Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/10/2017

On-dit...

déménagement,incendie,paris

"On-dit" qu'un déménagement vaut un incendie.

J'ai donc subi vingt deux incendies.
Ce qui explique que j'arrive à faire tenir ce qui reste de l'incendie dans des appartements petits.
Revenir à Paris nous a coûté cinq mètres carrés et une bonne dizaine de cartons de livres.
Ces cartons ne restent pas plus de dix minutes sur le trottoir.
Il a suffi que mon Goût écrive dessus "Livres. Servez-vous."

Mais quel bonheur de retrouver sa ville et dans un quartier jamais habité par votre servante !
Je découvre !
J'admire !
J'ai déjà trouvé dans une rue voisine, une boulangerie primée pour sa baguette et ses cakes "bio".

Un traiteur charmant mais excessivement onéreux.
A
ne garder que pour certaines occasions...
Comme le retour du fils prodigue ?

Il ne manque qu'une chose à mon bonheur : Les filles.
J'avais prévu de les conduire sur la butte, de leur faire prendre le funiculaire et de les faire goûter dans un endroit charmant que Lakevio connaît bien.

L'entêtement de leur père les privera d'une chouette journée.
Espérons qu'il ne fera pas la tête à vie car ses filles grandissent et je doute que le Sacré Cœur les tente encore longtemps.
Du moins avec Mamie et Papy...
Sans oublier que mon espérance de vie diminue avec le temps qui passe.

Henri IV aurait dit : "Paris vaut bien une messe".
Choisir sa vie ne mérite donc pas l'ostracisme.

Commentaires

Tiens ça me rappelle l'entêtement de mon père à me faire la tronche il y a 3 ans (pour un truc lu sur FB qui ne le concernait en rien, il s'est senti visé, pourquoi, mystère...), il a préféré priver mes enfants de sa présence et de celle de ma mère le jour de Noël plutôt que de céder.
Il commencer à faire vraiment ch*er, ton Ours. Pas moyen de passer directement par la maman des filles?

Écrit par : Pascale | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

Difficile de profiter pleinement de cette nouvelle vie, sans les petites.
Il va vraiment falloir que leur père "mûrisse" !!!

Écrit par : Fabie | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

J'espère que ton "boudeur" va enfin cesser de vous contrarier ... je connais ce trait de caractère pour en avoir à la maison ... j'avoue qu'a l'âge que j'ai , ca commence à me "saouler grave" comme disent les "d'jeun's " .... et comme le suggère Pascale ... pas d'ouverture du côté de JJF ?
C'est dommage pour les petites ...

Écrit par : Francelyne 17 | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

c'est embêtant cette ombre sur votre bonheur de retrouver Paris ; pourvu que l'aînée des fillettes
n'oublie pas votre nouvelle adresse au profit des petites camarades... elle reviendra, ensuite, indépendante, et à vous les sorties entre filles, ou pas...
Une de mes amies a bien recollé les morceaux avec des propositions shopping, mais la CB
souffre !

Écrit par : angiola | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

Je pense quand même que plus on grandit plus on est à même d' apprécier Paris (et le Sacré Coeur).J'espère que cela va s'arranger.. Je sais que quelqu'un qui boude ce n'est pas drôle.
Avez-vous des bibliothèques de quartier?
Je suppose que pour Paris on dit une bibliothèque municipale...
Voilà des livres qui ne posent pas de problème de place...

Écrit par : Pivoine | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

Je me sens des bouffées de colère contre l'Ours, et je ne devrais sans doute pas le dire...
Donc, il préfère priver ses filles, qui sont en vacances, du plaisir de vous voir ? Et il n'a pas honte ?
Bien sûr, que votre choix de vie ne mérite pas cette attitude bête et méchante.
Cela va s'arranger, la maman des filles va peut-être lui parler...
Bonne journée.

Écrit par : Anita | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

Très heureuse de sentir ton enthousiasme et de voir que tu découvres avec plaisir ton nouvel environnement ! L'Ours ne se comporte pas en adulte en faisant ce choix ...... mais .... ! oui pourquoi ne pas essayer de tirer l'affaire au clair avec JJF ? tu ne risques rien à le faire ....

Écrit par : Colette | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

Il faudrait toujours calquer la vie sur les desideratas des "gamins". Nanmais.

¨Profite de chaque instant de découverte et quand même, il ne va pas tenir in vitae aeternam ? De qui tient-il ce caractère ? Rappelle lui donc que quand vous étiez plus près de lui, il passait comme de rien sous vos fenêtres !!!

Moi, je fais régulièrement du nettoyage via la boîte à livres pas très loin. Mais je vais devoir m'approvisionner par courrier car pour l'instant je ne peux plus bouger.

Écrit par : Sophie | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

dis donc il est rancunier l'Ours! c'est pas gentil, dis lui qu'on a qu'une maman dans la vie et qu'elle est précieuse! bisous

Écrit par : Tarrah | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

Si l'Ours lit ton billet, je suis sûre qu'il va revenir dare-dare...alléché par le traiteur charmant...
En attendant, savoure le plaisir de la découverte de ton nouveau quartier.

Écrit par : tanette2 | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

Excès de sensibilité et/ou d'orgueil, ça fait souvent du dégât...

Écrit par : La Baladine | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

têtu comme une mule le fiston ! Je sais bien que ça va passer, mais c'est quand même un peu long!
Bon sang!!! Il sait bien que vous n'avez qu'eux et que vous n'êts plus tout jeun's (pardonne-moi vous n'êtes pas encore vieux , je le sais bien ) j'epère que vous aurez les fills durant ces vacances un de ces jours!
Vous avez bien fait de déménager vous êtes heureux apparemment de votre nouvelle adresse !

Écrit par : emiliacelina | 25/10/2017

Répondre à ce commentaire

Quand tu leurs manqueras trop, elles feront la vie, et là, il va craquer devant leurs minois, c'est sûr...
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | 26/10/2017

Répondre à ce commentaire

Il exagère vraiment !!! C'est une attitude d'ado attardé qui ne pense qu'à soi ! Pour la période de vie qu'il vous reste vous avez le droit de choisir votre lieu de vie et d'être heureux, non mais !

Écrit par : col/ang | 26/10/2017

Répondre à ce commentaire

Toutes les bouderies ont une fin!

Écrit par : alezandro | 26/10/2017

Répondre à ce commentaire

Vivement que l'Ours entre en hibernation, vous pourrez ainsi récupérer à loisir vos Merveilles... Non mais sans déc' il pousse un peu là ! Dire que votre bonheur pourrait être parfait !
Bisous Lovely HB

Écrit par : Praline | 26/10/2017

Répondre à ce commentaire

Tu veux que je te prête Gaby ? Il arrive ce soir...et, je stresse comme un apprenti dompteur "que va t-il dire quand il va voir ses parents partir sans lui ?". Oui, ils ont monté un scénario digne d' un mauvais scénariste. Ma fille, qui vient de m'appeler, est remontée comme un coucou contre son frère car elle ne connaît pas grand chose de ses intentions "viennent-ils manger chez eux, dorment-ils chez eux, combien de temps ont-ils l'intention der rester ?.. Ca sent déjà le pugilat à plein nez cette histoire...Je sens que ça va être la joie les jours prochains, d'autant plus que je dois préparer une partie du repas de famille de la Toussaint. J'aime pas qu'on me bouscule..et, en ce moment, ça valse dans tous les sens, bien plus qu'une valse à 3 temps...Je ne sais plus où donner de la tête. Y'a que lire les blogs qui me calment...J'ai 1000 choses à faire, mais, je me donne un peu de bon temps avant le coup de feu...

Écrit par : julie | 27/10/2017

Répondre à ce commentaire

C'est chouette de découvrir un nouveau quartier ! Dommage pour les vacances des filles, c'est vraiment idiot que les gens boudent comme ça... Bisous, courage.

Écrit par : Koalisa | 27/10/2017

Répondre à ce commentaire

je ne comprends vraiment que quiconque puisse s'opposer à votre désir et celui des enfants de vous voir ,reposez vous , gâtez vous

Écrit par : epalobe | 27/10/2017

Répondre à ce commentaire

Je te (vous) lis depuis longtemps, et je me pose une question : pourquoi l'Ours se comporte-t-il comme un enfant trop gâté ? Il n'a donc pas le courage de vider son sac et vous dire une bonne fois ce qu'il vous reproche ? Car il se considère comme une victime, c'est clair !
La sagesse populaire pale de "coups de pied au cul qui se perdent" !
Comment peut-il vous priver de vos deux petites merveilles ?
Comment vont-elles passer ces deux semaines de vacances ?
Pour paraphraser une réplique de Lino Ventura : "il commence à me les briser menu" votre Ours !
Je compatis...

Écrit par : Gwen | 30/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire