Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2020

En attendant le reconfinement.

bon marché,déception,médecin-réanimateur

Hier, persuadés que nous n'allions bientôt plus pouvoir parcourir Paris, nous sommes allés au Bon Marché.
C'est aussi triste qu'ailleurs.

Je suis montée directement à l'étage la librairie.
Quelle déception !
Elle rétrécit comme peau de chagrin.
J'adorais parcourir leurs rayons "Histoire" où je trouvais de petits bijoux.
Hier ? Rien !
Ah si, évidemment des trucs sur Trump et sur De Gaulle...

Après avoir vu un pull en acrylique pleine peau à 265 € et tricoté comme par ma grand' mère, nous avons emprunté la passerelle pour rejoindre "La Grande Épicerie".
Là aussi déception...
Elle ne sentait pas les épices et les gâteaux mais l'odeur vaguement écoeurante d'une viande un peu trop mûre émanant du rayon boucherie.
La fromagerie où le fromage avait un côté soit trop fait, soit desséché.
Ce n'est donc pas la fête non plus du côté de Sèvres-Babylone.

On a acheté notre baguette dans une boulangerie qui avait changé de propriétaire.
Le pain était comme le reste, ni bon, ni mauvais...

Le Goût s'est arrêté chez un caviste et je l'attendis dehors.
Un client est sorti, auquel je n'ai pas fait attention.
Le Goût m'a dit en sortant que c'était un anesthésiste-réanimateur, client régulier du caviste.
Ce client avait dit que les services de réanimation étaient déjà saturés et qu'il n'avait qu'une crainte : devoir choisir entre une mère et son fils et qu'il espérait un reconfinement rapide.

Nous sommes rentrés, nous nous sentions comme le Bon Marché, défraîchis...

Commentaires

Nous sommes entrés dans le monde de la Science fiction qui se cantonnait dans les livres ou les films.

Écrit par : Nina | 27/10/2020

Répondre à ce commentaire

Tu as raison : ça sent mauvais de tous les côtés.

Écrit par : Yvanne | 27/10/2020

Répondre à ce commentaire

Il y a aussi des gens qui sortent de l'hôpital et des soins intensifs. C'est tout de même étrange, une société qui n'offre qu'une solution, un confinement stalinien... toutes mesures ayant apparemment échoué... (sous entendu à cause de nous) confinement espéré et réclamé- par les médecins ça peut se comprendre - mais par la population, je le comprends plus difficilement (ou alors, c'est soit par intérêt, pour je ne sais quelle raison, soit pcq le climat de terreur commence à jouer...) mais bon, le vaccin nous sauvera en 2021...

Écrit par : Pivoine | 27/10/2020

Répondre à ce commentaire

Paris doit être bien triste en ce moment effectivement. Si même la bouffe s'y met, ça ne va pas être rigolo... Et bientôt, demain peut-être, reviendra le reconfinement total ou partiel pour tout ou partie des français, surtout confinement des "fragiles" comme nous les vieux. J'ai bien fait d'emmener une plante fleurie sur la tombe de ma mère, car, j'ai peur que le week-end prochain, nous soyons tous enfermés, même nous qui étions encore en zone blanche dans le 03, vu comme en province, ça flambe aussi.. Tout le monde connait quelqu'un de positif autour de lui. Ma petite fille se fait tester aujourd'hui. Ma fille est en train de péter les plombs, elle a isolé tout son monde dans une pièce, elle, mange dehors sur la terrasse et s'est enfermée dans une autre pièce, sa fille est dans sa chambre depuis 8 jours, le mari, en vacances, erre comme une âme en peine.. Dimanche, fallait-il que l'ambiance chez eux ne soit pas au beau fixe pour qu'il accepte de venir chez nous chercher de ma tarte aux poires... masqué bien entendu, briefé comme un gamin par son épouse... tarte posée au loin sur la table de la terrasse...
Hier, nous avons eu au téléphone ma belle-soeur de l'Isère, pour lui dire que nous n'irions pas chez eux...Elle a gardé ses petits enfants la semaine dernière...Le petit de 10 ans voulait jouer avec le petit voisin. Ils sont allés voir les parents "Covid dans la maison" leur a t'il été répondu...
Ouais, on est mal barré...Et dire que mon fils venait de retrouver du boulot, après celui foiré dans l'évènementiel au printemps et qu'il doit (ou devait) commencer la semaine prochaine. Là, c'est pour devenir "prof"...Et on nous parle de refermeture des écoles...Si le corona n'a pas notre peau, c'est notre cerveau qui va péter les plombs..

Écrit par : julie | 27/10/2020

Répondre à ce commentaire

com précédent malade !!!! essai

Écrit par : julie | 27/10/2020

Répondre à ce commentaire

Hello...! Tous ne meurent pas du Covid, heureusement...Dis donc si le bon marché est dans cet état...il n'y aura bientôt plus de grands magasins dans Paris....J'espère que vous ne serez pas reconfiner...faites des provisions quand même au cas où...mais ça fiche le blues...bisous. J'arrête mon blog.

Écrit par : Charlotte17 | 27/10/2020

Répondre à ce commentaire

Ils ont décidé de fermer les écoles, il était temps !!! Trois jours de cours à distance et ensuite on enchaîne sur les congés de Toussaient.
Le confinement devrait être décidé cette semaine car nos hôpitaux saturent...

Écrit par : Claudine ex l' ange qui passe) | 27/10/2020

Répondre à ce commentaire

Oui, on semble partis pour un nouveau confinement, la faute au manque de lits !!!
Ils parlent du we, je plains ceux qui bossent !

Écrit par : Fabie | 27/10/2020

Répondre à ce commentaire

Bonjour oui je suppose que Paris doit être bien triste, ce n'est pas bon signe ce doit être démoralisant. ici en Province je crois que ça passe un peu mieux. Courage encore quelques mois et ça ira mieux. Bonne journée.

Écrit par : M comme Marie | 27/10/2020

Répondre à ce commentaire

j'allais beaucoup au bon marché dans ma jeunesse, j'habitais pas loin. Il était bien moins cher, le quartier était si gai...au moins ici les arbres se parent des chaudes couleurs de l'automne et on se balade sans masque dans la forêt pour ramasser des champignons.
Un confinement : quelle horreur ...

Écrit par : ang/col | 27/10/2020

Répondre à ce commentaire

C'est pas la joie ici... nulle part d'ailleurs, et pour cause.
Et en plus il pleut ! les belles feuilles rouge et or tourbillonnent et tombent mollement sur le sol... en espérant qu'on pourra aller les fouler.
(As-tu reçu mon mail ?)
Bisettes

Écrit par : Praline | 28/10/2020

Répondre à ce commentaire

Hélas, le reconfinement va bientôt être la valeur la plus partagée en Europe. J'écris "Hélas", mais si nous étions certains que cela va nous sauver... Et reconfiné jusque quand ? Certains hommes politiques ont déjà clairement parlé de Janvier. Et une médecin a enchaîné en nous disant qu'il faudrait réinventer nos façons de fêter Noël et l'an neuf. Et que pour une grande fête de retrouvailles, il faudrait sans doute attendre juillet...
Allons, courage ! Imaginez une panne mondiale d'Internet : nous ne pourrions même plus nous soutenir mutuellement :-( ...

Écrit par : Passion Culture | 28/10/2020

Répondre à ce commentaire

C'est triste partout. Et puis novembre qui arrive par dessus tout.
Nous attendons l'intervention présidentielle ce soir pour savoir à quelle sauce nous serons confinés parce que confiné nous serons.
Courage !

Écrit par : Armelle | 28/10/2020

Répondre à ce commentaire

Je t'ai lue Michèle
et tous les commentaires
Bisous

Écrit par : Ambre | 29/10/2020

Répondre à ce commentaire

chez nous aussi ce sont les médecins les plus demandeurs de mesures strictes

Écrit par : Adrienne | 29/10/2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire