Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/04/2019

J'avais commencé un billet...

J'avais commencé un billet.
Je voulais vous parler de l'île de la Cité cernée par la police et des touristes venus en masse apercevoir Notre-Dame.
Elle est toujours debout, je vous le confirme.

Le téléphone a sonné, c'était ma sœur qui a besoin de ce coup de fil matinal.
Elle a raccroché, j'ai repris mon texte.
Le téléphone a re-sonné.
C'était encore elle.
Elle avait encore besoin de parler...

Alors, j'ai laissé tomber mon texte.
La cathédrale survivra, elle sera reconstruite à l'identique ou pas et je ne serai peut être plus là pour voir le résultat.

Nous avons également fait un tour dans notre ancien quartier.
La rue des Archives, la rue la plus "gay" de Paris.
C'est le cas depuis très très longtemps, il était donc inutile de le rappeler tous les trois pas.
Hélas, il ne faut pas oublier l'argent...
N'oublions pas qu'il faut bichonner le touriste et lui rappeler que ce coin de Paris est "gay friendly".

Comme la misère et l'opulence sont côte-à-côte, on y voit les tentes des sans-abri contre les vitrines les boutiques de luxe.
J'ai même vu deux clochards en train de lire.
Paris est décidément une ville singulière...

soeurs,solitude,tristesse

soeurs,solitude,tristesse

Commentaires

J'avais vu le premier petit morceau, et n'ayant pas eu la suite, j'avais abandonné.

Je crois que je ne suis pas allée dans le Marais depuis une éternité. A l'époque, on parlait des gays à mots couverts. On a basculé, sans mesure dans l'autre sens.

Je suis étonnée de voir une tente installée comme ça au pied d'un mur, preuve visible de la misère qui règne, même dans ce quartier.

Écrit par : Sophie | 18/04/2019

Répondre à ce commentaire

Paris est une ville singulière. Où chacun peut se sentir chez lui. Sauf les sans abri. La misère ne se cache plus de nos jours, il en faut si peu pour basculer d'un camp dans l'autre.
Bon courage pour ta soeur.

Écrit par : delia | 18/04/2019

Répondre à ce commentaire

Paris est une ville que je redécouvre avec bonheur ! Je confirme pour sa singularité et sa personnalité unique !
Bonne journée

Écrit par : Armelle | 18/04/2019

Répondre à ce commentaire

Paris sera toujours Paris sauf que maintenant on voit autant de Gays que de clochards...mais ça me fait plaisir de voir la rue des archives et les marches de l'église si je situe bien l'endroit derrière la rue Lobau...? ça fait plus de 15 ans que je n'ai pas mis les pieds dans le quartier...pour cela je vous envie...mais l'air d'ici et quand même plus agréable...bisous...dis donc ta sœur à de la chance...moi qui déteste le tél...je serais mal barrée...aujourd'hui fait beau j'ai envoyé le gars Robert jardiner chez la copine...pour payer ses clopes!

Écrit par : Tarrah | 18/04/2019

Répondre à ce commentaire

Tous les jours je cotoye les personnes sans domicile fixe de la rue des Archives et alentours. Plutôt que SDF ou clochards, j'y vois plutôt des nomades qui vivent entre les Balkans et Paris. Ce qui est désolant, c'est que ces jeunes adultes ont des enfants qui n'auront pas de vraie scolarité. Il y a un programme de l'Union européenne pour remédier à cela mais leur présence dans ce quartier indique que beaucoup n'en bénéficient pas. J'avais lu il y a quelques années que mendier à Paris dans les quartiers centraux touristiques une partie de l'année permettait de vivre le reste du temps en Roumanie ou en Bulgarie.

Écrit par : Olivier | 18/04/2019

Répondre à ce commentaire

si je n'avais pas la crêve j'aurais peut être rejoint PJF et Chachounette à Paris, au Musée en Herbe puis au Parc des buttes chaumont. Mais j'en profite pour me reposer

Écrit par : ang/col | 18/04/2019

Répondre à ce commentaire

Le Marais d'un côté, la Bastille de l'autre ;-) on a aussi notre quartier gay mais il se limite à peu de choses près à un bout de rue ou deux. Mais il n'y a plus aucune librairie spécialisée. Il y en avait une rue du Midi spécialisée dans le cinéma aussi. Beaucoup de boutiques de chocolat ont remplacé les autres magasins.
Dommage. C'est tchocolate friendly...

Écrit par : Pivoine | 18/04/2019

Répondre à ce commentaire

On a les mêmes nomades qui vivent entre les Balkans et Bruxelles...

Écrit par : Pivoine | 18/04/2019

Répondre à ce commentaire

pas étonnant que vous aimiez vous balader....Paris ....c'est varié !

Ce matin j'ai traversé l'impasse pour aller bavarder un moment avec ma voisine. Elle a grand besoin de se "requinquer"....

Écrit par : emiliacelina | 18/04/2019

Répondre à ce commentaire

Paris est assurément une ville singulière et, j'ai envie d’ajouter , Heure-Bleue, que c'est bien là tout son charme. Au sujet de ce drame qui a ravagé Notre Dame de Paris, je trouve que beaucoup de bêtises sont dites et c'est assez assommant .Ton billet fait du bien . merci !

Écrit par : Jerry OX | 18/04/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire