Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/08/2019

Dans la maison vide.

 

devoir de lakevio.png

Dans la maison vide, je compte les heures et j'attends.

Un soir, attirée par toute cette verdure, tout ce calme, je me suis attardée.
Il était tard, la maison était abandonnée depuis peu, on s'attendait à sentir le café, les portes n'étaient pas fermées, je suis entrée et comme Boucle d'Or, j'ai choisi ma chambre et je me suis endormie.

Au matin, pas d'ours, pas de prince charmant et pas d'odeur de café.

Mais j'ai trouvé du café, j'ai choisi ma table et je me suis installée là.
J'ai bu "mon" café et je suis rentrée chez moi.

Petit à petit, j'ai amené des provisions, si vous passez par là, vous sentirez l'odeur du café et le pain grillé et chaque soir, j'attends.

J'attends le retour du propriétaire, j'ai un peu exploré la maison, c'est un homme qui vit là, et il vit seul, j'en ai fait un aventurier.

Il n'est pas défendu de rêver.
Il n'est pas défendu d'attendre, et mon prince charmant ne fera peut être pas attention à mon bec de lièvre.
Qui sait... Un baiser peut le faire disparaître.
Ou me transformer en grenouille...

Je suis prête à tout pour changer ma vie misérable de gratte-papiers.

Commentaires

Mais tu l'as trouvé !
Et je te rassure, tu n'as pas un bec de lièvre.
Tu as seulement la dent dure et la langue pointue...

Écrit par : le-gout-des-autres | 05/08/2019

Répondre à ce commentaire

Ah, ah, ah! J'adore le texte... et le commentaire!

Écrit par : Ambre Neige | 05/08/2019

Répondre à ce commentaire

Mais bien sûr : il n'est pas interdit de rever.....même lorsque l' on est déjà bien servie ....et que l'on a son rêve à domicile ! Exigeante va !!!

Écrit par : emiliacelina | 05/08/2019

Répondre à ce commentaire

mince je me suis trompée, je suis désolée..

Écrit par : Ambre Neige | 05/08/2019

Répondre à ce commentaire

Ah il peut s'en passer des choses dans les rêves !
Le commentaire du Goût te ramène sur terre. ;)

Écrit par : Fabie | 05/08/2019

Répondre à ce commentaire

Mais j'ai trouvé du café,
t'es sur qu'il n'était pas périmé depuis belle lurette le café, vu l'état de la maison ? J'aime bien la réponse "acérée" du goût. Y'a pas que toi qui as la longue bien pointue je te rassure...Ha, ha..
ps : au fait, ce n'est pas dans la Mare au diable que l'héroïne a un bec de lièvre ?

Écrit par : julie | 05/08/2019

Répondre à ce commentaire

J'adore ton texte ! tu nous as habitués à moins de romantisme, alors bravo !
Bon, ceci dit, "il" n'est pas venu, alors donne-moi l'adresse de la maison, on ne sait jamais :-)

Écrit par : Praline | 05/08/2019

Répondre à ce commentaire

belle histoire, belle aventure, beau texte, j'ai senti l'odeur du café possible que le Prince aussi ...
amitié .

Écrit par : claudeleloire | 05/08/2019

Répondre à ce commentaire

Belle histoire!
Boucle d'or était mon surnom de gamine.
Et il m'a fallu des années pour que le prince charmant me trouve.

Écrit par : edith | 05/08/2019

Répondre à ce commentaire

En somme, on pourrait appeler ce conte "Boucle rousse et les trois ours" - enfin, presque ! Ou les trois Princes (des steppes).

Soupir ! Il ne faudrait jamais tenir un blog que son mari lit o;)))

Écrit par : Pivoine | 05/08/2019

Répondre à ce commentaire

C'est encore mieux que Blanche Neige puisque c'est du vrai 'sauf le bec de lièvre)

Écrit par : Gwen | 05/08/2019

Répondre à ce commentaire

j'aime! on peut imaginer tout un roman (rose, bien sûr :-))

Écrit par : Adrienne | 06/08/2019

Répondre à ce commentaire

Oui. À la relecture, c'est un texte très doux et intimiste.

Écrit par : Pivoine | 06/08/2019

Répondre à ce commentaire

en italie,le café fait vivre la maison.l'été ma belle-mère avait toujours le caffe freddo au frigo pour offrir aux visites.dans ma cuisine mes 2 petites cafetières sont pretes à bouillir pour me consoler dans la tourmente alors que maintenant je ne supporte plus que le ricoré.
christiane

Écrit par : christiane | 08/08/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire