Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/07/2022

131ème devoir de Lakevio du Goût.

Devoir de Lakevio du Goût_131.jpg

Cette toile de Joseph Lorusso vous inspire sûrement quelque chose.
Mais que peuvent donc se dire ces trois personnes ?
À quoi donc pensent-elles ?
Bah, d’ici lundi vous aurez bien une idée.
Au moins, ça occupera peut-être les après-midis de canicule…

Bon déjà, ils ne sont pas ensemble.
L'autre, à sa table à part, un genre de représentant de commerce.
Je sais bien qu'on ne dit plus ça mais la fonction reste la même.
Il s'ennuie, il écoute la conversation du couple.
Lorsqu'on passe sa semaine dans des hôtels on hésite à aller se coucher, et une scène de rupture peut faire une soirée...

D'ailleurs il le sent, ils sont en train de rompre.
La fille s'ennuie et se demande où est passé le garçon joyeux qui riait sans cesse.
Il fait place à un garçon anxieux qui veut sauver la planète.

Elle aussi, elle veut sauver la planète mais sans s'impliquer.
Donner un peu d'argent de temps en temps, si elle y pense mais pas plus.
Là elle est d'accord.
Mais nettoyer les rivières, non.
Prendre des douches rapides, savonner, rincer en deux minutes, non !

Elle est comme la majorité.
Elle est comme vous.
Elle est comme moi.
Tous horrifiés par la forêt qui flambe et par les rivières à sec.
Mais incapable de résister à ce jean si tentant.
Ce jean qui traverse la moitié de la planète et empoisonne ceux qui lui permettent de l'acheter presque usé.

Elle passera devant le canal Saint Martin un jour où des bénévoles le vident.
Elle sera horrifiée par la machine à laver, encore utile mais sans penser qu'elle vient d'acheter la quatrième.
Dégoûtée par le vélo qu'on sortira mais elle continuera son chemin pour acheter ce nouveau smartphone, celui qui a un écran un peu plus grand que celui qu'elle a acheté il y six mois.
Elle continuera malgré tout à vivre sa vie sans se poser de question.
Surtout celles qui dérangent...

Commentaires

Est-ce un vrai motif de rupture ou un prétexte ? Mais par ailleurs, c'est vrai qu'il faudrait une vraie rupture dans nos habitudes de consommation ;-) !

Écrit par : Plaisir des mots | 18/07/2022

Répondre à ce commentaire

il y a ces extrêmes et toute la gamme entre les deux ;-)
(en effet elle n'a pas une tête à nettoyer les bords de l'eau ;-))

Écrit par : Adrienne | 18/07/2022

Répondre à ce commentaire

Frères et sœurs, réjouissons-nous : un nouveau Sauveur nous est donné : « le Divin Écologue ». En lui, nous croyons.
Laissons-le agir, il détient les secrets pour faire disparaître la Race Humaine, responsable d'avoir tout salopé…
Frères et sœurs regardez, il est déjà à l'œuvre dans bien des pays sur la planète !
Ne désespérons pas : nous avons programmé la fin. La planète sera donc sauvée.

Écrit par : alainx | 18/07/2022

Répondre à ce commentaire

Ne pas se poser les bonnes questions surtout celles qui dérangent, effectivement si on était moins nombreux dans cet engrenage de la surconsommation et du grand n'importe quoi à tout prix, probablement que la planète irait moins mal. Moins mal car cela ne suffirait pas, il fut aussi interdire les piscines grandes comme un étang, les jets privés qui font le tour du monde, pollutions industrielles sont nombreuses, ceux qui ont le pouvoir sont parmi les plus grands pollueurs, alors culpabiliser les gens comme nous, et leur dire de faire attention à leur consomation, à côté c'est du pipi de chat.

Écrit par : delia | 18/07/2022

Répondre à ce commentaire

Pourtant tu les poses bien les questions qui dérangent et avec justesse en plus... quand à appliquer les remèdes adéquats... nous sommes tous pareils plus ou moins quand-même!

Écrit par : Emiliacelina | 18/07/2022

Répondre à ce commentaire

Hélas, hélas, comme tout ça est bien vu .......

Écrit par : colette | 18/07/2022

Répondre à ce commentaire

Très très bien vu ! bravo !
Douche rapide, savonner, rincer, c'est tout moi ! la semaine dernière mes petites filles : "mais mamie, déjà ! tu viens à peine d'entrer dans la douche !"

Écrit par : Praline | 18/07/2022

Répondre à ce commentaire

Rincer sous la douche VITE FAIT est un bien grand mot en ce moment ! il y a tant de monde qui se douche à toute heure dans mon coin que la pression au robinet est réduite à un pipi d'oiseau ! comme chaque été ... ce qui m'énerve beaucoup !La Cie des eaux locale n'augmente pas la pression l'été pour ne pas abimer ses réseaux sans doute . Je me demande si je ne vais pas me laver sans savon pour ne pas avoir à rincer !!!

Écrit par : FRANCELYNE | 20/07/2022

Répondre à ce commentaire

Tu as raison.
Complètement et entièrement raison.
Tu mets en évidence les contradictions humaines.
Mais comme dit Delia, nous, les "pauvres" on culpabilise au moins. C'est un début. Contrairement à certains riches pollueurs décomplexés qui dilapident les ressources sans aucun scrupule, tout en donnant des leçons d'écologie aux susdits pauvres...

•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : Célestine | 21/07/2022

Répondre à ce commentaire

Joyeux anniversaire, Michèle ! :-)
http://enviededouceur.canalblog.com/archives/2022/07/23/39568566.html

Écrit par : Ambre | 23/07/2022

Répondre à ce commentaire

En fait, elle fait un eu la tête car il a oublié, une fois de plus, que c'était son anniversaire. En fin d'après midi, lorsqu'elle a reçu son SMS : "ce soir, je t'attends à "La table d'amour" elle s'est dit -chouette, cette année , enfin , il y pense- Hélas, c'était sans compter sur l'indifférente habitude de celui qui partage sa vie depuis tant d'années.
Alors, je le reconnais, aidée par Ambre, mon commentaire aujourd'hui est juste pour te souhaiter BON ANNIVERSAIRE MICHELE

Écrit par : Chinou | 23/07/2022

Répondre à ce commentaire

Bon anniversaire , vous etes guéris juste à temps pour bien feter.

Écrit par : Francesca | 24/07/2022

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire