Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2017

Je teste encore pour vous...

déménagement,arnaque,plainte

Le déménageur escroc !
J'ai testé de nombreux déménageurs.
Des qui sont efficaces, oui ça existe.
Des qui sont sympathiques.
Des qui sont pas sympathiques.
Des qui cassent.
Des qui perdent.

Je n'avais pas encore testé l'escroc.
C'est fait !
Nous venons de changer de déménageur en catastrophe.
Nous devons aller porter plainte aujourd'hui.
Nous savons que cette plainte ne servira à rien sauf peut être à aider des futurs pigeons clients...

Je me sens d'autant plus coupable que j'ai choisi moi-même le malfaisant.
Mais attention ! L'escroc a un beau discours et réponse à tout.
A huit jours de notre déménagement nous allons devoir mettre les bouchées doubles et mettre en cartons.
Cartons reçus hier soir, achetés et  payés par nous...
Je crois que plutôt de perdre cet argent, j'aurais préféré me livrer à une extravagance.
Par exemple m'acheter un bijou, un sac.
Pas un Kelly bien sûr, c'est un escroc à la petite semaine, pas "un escroc à Kelly"...
Je crois avec celui là avoir fait le tour mais on n'est jamais à l'abri d'une surprise.

J'ai l'air de prendre ça avec philosophie mais je tiendrais ce fils de Û*!& !!! entre mes mains, je le découperai en lanières.

12/10/2014

L'arnaque.

 

arnaque,supermarché,village africain


Depuis que le Goût a été soulagé de quelques euros, j'ai la musique du film dans la tête.

J'ai l'habitude, dans mon supermarché, celui qui est à côté de chez moi, de donner à la banque alimentaire.
Je trouve normal d'aider ceux qui, même en travaillant, gagnent si peu qu'ils sont obligés d'aller aux Restos du Cœur...

J'avais remarqué qu'on distribuait de petites cartes et qu'on passait ces cartes en caisse.
On se faisait soulager de quelques euros et il était dit que c'était pour aider à loger des personnes en difficulté.
Ça m'avait semblé étrange. La politique de la ville où je fais mes courses ne donne pas dans le social et les logements HLM y sont rares.
Presque aussi rares qu'à Neuilly.

Le Goût a donné.
Je l'ai laissé faire.
Je ne voulais pas passer pour l'avare de service.
En sortant, je me suis quand même renseignée.
Une charmante Africaine a bien voulu m'expliquer.
En réalité, on donnait de l'argent pour l'Afrique, pour aider des Africains.
Là ou j'ai tiqué et il faut que je retourne au supermarché reprendre leur tract, c'est qu'il s'agissait de soigner "une femme qui avait des seins d'un mètre de long après avoir accouché".
J'ai eu l'impression d'avoir donné de l'argent à un marabout.
Sauf que "Amour, Gloire et Beauté", c'était pas pour moi !

Je ne comprends toujours pas le lien entre relogement et seins d'un mètre de long.
Ça doit être une question de place...