Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2018

RATP.

lakevio.jpg

éclat
farcis
musaraigne
saison
s'époumonait
retentit
machiniste
poubelle
document
distingué


Voilà...


Le métro arrive enfin. Il a l'air bondé.
Une grève, une de plus, par solidarité, un machiniste a été agressé.

Si les transports se mettent en grève à chaque agression, on peut reconvertir toutes les stations de métro en refuge pour migrants.
On peut même le faire sans un dramesans un cri.

Ceux qui ne prennent jamais le métro seront contents de ne plus voir de tentes sur le bord du Canal Saint Martin, plus de poubelle débordante.
Et puis la marche, c'est bon pour la santé !
On pourra s'empiffrer de petits farcis sans prendre un gramme !

J'ai enfin réussi à pénétrer dans la rame. J'ai même trouvé une place.
Bon, j'ai fait semblant de ne pas voir cette femme enceinte...
Je vais pouvoir relire ce document, j'espère être distingué et dire adieu à ce poste sans éclat.

Le métro freine, fait quelques mètres et s'arrête.
Punaise ! Qu'il fait chaud ! Un cri retentit, un rat, non une musaraigne, on se demande ce qu'elle fiche là cette bestiole, on a plus l'habitude de voir des rats bien nourris traverser les voies.

Ma dernière copine s'époumonait lorsqu'elle voyait une souris traverser l'appartement.
Elle a fini par me quitter, pas uniquement à cause des souris, je n'étais pas fiable, pas propre.

Je commence à avoir trop chaud, me sentir à peu mal.
L'odeur des gens, le malaise monte, je me fredonne du M'sieur Eddy, c'était "ma dernière séance".

Je ne reprendrai plus le métro en cette saison...

Commentaires

Toi, tu as toujours eu trop chaud...

Écrit par : le-gout-des-autres | 04/06/2018

Répondre à ce commentaire

C'était un rat des champs qui rendait visite à un rat des villes ???

Un peu de vrai, un peu d'imaginaire, et hop, voilà un "devoir" bien troussé, comme tu sais les écrire.

Écrit par : Sophie | 04/06/2018

Répondre à ce commentaire

Ce passager n'a pas beaucoup de chance... être quitté parce qu'on n'est pas propre. Note que la solution est simple...
Plein de notations sur la vie d'aujourd'hui. Et reflet de nos préoccupations. J'aime bien.

Écrit par : Pivoine | 04/06/2018

Répondre à ce commentaire

Mais quelle bonne idée de reconvertir les stations de métro en refuge pour migrants et sans abri ! Je sais que les rats sont entrés dans Paris, mais les musaraignes ! ah les scélérates !

Écrit par : Praline | 04/06/2018

Répondre à ce commentaire

Oui tu mélanges habilement l'actualité avec la fiction.
Dans un appartement en HLM, nous avions des rats...

Écrit par : Fabie | 04/06/2018

Répondre à ce commentaire

Là, je reconnais mon métro. Même les odeurs ! hihihi ! Le mec pas propre quand il fait chaud ... ah !!!!

Écrit par : lakevio | 04/06/2018

Répondre à ce commentaire

Pourtant on peut se laver... le métro parfois... pouah !

Écrit par : Pivoine | 04/06/2018

Répondre à ce commentaire

Une fois n'est pas coutume : tu t'es glissée dans la peau d'un mec peu galant qui est resté assis...

Écrit par : Gwen | 04/06/2018

Répondre à ce commentaire

Au début, j'ai cru que tu parlais de toi. Et pis, j'ai lu que c'était un mec qui parlait..Moi-aussi, j'ai peur de tout ce qui ressemble à une musaraigne ; même la souris blanche de ma petite fille me faisait peur. Quant aux odeurs du métro, c'est vrai que, arrivant de la province, ça donnerait envie de tourner de l'œil. Vraiment, je trouve que l'odeur du fumier est meilleure..
Tiens, j'en a entendu une bien bonne à la radio. Un mec qui puait beaucoup a fait atterrir un avion, l'odeur étant insupportable et certains passagers tournant de l'œil..

Écrit par : julie | 04/06/2018

Répondre à ce commentaire

voilà un monsieur qui espère être distingué mais qui ne l'est pas beaucoup ;-)
bien joué!

Écrit par : Adrienne | 04/06/2018

Répondre à ce commentaire

Finalement, côté distinction, il ne faut pas se fier à lamine...

Écrit par : Délia | 04/06/2018

Répondre à ce commentaire

C'est très fin comme cheminement
la manière dont tu décries le Paris d'aujourd'hui ...c'est au petit oignon comme on dit par chez nous
Bonne journée :)

Écrit par : Rose63 | 04/06/2018

Répondre à ce commentaire

tu t'en est bien tirée...

Écrit par : ang/col | 04/06/2018

Répondre à ce commentaire

ah! oui! pou comprendre que tu parles d'un homme, j'ai cherché ... j'ai trouvé !

Ta note est parfaite ! Y a pas à dire .... le métro t'inspire !

Écrit par : emiliacelina | 04/06/2018

Répondre à ce commentaire

Plus ça va, plus j'ai horreur du métro. Je prends le bus ou je marche.
J'espère que tout s'est bien passé aujourd'hui.

Écrit par : Armelle | 05/06/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire