Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/01/2015

Portland Oregon

Je ne vais pas vous parler de la gastro du Goût.
Il a perdu quatre kilos.
Et c'est pas fini !
Oui, le marchand de journaux en a perdu huit...

Hier, à la pharmacie les gens arrivaient avec des ordonnances d'Imodium.
La pharmacie va bientôt être en rupture de stock.

Je vais vous parler du temps où le Goût parcourait le monde.
I
l était rare que je puisse partir avec lui, une librairie sans libraire, ça ne le fait pas...

Il a passé presque dix-huit mois à Portland, Oregon.
J'ai fini par le rejoindre pour deux semaines avec l'Ours.
Voyager pour son travail, ce n'est pas si drôle que ça !
Si j'avais eu le choix, j'aurais choisi New York.

Il pleut neuf mois sur douze à Portland, on appelle les habitants les "webbed feet", les pieds palmés.
Ils ont pris depuis longtemps l'habitude, au premier rayon de soleil, de sortir en tong et en short.

Portland, c'est Montargis à l'échelle d'une ville américaine, on trouve des banques, des garages, et un énorme supermarché ouvert jour et nuit.

J'ai passé mon temps au supermarché et dans la Roseraie, oui les distractions étaient rares à Portland en 1983...

Pluie, pied palmé, roses

pluie,pied palmé,roses

25/11/2014

La vieille maison a été rasée.

La vieille maison aux roses a été rasée.
Je ne passais plus devant.
Ce n'est plus la saison des roses et surtout elle avait été squattée et le squatteur avait protégé son habitat.

Je n'avais donc que peu profité des ces roses odorantes, qui ne fanaient pas dans un vase sans perdre un seul pétale, ces fleurs qui ne sentent que le pétrole et qui viennent d'Equateur.

Samedi, en passant j'ai découvert une porte neuve et rien derrière.
Plus de rosiers, plus d'arbres, plus de maison, plus de vie.
J'ai imaginé une vie, un couple, des enfants, une balançoire...

J'ai arrêté de rêver, j'ai pensé au prix du foncier dans le coin et j'ai parié avec moi que bientôt un immeuble, dans le genre du nôtre, avec plein de malfaçons, aurait pris la place de la vieille maison aux roses.

Les vieilles maisons aux roses vont continuer à disparaître et les gens vivront dans des cubes onéreux et mal construits.

maidon, roses, squatt