdent pas de vue que dans l'ensemble les gens "normaux" ne vivent pas comme eux.

Jusqu'à présent, j'étais une grand mère heureuse, je suis toujours une grand mère heureuse mais il me manque d'aller chercher Merveille à l'école, de dîner avec elle et de la voir raconter des secrets à son grand-père.

Il me manque nos promenades, même passer un morceau d'après-midi à côté de chez nous au parc.
Nous n'allons pas tous les mercredis à Paris et nous ne l'avons pas toutes les semaines.
Comme toutes les petites filles, Merveille a des occupations sérieuses...

Pour l'instant, Merveille va à l'école tous les jours, sauf le week-end.
Les horaires sont les mêmes qu'avant. Avec "l'amélioration" des rythmes scolaires elle a seulement gagné le droit d'aller à l'école plus longtemps et de se lever tôt tous les matins.
Les activités promises ne sont évidemment pas au rendez vous, la faute au manque de crédit et de personnel.

Donc, chaque vendredi après-midi, son école est en grève et je ne peux pas la prendre car Merveille ne veut pas dormir à la maison. Le samedi, elle veut voir sa maman et c'est normal.

Les premiers punis dans cette histoire mal préparée, avec un changement de gouvernement juste avant la rentrée, ce sont les enfants.

On nous prépare des futurs "Sans dents"...

10/09/2014

Interrogation ? Oui, encore...

Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de l'Ours, je ne vous dirai pas son âge, il est comme moi, il a horreur de vieillir.

Mais ne trouvez-vous pas que, malgré toutes les catastrophes qui vous tombent dessus au cours de votre vie, le temps passe trop vite ?

06/09/2014

Ce matin, j'hésite.

Vous parler de la rentrée de Merveille ?
Elle a balayé la chose d'un revers de main !
Elle regrette seulement sa grasse matinée du mercredi et la possibilité de venir dormir chez nous le mardi soir.

Il nous faudra trouver une autre organisation pour faire découvrir les musées et notre ville à Merveille.

Ses horaires sont les mêmes chaque jour.
Elle a seulement perdu le droit de prolonger au lit sa matinée du mercredi.
Le vendredi après midi doit normalement accueillir ces fameuses "activités extra-scolaires".
Sauf que le personnel est aux abonnés absents, que les communes manquent d'argent et que ce vendredi après midi, l'école de Merveille faisait grève.

Merveille a bien résumé la situation : "J'ai perdu ma plus belle grasse matinée de la semaine ! ".
J
e confirme, lorsqu'elle est chez nous, elle se lève tard.

Merveille.jpg

 

 

 

 

 

 

05/09/2014

Elle est belle, elle est mignonne.

C'est une bien jolie personne, avec son chignon qu'est toujours bien coiffé.
C'est la caissière du Grand Café.

Ca fait très longtemps que nous ne déjeunons plus au Grand Café.
Interdite de crustacés, je jette un regard d'envie sur les assiettes et je pleure.

Mais, piétons de Paris, nous continuons à parcourir notre ville.

L'autre jour, nous passions devons le Grand Café. Nous avons décidé de faire une pause méritée.
Le Goût demanda, comme d'habitude, son café bien serré.
Avant on lui en servait deux. On lui faisait déguster un cru proposé par la maison et, comme je suis une buveuse de déca, j'avais droit à une boule de "glace au café maison".

Hélas tout change.
Le Goût n'a eu droit qu'à un café plutôt bof accompagné d'un mini quatre-quarts industriel et ma glace sortait tout droit d'un tonneau de glace industrielle.

Le grand café, Paris, caissière

 

 

 



J'aime ma ville.
Je n'aime plus ses arnaques...