Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2018

Ce n'est pas un scoop.

Il fait froid, très froid.
Pourtant je ne suis pas frileuse.

Je n'ai pas froid dehors,.
J'ai froid chez moi et hier j'ai gardé un gros pull toute la journée !

Comme tous les immeubles, cet immeuble a ses défauts.
Son isolation approximative et pendant que je vous écris, je sens de perfides courants d'air sur mes jambes.

J'espère obtenir une température convenable pour recevoir les filles demain.

Mon immeuble est parisien car je suis une Parisienne, comme le Goût.
Alors j'ai bien  ri au commentaire acerbe qu'il a reçu hier.
J'ai appris que les Parisiens sont tous des bobos qui ont les poches cousues d'or.

C'est certainement vrai pour certains et ils habitent tous dans mon immeuble.
Enfin, ils sont des noms sur les boites à lettres mais ils ne sont jamais là.
C'est un immeuble de passage, nos rockers sont en tournée, nos propriétaires passent pour fêter des anniversaires, la "Madame de." de notre immeuble doit partir dans le château familial et nous, bobos fauchés, nous sommes là, et heureux de l'être malgré le petit 16°C qui règne dans l'appartement.

Notre immeuble est calme parce que nous sommes seuls, donc notre chaudière chauffe pour tous les absents.

Vivre à Paris a un prix.
Notamment ses loyers et le montant de la note de gaz.
Le Goût est si heureux de vivre dans ce quartier qu'il se plaint très peu.
Il parle juste de taper avec des moufles...

froid, chauffage, immeuble

Commentaires

18° dans la pièce de vie, et j'ai les mains gelées, alors je comprends le Goût !!!
Et un radiateur électrique d'appoint ?
Je vais allumer la cheminée, cela ne chauffe pas beaucoup plus la pièce,
mais faire le feu réchauffe :)
Bonne journée

Écrit par : Fabie | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

Oui, ça m'a énervée de lire ça...
Sinon, couper des gants et coudre les bords comme des mitaines.
Mais mère m'avait fait ça un jour à cause d'un employeur qui ne chauffait pas mon bureau.

Écrit par : Pivoine Proust | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

Nous les bobos parisiens quand on a froid chez nous on va dans les musées.

Écrit par : L'égoût | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

On va également dans les musées mais pas pendant les vacances scolaires, on risque de croiser des gens comme vous.

Écrit par : heure-bleue | 28/02/2018

Vous avez quelque chose contre les profs ?

Écrit par : L'égoût | 28/02/2018

C'est vrai que 16°, c'est un peu (beaucoup) juste, d'autant que la température extérieure n'invite pas à faire de l'exercice au grand air.

Tu sais, mon immeuble est de 99, mais l'isolation laisse à désirer, notamment dans le séjour avec son mur complètement vitré (et les caissons des volets qui laissent passer l'air froid). Mais bon, j'ai quand même un peu plus que toi et je compense avec les polaires, et un chauffage d'appoint (mais je me répète).

Avec tes petites filles qui vont s'agiter et te faire bouger, ça va aller bien mieux, tu verras. Je vous souhaite une belle journée.

Écrit par : Sophie | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

Chacun fait ce qu'il veut, peut, avec ce qu'il a.
Nous n'avons pas tous, et heureusement, les mêmes modes de vie.La diversité commence par là.
La campagne n'est pas facile à vivre non plus quand il fait froid. Si l'on y ajoute les gosses qui sont loin, la non proximité des magasins, l'abandon administratif des campagnes, c'est souvent une sacrée galère.
Pour les moyens financiers, certains pourront s'offrir un loyer à 2000 euros par mois, d'autres ne pourront avoir qu'un petit logement à 400 euros.Donc, même s'agissant d'argent, rien n'est comparable.
Ce qui par contre ma chatouille vraiment, ce sont ceux qui ne peuvent plus ni manger correctement, ni se soigner, ni se chauffer.
Chez moi il fait 18, le gaz ayant vraiment augmenté, je ne peux plus me permettre plus.
Pour le reste, je me répète, question de choix ou..........d'obligation.
.

Écrit par : edith | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

Ah, les appartements vides autour du sien, c'est une perte de chaleur en effet.
Nous sommes au premier, au-dessus du hall d'entrée, cela joue aussi, mais je ne peux vraiment pas me plaindre.

Mitaines, je n'en suis pas là, mais un châle sur les jambes pour les protéger des vents coulis, j'y pense.

Écrit par : Dame Marthe | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

C'est sûr qu'avec les prix à Paris on peut pas se payer un logement (tout juste décent) ET se chauffer correctement. Et je parle pas de manger de bonnes choses...

Écrit par : Clairette | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

Paris c'est beaucoup trop cher pour ce que c'est. En plus le Parisien finit par coûter cher à la sécu : conséquence de la pollution + le stress + la malbouffe... et à cause de ça tous les Français trinquent !

Écrit par : Didier | 28/02/2018

Allons, allons, n’écoutez pas les méchants et les jaloux qui disent ce qu’ils pensent comme on louche. Ces divers gens ont la vue basse.

Écrit par : Visiteuse | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

Je compatis : avoir froid me rend hargneuse ! Ici dans le sud (de la France) il neige et c'est beau !
Je me souviens de l'appart à Lille : plus d'eau chaude puis plus d'eau froide dans la salle de bains : la conduite passait à l'extérieur sur le mur au nord ! Résultat 17 jours sans douche et comme seul point d'eau, l'évier de la cuisine :-(
Profitez bien de vos Merveilles !

Écrit par : nicole 86 | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

il te fera moins mal s'il tape avec des moufles.

Écrit par : beau moqueur | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

Ah, quelle chance nous avons de n'avoir pas hésité à acheter notre petite maison, il y a un mois (même en zone inondable). Certes, elle a des inconvénients (dont la petitesse) et certainement d'autres choses que nous découvrons au fur et à mesure, mais quelle bonne idée ont eu les anciens proprios de nous laisser le poêle à granulés. Tu veux que je te dise HB combien nous avions hier soir, quand j'ai fini par éteindre le poêle complètement endormie par la chaleur, 26° ?..Ouais, jamais eu ça de ma vie.
Heureusement que nous avons quitté l'ancienne maison, avant que le vrai hiver n'arrive, les hivers de notre jeunesse...
J'en parlais avec ma sœur dans la semaine...Elle me disait que l'appartement dans leur résidence en Normandie était chauffé même pendant leur absence. La dernière fois qu'ils y sont allés, il y avait 26°.. Tout un immeuble chauffé avec seulement 4 appartements habités toute l'année sur une bonne douzaine (au fait, j'en sais trop rien)...Encore une belle connerie les chauffages collectifs.
Vraiment, y'a des choses à revoir en ce bas monde...
ps : tu sais combien coûte un sac de 10kg de granulés qui nous fait la journée ou une journée et demi, 3,75 euros ? Mon mari va en acheter 5 ou 6 toutes les semaines à le-clerc. Bon, l'embêtant avec ce mode de chauffage, c'est qu'il faut le nettoyer souvent avec un aspi spécial, que je l'éteins la nuit, de peur de me réveiller asphyxiée, qu'à l'achat, l'installation coûte très cher, le poêle aussi...Mais, au bout du compte, ça revient environ à 300-400 euros/an...Ouais, vrai de vrai...Quand je pense que nous attendons la facture de la précédente maison, où j'ai calculé que nous en aurions pour 600 euros pour 2 mois...
Le gouvernement dit que nous devrions isoler nos logements. Qu'il commence donc par isoler tous les logements sociaux...

Écrit par : julie | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

chez nous c'est fait!

Écrit par : Tarrah | 01/03/2018

Pauvre Heure-Bleue, t'es vraiment un aimant à cons.
Du coup, je me vois sous un autre œil et j'ai peur...

Écrit par : le-gout-des-autres | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

Julie a rectifié...

Écrit par : :-) | 28/02/2018

De peur de me réveiller asphyxiée
Je relis cette phrase qui ne veut rien dire. Soit je me réveille et je ne suis pas morte asphyxiée, soit je suis asphyxiée et je ne me réveille pas du tout. Elémentaire. Là, je viens d'allumer le poêle..5mn après, une douce chaleur commence à envahir la pièce. J'en ai parlé à ma mère..Elle m'a dit "j'aimerais bien un poêle comme ça" au lieu de mon vieux poêle à bois. Je l'ai vite refroidie "tu sais combien ça vaut un poêle à granulés, même chez Mr Brico-lage ?....entre 1200 et 4000 euros (4000, vu chez An-co-netti, superbe) + l'installation qui doit être faite par des pros, entre 2 et 3000 euros...

Écrit par : julie | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

Excellent ! Je n'avais pas relevé la contradiction o;)))

Écrit par : Pivoine | 28/02/2018

Les Parisiens ont toujours été critiqués, tant mieux. Il y a déjà trop de monde à Paris. Et puis de toute façon comme nous n'avons aucune idée de l'endroit où peuvent essayer de survivre ceux qui n'y habitent pas, on s'en fiche un peu...

Écrit par : Olivier | 28/02/2018

@ le-gout-des-autres

à cons ou à conneries. Et encore Bleck n'est pas intervenu...

Écrit par : beau moqueur | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

Je ne parlais pas de Bleck, je parlais de cons, pas de conneries.
Notamment de ceux qui commentent sous des IP anonymisées ou via le navigateur Tor.

Écrit par : le-gout-des-autres | 28/02/2018

Ah Paris... Heureusement il existe aussi des villes où il fait bon vivre comme Marseille ou Bordeaux...

Je plaisante évidemment

Écrit par : Wemba | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

Les parisiens sont mal vus, en ce moment. Je vois ça partout.
Je suis privilégiée finalement... J'ai 22° dans mon appartement... Bon, certes, j'ai le soleil qui chauffe du lever jusqu'à 15 heures, environ et la chaudière ne se remet à tourner que vers 16 heures. Un peu plus tôt ces jours-ci.
Mes parents dans un immeuble début années 80 ont 17°. Je suis un peu inquiète pour eux car ils sont très âgés.
Normalement, on va vers un redoux. Courage.

Écrit par : Armelle | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

@ le-gout-des-autres

Je tentais juste d'alimenter un débat que tu venais d'ouvrir -- me semblait-il -- mais libre à toi de rester sur ce que tu as dit.

Écrit par : beau moqueur | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

15° dans la cuisine : pas d'illusions donc sur la température des vents coulis qui me frôlent les jambes.

26°, nous avions ça dans la salle de bains de notre ancien appartement, sans fenêtres, au coeur de l'immeuble, entourée de colonnes de chauffage : à peine besoin de s'essuyer, l'eau de la toilette séchait toute seule sur le corps. Dans une chambre, j'étoufferais, comme je le fais déjà à 24°. J'essaie de maintenir à 21°, je ferme les radiateurs derrière le passage de mon mari, je les ouvre selon les besoins, tous ne sont pas allumés (l'immeuble est sur le chauffage urbain).

Et cet été il faudra lutter contre la chaleur envahissante.

Écrit par : Dame Marthe | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

Les trolls qui n'ont pas de blogs et qui critiquent les gens qui tiennent des blogs me font penser aux supporters gras du bide qui traitent leur équipe de foot de « mous du genou » tout en buvant leur bière et en mangeant leurs chips.

(Avis aux ligues de défense des gras du bide, pardon : des personnes en léger surpoids, des footballeurs, des amateurs de bière et des mangeurs de chips : ceci n'est qu'une métaphore. Rien de discriminatoire. J'adore les gens qui ne suivent pas les diktats de la minceur, j'adore le foot, j'adore la bière et j'adore les chips)
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

des vents coulis glacés, il y en a partout ici et on se gêle..mais demain c'est fini ouf !

Écrit par : ang/col | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

D'accord avec toi Célestine ! C'est comme les gens qui critiquent les plats alors qu'ils n'ont même pas un restaurant ! Faut être gonflé quand même !

Écrit par : beau moqueur | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

@ beau moqueur & celestine
:-D Ca se trouve ils ne font même pas la cuisine chez eux...

Écrit par : Clairette | 28/02/2018

Je ne suis pas parisienne, ça me gêne ça me gêne ♫♪♪♫♫ car je suis une bobo, j'ai 22° dans ma maison.
Je t'embrasse ma patiente et lovely HB, bonne journée demain avec tes Merveilles.

Écrit par : Praline | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

16°!!!!!!!!! brrrrrrr!!!! Couvrez vous bien !!! Soyez prudents quand-même!! Je ne sais pas quel conseil vous donner mais faites attention à vous!

Écrit par : emiliacelina | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

16° c'est juste quand même ! enfin pour moi !
Profite bien de tes Merveilles !!
Ici moins 15° au thermomètre extérieur ce matin !!! mais j'ai la chance d'avoir une maison chaude !

Écrit par : Colette | 28/02/2018

Répondre à ce commentaire

Parisienne au 8e etage, j'ai vécu et travaillé avec 16° et juste un châle sur mes épaules ; l'amour tenait chaud. Mais non, bien que je travaillais en chambre, je n'étais pas... Enfin, bref !
Parisienne en rez-de-jardin, c'est à peine mieux lorsqu'il fait moins onze ! Mais à présent, je ne me contente pas d'un seul pull, Heure Bleue !
Et j'aime Paris sous la neige
J'aime vivre à Paris qui a encore de très beaux atouts et ce n'est pas Le Goût, ni heureu Bleue qui diront le contaire !
Je vous embrasse. Bonne journée avec les Merveilles.

Écrit par : lakevio | 01/03/2018

Répondre à ce commentaire

courage!aujourd'hui,la Russie fete le printemps,on va vers le beau temps,les jours ont bien allongés.christiane

Écrit par : christiane | 01/03/2018

Répondre à ce commentaire

16°C, c'est un peu jeune. Pour la nuit ok, pour la journée, ce n'est pas assez pour moi.

Écrit par : Berthoise | 01/03/2018

Répondre à ce commentaire

ha oui 16° c'est pas chaud du tout même si t'es pas frileuse, car quand on reste un moment sans bouger... je te dis pas combien on a vu que tout à été isolé, mais tu sais que je regrette toujours mon 45 m2 dans le 14ème!!! si j'avais su je vous l'aurais laissé!!! mais je crois que je t'avais demandé! Le principal c'est que vous vous sentiez bien dans Paris car c'est pas à notre âge qu'on change de Goût...lol...tu sais quand je vivais au 13 de la rue de la verrerie, je n'avais pas de double vitrage seulement un radiateur électrique...c'était des vieux bâtiments...dans les années 70...tu connais très bien...bisous.

Écrit par : Tarrah | 01/03/2018

Répondre à ce commentaire

voilà une bonne idée que celle d'écrire avec des moufles... pour plus de facilité je conseillerai quand même les mitaines...
Tout le monde sait que les Parisiens sont tous des bobos qui ont les poches cousues d'or et que les provinciaux sont tous des ploucs suivant de quel côté on est !.
Bon courage pour affronter le froid... le printemps n'a jamais été aussi proche !

Écrit par : Mamie Dany | 01/03/2018

Répondre à ce commentaire

Chère Heure Bleue,
J’aime le Brueghel qui accompagne votre billet. Ici, la Ville fédérale est sous la neige.
J’ai adoré retrouver Paris en décembre après 10 ans d’absence... J’y reviendrai pour voir le Goût taper sur son Olivetti Lettera 32, avec des moufles.
Je vous souhaite une bonne fin de semaine.
Jean-Jacques’60
Berne le 2 février 2018

Écrit par : jeanjacques666 | 02/03/2018

Répondre à ce commentaire

Moi aussi je l'aime ce Brueghel et tant d'autres...

Écrit par : Françoise | 05/03/2018

Écrire un commentaire