Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2017

Shouk ha'Carmel.

Lorsque vous vivez à Tel-Aviv, le vendredi en fin de matinée, début du weekend là-bas, vous allez faire votre marché à "shouk ha'Carmel".
Vous partez avec une idée, vous revenez les bras chargés.
Rien dans vos bras ne correspond à votre idée…

Depuis, Tel-Aviv qui bouge beaucoup a ouvert un autre marché.
Vous y trouvez la même chose qu’à Paris ou ailleurs dans le monde.
Les thés du « Palais des Thés ».
Les gâteaux des grands pâtissiers parisiens.
Cela dit, rien ne remplace le shouk qui vous accueille dans un joyeux foutoir.
Tout le monde se côtoie, se frôle, se bouscule.
Les touristes, les gens du cru, les riches, les pauvres.


Je peux vous parler des odeurs.
Ça sent les épices, ça crie, ça se bouscule, les prix sont à la tête du client.
Mais je peux vous garantir quelque chose : Votre ratatouille aura un goût incomparable !

Et puis vous revenez les bras chargés de fleurs.
Vous savez qu'avec la chaleur, elles ne résisteront pas longtemps mais elles sentent les fleurs, pas les produits chimiques.

Pour répondre à Colette, il ne nous est pas facile de retourner à Tel-Aviv même si l'envie est là.
Le Goût, comme le personnel de la boîte, a été victime là-bas d’une escroquerie et l’épilogue en fut assez pénible.
Nous l’avons digéré mais ce n’est pas facile à raconter sur un blog.

Notre arrivée à Bruxelles ne doit rien au hasard, c'est la suite qui fut pleine de surprises.

Aujourd'hui, ça va, nous ne sommes pas gens à remâcher les échecs.
Et puis il nous reste des souvenirs, des bons et des mauvais.
Notre vie n'a certes pas toujours été facile.
Mais elle n'a jamais été ennuyeuse.

Tel-Aviv, marché, foule

Commentaires

Je l'ai visité et j'y ai dégusté des jus de grenades fabuleux!

Écrit par : alezandro | 01/06/2017

Répondre à ce commentaire

Une vie riche en souvenirs, bons et mauvais, c'est une vie active. Je trouve ça super de pouvoir aller revoir des endroits connus il y a longtemps ou retrouver d'anciennes adresses grâce à l'ordi.
Bonne journée - encore chaude ! Je rage : j'ai une angine, offerte par mon dernier petit-fils...

Écrit par : lakevio | 01/06/2017

Répondre à ce commentaire

Parfois ce n'est pas une bonne idée de revenir à certains endroits.

Écrit par : mab | 01/06/2017

Répondre à ce commentaire

Je ne connais que quelques coins de France mais je peux vous assurer que dans ce sud de mince

"Vous NE trouvez PAS la même chose qu’à Paris ou ailleurs dans le monde.
Les thés du « Palais des Thés ».
Les gâteaux des grands pâtissiers parisiens." ..... NON rien de cela;
vous trouvez de la vinasse, des frippes transparentes, des chalands peu amènes .... et surtout tout le monde NE se côtoie PAS !

Ici le marché, c'est le vendredi matin !!!!

Écrit par : camille-madeleine | 01/06/2017

Répondre à ce commentaire

Mais où ?
Quel "sud de mince" ?

A Tel-Aviv, le week-end c'est le vendredi et le samedi, pas le samedi et le dimanche comme ici.
Et on y trouve la même chose qu'à Paris sauf que c'est bruyant, remuant et chaud.

Écrit par : le-gout-des-autres | 01/06/2017

Mais où ? A Tel-Aviv, le Palais des thés existe, vous pouvez trouver son adresse sur le net, et certains pâtissiers parisiens ont ouvert des boutiques.
Tel-Aviv, c'est un paradoxe, le Moyen-Orient avec des morceaux d'Amérique à l'intérieur et des morceaux de Paris et d'ailleurs.

Écrit par : heure-bleue | 01/06/2017

le sud de "mince" c'est la ville qui a élu maire l'histrion qui fut dans des temps anciens un"reporter" et dont le nom commence par B et comporte un Z !

Par contre le marché de Wazemmes à Lille est un vrai bonheur, sans compter le pâtissier qui fait les meilleurs Merveilleux qu'on trouve même à Paris désormais !

Écrit par : camille-madeleine | 01/06/2017

J'aime l'ambiance que tu décris, cela me plairait de m'y mêler.
Chez moi il y a quelques marchés sympas aussi mais celui qui me fait le plus penser au tien, c'est celui que j'ai parcouru en Guyane, il y a de tout, des odeurs -bonnes et mauvaises- :-) de la chaleur, des clameurs, des senteurs...

Écrit par : Praline | 01/06/2017

Répondre à ce commentaire

J'aime les marchés ...pourtant ici ils n'ont rien de comparable avec ceux que tu décris, ceux de Provence sont pas mal tout de même.

Écrit par : tanette2 | 01/06/2017

Répondre à ce commentaire

Moi aussi, j'aime bien les marchés. Ceux des petites villes de province.

Écrit par : Berthoise | 01/06/2017

Répondre à ce commentaire

A te lire , il me reviens plein de souvenirs des marchés que j'ai fréquentés ... les odeurs, les clameurs et les couleurs , la foule ... Tananarive, Tulear , Bangkok, Marakech... et j'aime aussi celui de Royan ou je peux aller quand l'envie me prends.... les autres font partie de mes souvenirs maintenant !

Écrit par : Francelyne 17 | 01/06/2017

Répondre à ce commentaire

Autant j'ai aimé voyager, et même souhaité (en rêve) rester quelque temps dans certains pays, autant je n'arrive pas à me faire à l'idée de m'y installer. Voilà, c'est dit, je suis une (presque sédentaire).

Les marchés les plus parfumés , les souks marocains. En Egypte, d'autres couleurs, d'autres senteurs.

Écrit par : Sophie | 01/06/2017

Répondre à ce commentaire

J'aime aussi les marchés, naturellement, et celui de Tel Aviv me plairait sûrement... J'aurais beaucoup aimé aller en Israël. Enfin, je me contente du marché d'Anderlecht (les Abattoirs). Si vous venez un jour à Bruxelles, vous pouvez compter sur moi pour vous montrer autre chose que le palais des Thés (on a aussi une boutique). (Près de la Fondation Jacques Brel).

Mais Israël (comme le trekking que je voulais faire dans le désert o;) sera plus que probablement toujours au-dessus de mes moyens !

ps. Des mauvais souvenirs ! On en partage... Maintenant, je raconte certaines mésaventures professionnelles à mon fils de 30 ans et maintenant, il comprend...

Écrit par : Pivoine | 01/06/2017

Répondre à ce commentaire

dans la vie il y a toujours les bons et les mauvais moments . ces derniers sont très durs lorsqu'il faut repartir à zéro, mais comme tu dis ça ne sert à rien de ressasser ! Il faut s'accrocher et ... continuer!
Tu parles très bien de ces marchés je crois que j'aurai aimé. Ici il y a des marchés aussi évidemment mais pas aussi bruyants, vivants et me semble-t-il chaleureux!
L'ambiance était un peu ainsi lorsque très très jeune je pouvais accompagner ma mère à son travail sur les halles des Capucins à Bordeaux , j'adorais ça!

Écrit par : emiliacelina | 01/06/2017

Répondre à ce commentaire

Il m'aurait plu ton marché ! ambiance tout à fait différente entre ceux d'ici et ceux de mes petites montagnes ..... chacun reflète bien la façon de vivre là !
Merci de ta réponse et désolée d'avoir remué un mauvais souvenir .....
"Aujourd'hui, ça va, nous ne sommes pas gens à remâcher les échecs. Et puis il nous reste des souvenirs, des bons et des mauvais. Notre vie n'a certes pas toujours été facile. Mais elle n'a jamais été ennuyeuse." ......... j'aime beaucoup cette conclusion, vous faites partie des gens que j'appelle "les gens bien" !

Écrit par : Colette | 01/06/2017

Répondre à ce commentaire

Je ne connais absolument pas les marchés hors de nos frontières. Mais je connais fort bien quantité de marchés, de halles des provinces et de la capitale... je les aime tous, comme la halle de la cité du sud de mince, celle des Capucins qui bien évidemment ne ressemble plus du tout au Capucins du temps jadis puisque même moi je ne ressemble plus beaucoup à ce que je ressemblais au temps jadis, bref j'aime les marchés.

Bleck

Écrit par : Bleck | 01/06/2017

Répondre à ce commentaire

la halle est belle mais désormais quasi vide de marchands .... ce n'est pas le marché qui a lieu sur une place plus éloignée.

Écrit par : camille-madeleine | 02/06/2017

Mine de rien, dans ton billet, il y a tout ce qui fait le sel de la vie: les petites et grandes surprises, bonnes et mauvaises, les coups, les chutes, les nouveaux départs, les découvertes, les autres. Et puis l'odeur des fleurs...

Écrit par : la baladine | 02/06/2017

Répondre à ce commentaire

vie le foutoir !

Écrit par : les Caphys | 02/06/2017

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas du snobisme... mais j'habitais à Neuilly dans les années 60...
Le marché est un des plus beaux que j'ai connus.
A l'exception peut être des marchés du Viet Nam, particulièrement au moment du Tet.
Un marché est toujours un endroit magique...
A voir, à manger, de quoi s'habiller, faire le ménage etc... et quel que soit le temps c'est toujours
agréable d'y aller.
Celui dont tu parles me fait rêver...

Écrit par : Françoise | 02/06/2017

Répondre à ce commentaire

Je pense qu'en vieillissant il faut positiver au maximum et ranger ses mauvais souvenirs dans un coin de la cervelle et ne penser qu'aux bons souvenirs.

Écrit par : manouedith | 03/06/2017

Répondre à ce commentaire

Je suis d'accord avec la Baladine : c'est du sel de la vie que tu nous parles.
Bisous belle soirée

¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | 03/06/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire