Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2018

La journée des souvenirs.

Le Goût ne manque pas de famille, surtout du côté de son père.
Tous sont des enfants de "pied-noir" et presque tous au soleil.

Ils se voient aux enterrements car les petits-enfants sont encore trop jeunes pour assister à des mariages ou fêter des naissances.
Alors hier, nous étions réunis pour pleurer,
Qui la petite sœur, qui la cousine, qui la mère, qui la conjointe.
Mais tous pour pleurer l'artiste, la lumineuse S.

Hier, son compagnon, le père de sa fille, a réussi l'exploit de nous empêcher de pleurer, d'oublier ce corps torturé.

Le curé savait bien qu'il se trouvait devant une bande de mécréants.
Le Requiem de Fauré a failli avoir ma carapace...

Nous nous sommes retrouvés à "l'Industrie", là où S. nous voyait les derniers temps car c'était à côté de chez elle.
Ça ne nous a pas fait pleurer.
Ou un petit peu...
Elle était là, avec nous, un livre de philo à la main, discutant avec les mains d'esthétique, elle dont les mains souffrantes continuaient à créer.

Nous nous sommes retrouvés au Père Lachaise, toujours en musique, les larmes un peu plus présentes.

Elle aimait le Père Lachaise.
Elle ne pensait certainement pas se retrouver dans une urne.
On lui dira un dernier adieu dans six mois, le temps nécessaire pour trouver de la place.

On va peut être réaliser, à ce moment là, qu'on ne la verra plus parler avec les mains.

Commentaires

Ce sont des heures si douloureuses. Le deuil est long, étape par étape...

Je t'embrasse.

Écrit par : lakevio | 13/06/2018

Répondre à ce commentaire

Mes pensées tristes vont vers vous ... Bises

Écrit par : Francelyne 17 | 13/06/2018

Répondre à ce commentaire

Mes pensées vont vers vous, une telle séparation est toujours difficile. Bises.

Écrit par : tanette2 | 13/06/2018

Répondre à ce commentaire

J'ai beaucoup pensé à vous hier, et à ses proches.
Bises amicales et compatissantes ♥

Écrit par : Praline | 13/06/2018

Répondre à ce commentaire

Le deuil est un travail long et éprouvant. On croit y être parvenu quand il nous terrasse par surprise…
Bon courage à vous et à ses proches

Écrit par : Armelle | 13/06/2018

Répondre à ce commentaire

Au détour d'une pensée, d'un souvenir, elle reviendra vous tenir compagnie.
J'ai pensé, je pense à vous.

Écrit par : Sophie | 13/06/2018

Répondre à ce commentaire

je compatis, et j'espère que le Goût ne m'en voudra pas de ma question naïve...
Bisous à tous deux
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | 13/06/2018

Répondre à ce commentaire

C'est dur de voir mourir ceux qu'on aime.
Bises

Écrit par : Berthoise | 13/06/2018

Répondre à ce commentaire

le requiem de Fauré, c'est ce qui a accompagné ma mère aussi. C'était un compatriote à elle.

Écrit par : ang/col | 13/06/2018

Répondre à ce commentaire

maintenant quand je l'entends sur radio-classique (que j'écoute toujours dans la voiture) ça m'attriste

Écrit par : ang/col | 13/06/2018

Répondre à ce commentaire

On lui dira un dernier adieu dans six mois, le temps nécessaire pour trouver de la place.
Cela veut-il dire que, passé un certain nombre d'années, on enlève aussi les urnes ? Comme dans les cimetières, on récupère des places ? Dans ce cas, on fait quoi des urnes ?

Écrit par : julie | 13/06/2018

Répondre à ce commentaire

Toutes mes pensées amicales vous accompagnent. J'ai aussi pensé à vous hier.

Écrit par : Pivoine | 13/06/2018

Répondre à ce commentaire

C'est toujours douloureux et éprouvant. Mais tant qu'on est ensemble, l'absent (e) n'e l'est pas encore vraiment. C'est après que tout commence. Bon courage à vous avec des pensées amicales

Écrit par : Délia | 13/06/2018

Répondre à ce commentaire

j'ai pensé à vous pour cette triste journée.... ta note nous fait ressentir votre peine . bises.

Écrit par : emiliacelina | 13/06/2018

Répondre à ce commentaire

Très bel hommage tout en retenu

Les souvenirs positifs aident beaucoup ceux qui restent

Écrit par : Martine | 14/06/2018

Répondre à ce commentaire

coucou HB, il y avait plus de 1 mois 1/2 que je n'étais pas venue ici, ce matin j'ai tout rattrapé. Alors attention aux hernies quand nous avons l'âge que nous ne paraissons pas. ça passe tellement vite , que l'on continue à faire les choses comme nous avons toujours fait et notre corps aime pas. Alors le Goût, ménage toi même si tu ne fais pas ton âge, plus de déménagements rien que de la balade. bon rétablissement. Ave tous ces billets à lire, j'ai pris du retard, je fonce dans la SB A bientôt

Écrit par : manouedith | 15/06/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire