Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2021

On se remonte le moral comme on peut...

Il nous faut être chez nous à dix huit heures.
Ces derniers jours, il a fait beau alors aller s'installer dans un coin tranquille avec vue sur le Sacré Cœur, boire un mauvais café bio en retirant son masque sans risque, est un plaisir minuscule qui va sans doute nous être refusé bientôt.

Alors j'essaie de "positiver".
Dans les années 60, nous n'allions pas au café, c'était l'exception et je me forçais à boire la grenadine qu'on m'offrait.
Aujourd'hui, je n'aime toujours pas la grenadine...

Dans les années 60, nous n'allions au restaurant que dans de grandes occasions et c'était une fête.
Dans les années 60, nous restions dans notre quartier et si je retrouvais une amie au Prisunic des Champs Elysées, c'est que cet endroit n'était pas si loin de chez moi.
Je n'ai jamais trouvé que c'était la plus belle avenue du monde...

Je dois avouer que malgré ces belles paroles, j'ai envie de bord de mer, un coin mi-breton, mi-normand, me trouver dans un restaurant du port et manger des moules, m'installer en terrasse, regarder passer les gens.

Je ne rêve pas de grands voyages.
J'ai simplement envie d'un peu d'évasion.
Pour l'instant, je me suis contentée de ces fleurs.

covid,confinement,nouvelles mesures

Commentaires

Il ne faut pas être Madame Irma pour comprendre que le confinement aura lieu à partir du 7 mars, à la fin des vacances scolaires.
Je deviens bobonne à la maison, et heureusement le beau temps est là pour nous permettre de nous échapper dans la nature.
Mais comme toi, je rêve de troquets, de restaurants, de musées, bref de liberté.

Écrit par : edith | 26/02/2021

Répondre à ce commentaire

Tes réflexions vont de paire avec les miennes. Autrefois, on se contentait de petits bonheurs et chacun d'entre eux prenait toute son importance.
Je rêve comme toi, d'aller à Cancale sur le port, manger des fruits de mer et du far breton avec un coulis caramel. Ca viendra.
Bonne journée malgré tout

Écrit par : Armelle | 26/02/2021

Répondre à ce commentaire

Nous en sommes tous là... et tu m'y fais penser, demain je m'achète des fleurs :-)

Écrit par : Adrienne | 26/02/2021

Répondre à ce commentaire

Un bien joli bouquet Heure Bleue ! Ici, tout fleurit au jardin : mimosa, tulipier, forsithia, camélia...Et dans nos randos-nature nous admirons pervenches et violettes. Que ça fait du bien quand tout va mal !

Écrit par : Yvanne | 26/02/2021

Répondre à ce commentaire

Cela va si mal que cela les contaminations en France? Vous confiner ne servira pas à grand chose, je crois qu'il n'y a vraiment que la vaccination qui nous aidera mais ça traînaille...

Écrit par : Pivoine | 26/02/2021

Répondre à ce commentaire

Le contact virtuel, même avec un joli bouquet de fleurs, ne remplacera jamais le partage de visu. Hélas, nous sommes contraints d’obéir , même si nous trouvons parfois que les décisions gouvernementales ne sont pas adaptées à notre lieu de résidence. Mais courage.....on a s'en sortir .

Écrit par : Chinou | 26/02/2021

Répondre à ce commentaire

C'est vrai que ce qui se profile à l'horizon n'est pas bien enthousiasmant, tu as raison de prendre du plaisir à regarder ton bouquet, et je comprends ton envie d'évasion.
Nous faisons partie nous aussi des 20 départements en voie d'application de mesures plus strictes...

Écrit par : Fabie | 26/02/2021

Répondre à ce commentaire

Moi aussi j ai des envies d évasion. Je vais aller ds ma campagne ce sera mieux que rien

Écrit par : Ang/col | 26/02/2021

Répondre à ce commentaire

Je comprends parfaitement ce que tu ressens Heure-Bleue, la moindre petite source de joie et d'évasion nous parait tellement compliqué à vivre depuis un an et il est vrai que l'évasion pour boire un verre (ok pas de grenadine ! ) en terrasse sans s'occuper de l'heure et profiter du soleil jusqu'à la tombe de la nuit nous manque mais , soyons patient , çà reviendra !

Écrit par : Jerry OX | 26/02/2021

Répondre à ce commentaire

Elles sont bien jolies tes fleurs, Michèle, et comme toi, je rêve ... je rêve .... Il nous reste au moins cela ...
Bonne journée

Écrit par : Ambre | 27/02/2021

Répondre à ce commentaire

Ma pauvre, je te comprends, moi aussi je rêve d'embarquer avec mes copines pour une destination dépaysante où l'insouciance serait revenue...
Mais je patiente, ça viendra ! j'ai toutefois l'immense chance de vivre dans une région dont je ne me lasse pas d'arpenter les chemins, d'admirer et contempler les saisons qui pointent, les couchers et levers de soleil somptueux.
Courage ma belle ! Bisettes.

Écrit par : Praline | 27/02/2021

Répondre à ce commentaire

Très joli bouquet !
Il y a beaucoup de gens qui ont écouté leur désir d’évasion ! Beaucoup de circulation, et ici des touristes comme en été. Même dans la campagne environnante ! C’est impressionnant.
Sinon, la saison des moules démarre en mai, vous avez le temps de vous organiser...

Écrit par : Anita | 27/02/2021

Répondre à ce commentaire

Et oui, en 60 nous avions des loisirs et des envies plus simples, tout a évolué très vite.
Le rêve nous reste pour supporter les jours actuels et en contemplant ton joli bouquet, je rêve de douceur ......

Écrit par : colette | 27/02/2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire