Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/01/2021

Paris.

Il nous arrive d'oublier la rue des Abbesses et d'aller rue de Lévis.

paris,couvre feu,pluie

La rue de Lévis, c'est ma rue depuis toujours.
Je suis allée en classe avec la plupart des filles des commerçants de cette rue.
Si j'en croise une, je suis sûre de ne pas la reconnaître.

Nous y avons nos habitudes.
Peut être devrais-je écrire "nous y avions" nos habitudes.
Hélas, notre café est fermé, comme les autres, et nous ne pouvons plus nous installer et regarder passer le passant qui passe.
Nous ne pouvons plus gloser sur certaines sexagénaires qui de dos ont une petite quarantaine et de face une figure à faire peur.

Je peux juste aller au Monoprix avec ses deux entrées, me ravitailler en eau d'Avène.

Mais surtout, lorsque je vais là bas, je fais une cure de Jouvence.
Je n'ai plus de famille dans le coin.
Ma dernière famille, une tante du côté de mon père, une authentique mauvaise, a rejoint ses aïeux.
Je ne la voyais pas mais j'aimais en passant voir son nom sur l'interphone.
Le temps avait passé pour elle aussi, ses commerçants avaient disparu.
Elle s'était alors trouvée coincée entre un boucher casher et un traiteur casher.
Alors qu'elle refusait de me parler de "nos origines" !

Commentaires

Mes parents (venant d'Alger) ont habité passage Cardinet.

Écrit par : Nina | 22/01/2021

Répondre à ce commentaire

Une si belle photo
Tu en parles avec douceur
Merci
Bonne journée
Pas trop tard
Meilleurs pour 2021:)

Écrit par : Golondrina63Auv | 22/01/2021

Répondre à ce commentaire

Même les gens mauvais, lorsqu'on a un lien familial, leur décès ne laisse pas indifférent.

Écrit par : Fabie | 22/01/2021

Répondre à ce commentaire

Vue de chez moi et par les temps qui courent évoquer la rue Lévis m'apparait charmant. J'avais des habitudes au Dôme de Villiers dans son ancienne version. Dans sa nouvelle version, je me souviens avoir eu rendez-vous pour prendre un café avec un blogueur. C'était au début des blogs. Avant qu'il n'arrive ou plutôt quand je l'ai vu arriver, je suis partie par l'arrière du café et je n'ai plus donné de nouvelles. Il faut dire qu'il était assez dragueur. Avec le recul ça me faire rire !

Écrit par : Armelle | 22/01/2021

Répondre à ce commentaire

Mon fils a habité longtemps un appartement en face du Dôme, Merveille est née là bas. C'est dommage de ne pas avoir pu garder cet appartement, chaque fois que je passe devant, j'ai une pointe de regret.

Écrit par : heure-bleue | 22/01/2021

Je souris quand je lis que tu mates les gens et te moques d'eux... je fais pareil. Il suffit de s'asseoir sur un banc ou une terrasse de café et c'est spectacle assuré :-) Mais soyons bonnes joueuses, quand c'est nous qui déambulons, on doit faire rires quelques personnes !

Écrit par : Praline | 22/01/2021

Répondre à ce commentaire

On doit faire RIRE ! pffff

Écrit par : Praline | 22/01/2021

J'aime bien aussi regarder le monde passer... C'est une jolie note...

Écrit par : Pivoine | 22/01/2021

Répondre à ce commentaire

J'avais un collègue de travail, dragueur, dans les années 80 et 90, qui aimait aller danser en boîte. Il avait la vingtaine et la trentaine mais il aimait les femmes plus âgées, la quarantaine au moins. Il me faisait des commentaires sur les femmes de quarante ans qui avaient des corps superbes mais une vilaine tronche.
Alors tu es une vraie parisienne même si tes ancêtres ne sont pas de Paris. Bon week end.

Écrit par : elisabeth | 22/01/2021

Répondre à ce commentaire

Finalement, on ne rendait pas compte à quel point les restos et bars créaient du lien social, même sans se parler ou juste se dire un bonjour amical. Mon fils, l'ex-parisien, disait adorer s'asseoir le dimanche matin à la terrasse d'un bar de la place de la mairie du 18e pour boire un café, pour ne penser à rien, sauf à regarder passer les gens, à se vider la tête..Tiens, je viens de dire aussi la même chose à un pote chez moi..

Écrit par : julie | 22/01/2021

Répondre à ce commentaire

Tiens, mon mari vient de parler pendant 1/2h au téléphone avec un ancien client...Celui-ci habite une belle propriété en Bourgogne. Il s'ennuie et ne fait que parler restos avec mon mari. Il voudrait venir à Vichy pour se changer les idées. Mais, tout est fermé. Mon mari n'arrête pas de lui répéter...Peut-être qu'il aimerait que mon mari l'invite chez nous, mais, il est très riche et a maitre d'hôtel and Co pour le servir. Je ne me vois pas jouer les duchesses...pas mon truc...Ca fait la 2e fois en une semaine qu'il appelle mon mari. Il a eu le Covid sous une forme très sévère. Mesurer son taux d'oxygène, c'est ce qui l'a sauvé qu'il dit et ne pas entrer en réa aussi..

Écrit par : julie | 22/01/2021

Répondre à ce commentaire

Tiens, tiens, pourquoi je dis "tiens" sans arrêt ? Serait-ce un toc ou un tic ?

Écrit par : julie | 22/01/2021

Répondre à ce commentaire

je ne regarde pas les gens! J'en croise des fois qui m'accostent et en rigolent mais peut-être qu'il en est qui pensent que je ne veux pas les saluer! L'autre jour au L...erc j'étais dans le même rayon que mon petit-fils et il m'a suivi(rigolard) sans que je m'en rende compte jusqu'à la caisse!
J'aime bien quand vous savez voir les uns et les autres...... Le nom du blog du Goût lui va bien justement pour ça! Tout ça doit bien vous manquer !

Écrit par : Emiliacelina | 22/01/2021

Répondre à ce commentaire

à côté de la rue Lavis, y a t-il la rue Déboulon ?

Écrit par : les Caphys | 22/01/2021

Répondre à ce commentaire

Il m'arrive d'aller dans cette rue. C'est à mi-chemin entre mes enfants et moi et l'on trouve des restos sympas (enfin, dans l'autre monde...) et j'arrive à me garer ! c'est un coin vivant.

Écrit par : ang/col | 22/01/2021

Répondre à ce commentaire

Fais un gros effort et dis toi qu'un jour, le moins lointain possible je l'espère, tu écriras "nous y avons retrouvé" nos habitudes.....

Écrit par : colette | 23/01/2021

Répondre à ce commentaire

Je vous souhaite de retrouver bientot ces agreables habitudes. Je j'ai pas de souvenirs dans ce quartier, qui a l'air bien.

Écrit par : Francesca | 24/01/2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire