Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2020

Silence on tourne.

 

devoir de Lakevio du Goût_54.jpg

Cette photo de Walker Evans semble nous dire quelque chose.
Elle me rappelle quelque chose.
Mais quoi ?
Peut-être un film...

Ou autre chose.
Si vous avez une idée, dites le lundi.

Je n'ai plus de boulot mais ma photo a fini par me servir.
Un cinéaste m'a trouvé "une gueule" et a décidé de me faire tourner dans son film.

Il paraît que je suis beau mais que je devrais sourire plus souvent.
Je n'aime pas ce milieu où on attend des heures pour tourner cinq minutes de film.

On me fait pleurer des larmes de glycérine en berçant un poupon de plastique alors que j'ai des enfants qui crèvent de faim à la maison...

Des hommes me tournent autour.
Même, ils me touchent.
Mon poing me démange mais la perspective de nourrir ma famille me retient.

"La Grande Dépression" au cinéma.
Ça, ça va être un grand film !
Je serai célèbre ou pas, mais je peux ébaucher un sourire.
Au studio au moins, ils sont tous bien nourris.
Le réalisateur est même un peu gras...
En plus, ils vont me faire tomber amoureux !
Amoureux quand on a le ventre vide ! Franchement...

Le film a été tourné.
Ce fut un énorme succès et au moins j'ai sauvé ma ferme et ma famille.
Je n'ai jamais voulu voir mon film...

Commentaires

Nourrir sa famille pousse à de sacrés sacrifices...

Écrit par : le-gout-des-autres | 26/10/2020

Répondre à ce commentaire

sans compter qu'il était sans doute illettré et n'a pas bien pu lire son contrat ;-)

Écrit par : Adrienne | 26/10/2020

Répondre à ce commentaire

L'essentiel est qu'il a pu sortir la tête de l'eau, même s'il a été infiniment moins payé qu'Henry la vedette inoubliable.
Adrienne a raison : il n'a sans doute pas été capable de lire le contrat qu'on lui a fait signer

Écrit par : Gwen | 26/10/2020

Répondre à ce commentaire

C'est tellement dur de ne pas pouvoir vivre de son métier !
L'agriculture est encore bien malmenée de nos jours !

Écrit par : Fabie | 26/10/2020

Répondre à ce commentaire

Le regard a quelque chose de magnétique, de revanchard et de rêver à la fois. Ceci vu de ma fenêtre.
Bon lundi

Écrit par : Armelle | 26/10/2020

Répondre à ce commentaire

Se faire de l'argent sur la pauvreté, de tout temps ça fonctionne.

Écrit par : alainx | 26/10/2020

Répondre à ce commentaire

C'est pas gai mais c'est bien écrit ...

Écrit par : Ambre | 26/10/2020

Répondre à ce commentaire

Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour faire bouillir la marmitte...

Écrit par : Claudine ex l' ange qui passe) | 26/10/2020

Répondre à ce commentaire

au moins un qui s'en est sorti !

Écrit par : ang/col | 26/10/2020

Répondre à ce commentaire

Un vrai malheureux.
Bravo Heure Bleue.

Écrit par : Berthoise | 26/10/2020

Répondre à ce commentaire

La Grande Dépression ? Pourquoi en faire un film, alors qu'il suffit de sortir de chez soi pour voir qu'elle commence à s'installer chez nous :-( ?

Écrit par : Passion Culture | 26/10/2020

Répondre à ce commentaire

On y va tout droit à la dépression, hélas….

Écrit par : SdL | 26/10/2020

Répondre à ce commentaire

Amoureux le ventre vide...pourtant c'est vrai, on ne mange plus quand on est amoureux. Enfin, au début surtout ! ;-)
•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : celestine | 26/10/2020

Répondre à ce commentaire

Actuellement, ceux qui n'ont plus de boulot ne peuvent même pas devenir figurant..

Écrit par : julie | 27/10/2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire