Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2020

Confinement : épisode 2

confinement,paris,attestation

On prend les mêmes et on recommence...
Attestation.
Un kilomètre.
Une heure.
Une bonne raison.
Enfin, une raison repértoriée par le gouvernement...
Et les commerces de proximité déjà dévalisés.

Je suis toujours surprise de voir la consommation de papier toilette, de pâtes et de sucre chez le confiné de fraîche date.

Hurlements des libraires car, contrairement à ce qui s'était passé au premier confinement, Darty et la FNAC resteront ouverts.
Évidemment, si vous respectez le kilomètre et l'heure alloués vous ne pouvez pas vous y rendre...
Tout ça alors que les deux librairies à moins d'un kilomètre de chez moi m'ont fourni en livres pendant le premier confinement.

Comme d'habitude dans mon coin, nombreux sont ceux qui ont quitté la capitale pour allez se confiner ailleurs...
Comme d'habitude, je suis ravie de ce calme qui dès lundi sera fini avec la réouverture du collège en face.

Réouverture pour combien de temps ?
Le Covid est passé par ici, il repassera par là, dès la sortie des cours.
Heureusement, les amoureux se bécotent comme au temps d'avant sur les marches de l'expert comptable...

Je ne suis sortie que pour acheter du pain et nous avons passé un certain temps avec le Goût à passer une commande au Monoprix de notre coin.

Nous ne profiterons de notre livraison que mardi faute de créneau de livraison disponible avant.
Le confinement nouveau accorde en douce de petits boni pour le magasin.
Et que je te pique deux euros pour ta préparation de commande.
Et que je te repique quatre euros pour la livraison devant ta porte.
Et encore un petit euro pour les sacs plastique, que tu n'as pas demandés.

L'épisode deux ne s'annonce pas plus drôle que le premier.
Mais peut-être plus rentable.
Sauf pour "ceux qui sont en première ligne"...

 

 

 

 

 

Commentaires

Ce confinement est loin de ressembler au premier, sauf pour les petits commerces non alimentaires.
Et vous n'aurez même pas le bénéfice d'un Paris sans voitures...
Nos drives de campagne ne prennent aucun frais ni de préparation, ni de sacs, mais ils ne livrent pas.
Bon we

Écrit par : Fabie | 31/10/2020

Répondre à ce commentaire

Ben oui voyons ! Il faut que l'économie fonctionne. Et certains en profitent bien. Ce que tu dis à propos de ton magasin est franchement révoltant.
Au mois de mars/avril, nous avons fait des commandes sur internet au super U de la ville. Si on nous a fait payer le service, nous n'en avons rien su en tout cas.

Écrit par : Yvanne | 31/10/2020

Répondre à ce commentaire

Nous rentrons du marché où il y avait foule et où les policiers municipaux étaient davantage occupés à parler du pays que contrôler les attestations.
La librairie locale reste ouverte avec l'aval du Maire... pour l'instant.
Le maire a décidé d'installer dès lundi les cabanes pour la fête locale de Saint Nicolas. Il a dit haut et fort qu'il irait au bout. De plus, c'est en plein air.
Mes parents sont âgés, très bien portants certes mais j'userai de l'excuse si j'ai envie d'aller faire un tour dans la ville royale car je me vois mal rester plus d'un mois bloquée dans ma brousse.
On fait attention mais on ne pas de fixette non plus sur le virus.
De toute façon, nous ne sommes pas à l'abri de l'attraper car un jour ou l'autre, il faudra bien lui faire face.
Par contre entendu ce matin de la bouche d'un agent de police et entendu sur Europe 1 que la menace terroriste est telle que confiner les gens pour cause de virus serait une mesure de protection comme une autre. Effectivement.
Allez courage à tous les 2

Écrit par : Armelle | 31/10/2020

Répondre à ce commentaire

Oui, on prend les mêmes et on recommence. A ceci près que les gens deviennent malins...Y'en a que nous avons déjà vu faire plusieurs fois hier leur balade quotidienne d'une heure, une fois le matin, une fois l'après-midi...Ou encore qui remplissent leurs feuilles en cours de route..
Cette fois-ci, j'ai du papier et de l'encre dans mon imprimante pour imprimer mes feuilles...De ce côté-là, vous êtes parés ?
Depuis que j'ai vu que mon périmètre d'un km a fait des petits depuis mars, je suis ravie...enfin, autant que faire se peut, car, le silence total, c'est pas marrant non plus. Quand, il y a 2 jours, chez ma mère, j'ai vu le temps gris, triste à mourir, je me suis dit que ma mère était mieux au cimetière, elle n'aurait pas supporté sa solitude, l'hiver seule dans son coin..Je n'ai eu qu'une envie, quitter vite les lieux...Finalement, ceux qui désertent les villes pour la campagne, me demande s'ils ne vont pas le regretter...C'est bien en été, mais, en hiver dans des cambrousses ravitaillées par les corbeaux ! Je comprends pourquoi ma mère avait des poules...Elle les houspillait comme avec nous quand on était gamins..
De toute façon, m'est avis que, dans 8, 15 jours, la donne changera encore. Les parcs seront refermés, alors, c'en sera fini de ma balade jusque dans le centre de Vichy, pas commencée hier, vu que je n'ai maintenant que l'embarras du choix. Nous nous sommes cantonnés aux berges de l'Allier...Nous avons parlé avec une parisienne qui vient de prendre sa retraite à Vichy..Elle travaillait à Gustave Roussy en tant qu'infirmière..
Bon, c'est pas le tout, mais, j'ai décidé de laver mes vitres. Le soleil ne pardonne pas..
Bon week-end...enfin, autant que faire se peut par les temps qui courent.

Écrit par : julie | 31/10/2020

Répondre à ce commentaire

Oui... je me demande finalement si je ne vais pas retourner au lit... j'ai vraiment une folle envie de sortir...

Écrit par : Pivoine | 31/10/2020

Répondre à ce commentaire

un petit coucou puisque je t'ai lue..

Moi je pense à tous ceux pour qui la situation est tellement plus dramatique et insupportable que pour moi ...

Des bisous, Michèle; bonne journée quand même

Écrit par : Ambre | 31/10/2020

Répondre à ce commentaire

Eh oui! Heureusement il y aura toujours les petits amoureux.... comme l

Écrit par : Emiliacelina | 01/11/2020

Répondre à ce commentaire

Eh oui! Heureusement il y aura toujours les petits amoureux.... comme la petite copine du petit fils testée positive et le petit fils itou...ils sont au lycée dans la même classe du coup le fiston (pere) va se faire tester aujourd'hui.... il fallait bien que l'on finisse par être touchés.

Écrit par : Emiliacelina | 01/11/2020

Répondre à ce commentaire

Comme tu dis on prend les mêmes et on recommence. Oui mais là, nous ne sommes pas pris au dépourvu, on peut s'organiser doubler les feuilles de sorties, en prendre plusieurs dans la poche, re sortir quand nous n'avons pas été vérifié la première fois. C'est mal connaître le français, il a plus d'un tour dans son sac. Il a toujours été le roi des magouilleurs et des râleurs. Maintenant tout le monde fait ce qu'il veut et assume ses choix. Moi me considérant comme privilégié, car je suis à la campagne, mais néanmoins à risques , mon choix c'est quand même vouloir éviter la bête en direct, car elle est méchante elle peut vous laisser la vie, mais en sortir avec de sérieuses séquelles. J'ai une voisine atteinte sévèrement en avril qui n'arrive pas encore à marcher seule et à un reste de difficultés respiratoires.
Quant aux réserves de pates et conserves, c'est un reste des précautions de la dernière guerre, il y a encore des gens dont les parents on appris cette précaution à leurs enfants et parfois cela s'est transmis. Seulement à notre époque on rajoute le papier HY car pendant la guerre on ne se servait que rarement du papier HY on prenait du papier journal bien coupé par petits morceaux et accrocher dans les toilettes.
Enfin soyons sage et on verra bien. bonne journée.

Écrit par : edith | 01/11/2020

Répondre à ce commentaire

Mon fiston m’a installé l’application « anti covid » sur mon iPhone l’attestation s’y trouve qu’il suffit de remplir en ligne chaque fois que l’on doit sortir, c’est Pratique et gratuit , l’encre d’imprimante n’est pas donnée donc c’est un bon point ! En plus si l’on croise un quidam qui est atteint du covid , on est convoqué directement pour nous faire tester ! Je trouve que c’est pratique .
Temps de Toussaint aujourd’hui et peu de voitures en circulation .

Écrit par : Francelyne | 01/11/2020

Répondre à ce commentaire

Je fais le test demain.
J'imprime les attestations recto-verso, c'est déjà une petite économie.
Un sacré bazar entre petits commerces et grandes surfaces ! mais ils ont raison les "petits".
Ecoles primaires, collèges et lycées : ouverts - Fac : fermées ! pourquoi donc ?

Écrit par : Praline | 01/11/2020

Répondre à ce commentaire

Je désobéi. Quand le temps le permet, je sors plus d'une heure je l'avoue. Les bois et les prés ne sont pas fréquentés comme les rues des grandes villes. Donc je m'en fiche. Les courses sont au drive de la ville d'à côté.
J'ai entendu dire que nous serions confinée jusque janvier, les dépressions vont se multiplier.
Ma fille toujours en réa, ma belle fille positive.
La crise économique est là et nous trouvons de moins en moins des sujets qui nous fassent sourire

Écrit par : edith | 02/11/2020

Répondre à ce commentaire

ici cette fois les libraires peuvent rester ouverts, le gouvernement estime qu'ils sont essentiels à notre bien-être psychologique :-)
(ce qui fait dire aux coiffeurs qu'eux aussi... ;-))

Écrit par : Adrienne | 02/11/2020

Répondre à ce commentaire

Bonjour, c'est sur que c'est triste mais comment protéger un maximum de personne? Pourtant est-ce bien efficace car à lire certaines la désobéissance est de mise. je regrette que les Français soient si irresponsables pour une petite partie et qui nous pénalisent en grande quantité. Il faut être réaliste cette épidémie dépasse tout le monde ce n'est qu'à la fin que les comptes et bilans devront être faits. je n'ai pas le culte de l'obéissance mais de la sagesse et de la logique qui me conseille de me protéger en protégeant aussi les autres. C'est un mauvais moment à passer et on en sortira alors patience, et bon courage. Bonne journée à toutes.

Écrit par : M comme Marie | 02/11/2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire