Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/02/2018

C'est à l'usage qu'on devient usagé.

Le Goût est frileux, depuis toujours.
Aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain...

Nous avions trouvé quelques défauts à cet appartement.
A l'usage, c'est comme l'amour, au début tout est beau, avec le temps tout s'en va disait Ferré, je dirai plutôt que les couleurs passent.

Donc, cet appartement est bien situé, agréable, très années 70.
Mais il a un défaut : quand il fait froid dehors, il ne fait pas chaud dedans.
Enfin, disons qu'il arrive à une température supportable pour le Goût en soirée.

Même moi je n'ai pas chaud, c'est vous dire !
Il faut dire que je n'arrive pas à dormir avec du chauffage donc le soir, on éteint et le matin il faut attendre comme pour les surgelés avant de cuisiner...

Se promener dans Paris, n'y songez pas.
Vous voulez que le Goût attrape une crise cardiaque ?
Déjà, j'arrive à le faire sortir chaque jour, il ne faut pas exagérer...

P'tite Sœur est encore malade.
"Petit virus" dit le docteur, ça donne quand même 40°C.
Elles seront avec nous la semaine prochaine et nous les ramènerons pour fêter l'anniversaire de Merveille.

Je lis, je m'occupe mais je n'ai guère envie d'écrire.

Froid, lecture, les filles

Commentaires

Chez moi aussi, c'est assez frigo en ce moment. Je lis aussi (je brode et j'écris) mais avec deux pulls, un châle et le soir avec ma couverture à manches en plus ! Mais je ne fais pas la gueuele de la dame, ni toi non plus, j'en suis sûre !
Bises

Écrit par : lakevio | 23/02/2018

Répondre à ce commentaire

Comme il y a obligation d'aérer chaque matin, il faut du temps pour se réchauffer ensuite.
Le problème, c'est que ne bougeant pas énormément , on n'est pas en ébullition en restant sans se remuer. (j'ai un petit radiateur électrique, que j'allume pour avoir au moins les pieds au chaud).

Mais il y a une belle perspective qui devrait vous réchauffer, en espérant que les filles seront en forme, mais ça va être difficile de sortir, avec les températures polaires qui sont annoncées.

Le soleil est pourtant bien encourageant.

Écrit par : Sophie | 23/02/2018

Répondre à ce commentaire

Oui, j'ai froid !
Tu as vu le temps qu'il fait ?
On ne peut même pas appeler ça des degrés tellement il y en a peu !

Écrit par : le-gout-des-autres | 23/02/2018

Répondre à ce commentaire

Bon d'accord pas chaud ce matin mais quel beau ciel.

Écrit par : mab | 23/02/2018

Répondre à ce commentaire

Elle est souvent malade petite sœur, à force elle doit être bien fatiguée.
La semaine prochaine, il fera encore plus froid, il va peut être falloir faire tourner plus les radiateurs pour que les merveilles profitent bien de leur séjour chez vous.
En attendant, bon we.

Écrit par : Fabie | 23/02/2018

Répondre à ce commentaire

Ce ne sont pas des degrés ce sont des béries...

Moins 6 béries...

Écrit par : Pivoine | 23/02/2018

Répondre à ce commentaire

Comme nombre de constructions des années 70. On faisait de beaux appartements très rationnels en ce temps là mais pour l'isolation, ça pêche un peu.
Il va faire froid mais le printemps et les températures plus douces vont bien finir par arriver.

Écrit par : Armelle | 23/02/2018

Répondre à ce commentaire

"Rationnels" en comparaison aux constructions du début du XX ème siècle ? Nous n'avons absolument pas le même "ressenti" pour ce qui concerne l'architecture des années soixante dix... à mon avis les immeubles à de très rares exceptions près n'avaient aucune allure et les appartements non plus et pour l'isolation phonique et thermique disons que ce n'était pas du tout "à la mode" !!

Bleck

Écrit par : Bleck | 23/02/2018

Tu as raison, l'appartement est bien fait, il est très clair, en ce qui concerne le chauffage, c'est entièrement de ma faute, en bonne asthmatique, j'ai besoin d'air et j'ouvre une fenêtre le soir alors je ferme le chauffage.

Écrit par : heure-bleue | 25/02/2018

Tu ne peux pas arrêter le chauffage uniquement dans ta chambre ? parce que l'arrêter complètement n'est pas recommandé, après il y a un rattrapage et tu consommes bien plus. Et tu te gèles au réveil, c'est désagréable au possible j'imagine.
Sinon, p'tite Soeur est comme mon Adèle (3 ans) qui, depuis qu'elle va à l'école, chope tout ce qui passe : rien que pour cet hiver, ce fut grippe, bronchite, otite purulente, gastro ! elle finira par se créer une bonne immunité mais en attendant quelle galère !
Bonnes journées avec vos Merveilles, profitez-en bien.

Écrit par : Praline | 23/02/2018

Répondre à ce commentaire

Je me pose la même question que Pralinette.

Écrit par : Anita | 23/02/2018

Répondre à ce commentaire

pas envie d'écrire? il faut commencer à cogiter pour le devoir de Lakévio (et essayer de ne pas prendre froid avec ces épaules nues ;-))

Écrit par : Adrienne | 23/02/2018

Répondre à ce commentaire

je vis en polaire par dessus un cachemire et c'est encore juste ! Par contre j'ai mal dormi chez Mininini car il y faisait trop chaud ! Le Goût va souffrir dans les jours à venir !

Écrit par : ang/col | 23/02/2018

Répondre à ce commentaire

Même avis que Praline ! c'est ce que je fais chez moi !
Quand tes Merveilles seront là, tu vas bouger davantage !
Ici il fait très froid mais c'est le ciel bleu qui me manque !

Écrit par : Colette | 23/02/2018

Répondre à ce commentaire

J'aime votre "égoportrait" (selfie) en lectrice. Ces petites lunettes, cercles de fer enserrant les verres, vous vont "grave" bien. Ce vieux grimoire, plein de recettes à base de bave de crapaud et de poudre d'os de dragon, vous permettra de trouver une formule magique pour adoucir la température qui gèle la Seine...
Je vous souhaite une bonne nuit.
Jean-Jacques'60
Berne le 23 février 2018, 22:58

Écrit par : jeanjacques666 | 23/02/2018

Répondre à ce commentaire

Je ne suis pas sûre qu'à "l'usage, tout s'en va". Je pense que tout s'enrichit , se transforme , se bonifie. Les couleurs, quant à elles, prennent la richesse du temps.

Écrit par : Chinou | 24/02/2018

Répondre à ce commentaire

Je plussoie à ce que dit Chinou.
Mais c'est une question de point de vue...
Verre vide, verre plein, l'éternel dilemme...
Bisous très chauds (je suis encore plus frileuse que le Goût)
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | 24/02/2018

Répondre à ce commentaire

Noua avons un appartement bien chauffé dans lequel je passe mon temps à fermer les radiateurs : j'ai épousé un frileux qui ne s'est pas remis des années d'Occupation !
Les fenêtres ont des dimensions raisonnables, avec double vitrage mais pendant très longtemps nous étions dans un immeuble terminé en 1970, dans lequel toutes les pièces avaient
une baie vitrée, en verre simple, sur toute la largeur du mur, avec le coffre de volet roulant et une partie coulissante par où l'air frais devait s'engouffrer...

J'ai la chance d'être insensible, apparemment, à la pollution, mais je plains sincèrement ceux qui en sont victimes.
Je vais d'ailleurs aller faire une promenade au soleil.

Écrit par : Dame Marthe | 24/02/2018

Répondre à ce commentaire

Pourquoi ne pas couper le chauffage uniquement dans la chambre à coucher la nuit y le laisser dans les autres pièces ? Pour avoir chaud au réveil?

Écrit par : Val | 24/02/2018

Répondre à ce commentaire

c'est compliqué si l'un ne supporte pas la chaleur et qu l'autre est super frileux!
Robert ne parvient pas à se réchauffer pourtant cette année les radiateurs sont sur N° 5 alors que les autres années on se contentait de ... à peine quatre ! Dans sa chambre qui se trouve au nord il le monte bien plus, je sens que la note va être salée quand je lis depuis lontemps que tu laisses la fenêtre ouverte .... je grelotte et compâtis pour Le Goût!
Pas envie d'écrire ...? TOI...? Ça m'étonnerait...ça va revenir... dès demain !

Écrit par : emiliacelina | 25/02/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire