Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2020

C'est un peu la province en écarlate.

dentiste,salon de thés,banlieue

Hier, nous sommes allés chez le dentiste dans notre ancienne banlieue.
J'ai presque eu un coup de nostalgie.
Rien n'a changé...

Toujours le même marchand de légumes que nous appelions "Paula Abdul" car si ses légumes sont parfaits, lui est si mignon.
Il aurait sans aucun doute plu à Henri III.
Le boucher est toujours là, fidèle au poste.
Le caviste, si malgracieux tient toujours le coup.
Je me demande comment...

Le salon de thé offre toujours ses gâteaux maison délicieux, on y a bu un café.
Dommage qu'on ne puisse pas manger de gâteaux en allant se faire charcuter la mâchoire...

Ensuite, nous avons franchi la porte du cabinet du dentiste.
Seulement deux chaises dans la salle d'attente.
Un dentiste vêtu comme un cosmonaute.
Du gel, encore du gel, toujours du gel.

Habituellement je ne trouve pas le détartrage agréable mais là c'est presque un supplice.
Un tuyau énorme dans la bouche pour éviter les projections vous agresse les gencives et vous pince les lèvres.
Cela dit, un travail soigné, comme toujours chez lui.
Quarante minutes pour moi qui avais l'impression que ma tête allait se décrocher et qui tremblais pour mes couronnes.
Cinquante minutes pour le Goût qui s'en sort avec le droit de revenir dans six mois et d'acheter une brosse électrique.

En sortant, nous sommes retournés boire un café.
J'ai encore lorgné les quelques gâteaux qui restaient.
Mais comme j'ai voulu profiter de mon détartrage, je suis restée stoïque.

J'ai oublié de vous dire un truc : les prix s'envolent dans ce coin de banlieue qui n'est pas calme partout.
Le deux pièces va bientôt atteindre les prix du VIème arrondissement...

Commentaires

Bonjour, déjà qu'avant le rendez vous chez le dentiste n'était pas très marrant là c'est pire, en plus quand vous avez la chance d'avoir un rendez vous avant 6 mois. ici ils ne prennent que les urgences. Certains quartiers ne changent pas sauf les prix qui flambent, mais bon comme tout augmente c'est logique. Tu as eu de la chance de trouver un café ouvert, c'est déjà ça. Bonne journée.

Écrit par : M comme Marie | 09/10/2020

Répondre à ce commentaire

Mon dieu un détartrage... l'horreur. J y vais le 30 octobre. Sans faute. J ai peur pcq mes dents sont dechaussees...
Bravo en tout cas.
On peut toujours se faire anesthésier (je supplie jusqu'à ce qu'on le fasse)... ça aide un peu.

Écrit par : Pivoine | 09/10/2020

Répondre à ce commentaire

Chez nous les bars sont fermés à Bruxelles pour un mois n les cabaretiers sont furieux. Mais à mon avis ce n'est pas fini. Dans le reste du pays ils ferment à 23 heures. C'est un peu paradoxal pour les villes universitaires, royaume de la guindaille (du bizutage) et des attentats à la pudeur. Et autres joyeusetés.

Écrit par : Pivoine | 09/10/2020

Répondre à ce commentaire

Déjà que le détartrage n'est pas une partie de plaisir, je ne vais pas me précipiter...
J'ai entendu dire que "chez nous", certains dentistes laissaient attendre les patients dehors.
C'est d'ailleurs ce qui se passait chez ma kiné jusqu'à il y a 15 jours, une seule chaise dehors...
Maintenant, il est recommandé d'attendre dans sa voiture, ce que je fais scrupuleusement, ensuite il faut se déchausser dans ce qui servait avant de salle d'attente, en espérant que la chaise prévue à cet effet soit libre, car se déchausser et se chausser debout est loin d'être pratique.

Écrit par : Fabie | 09/10/2020

Répondre à ce commentaire

La dernière fois que je suis allé chez le dentiste, je n'ai pas dû déchausser (même si certaines dents ont failli le faire ;-) ) mais j'ai dû attendre dans ma voiture...

Écrit par : Passion Culture | 10/10/2020

Ah c'est sûr qu'on préfère aller chez le coiffeur ou l'esthéticienne que chez le dentiste !
J'y suis allée (chez le dentiste !) la semaine dernière, un soin se faisait la malle. En me voyant, (alors que j'étais allée me faire soigner il y a environ 1 mois), le dentiste me dit "je vous manquais déjà ?" et moi de répondre "oh oui et je me suis dit : tiens je vais me casser une dent" ! on a ri :-)

Écrit par : Praline | 09/10/2020

Répondre à ce commentaire

depuis le confinement les prix baissent (provisoirement sûrement) à Paris et grimpent dès qu'il y a un bout de jardin, donc en banlieue.

Écrit par : ang/col | 09/10/2020

Répondre à ce commentaire

Bonjour Heure Bleue
la jolie photo adoucit un peu les mots, je COMPATIS de tout mon coeur, ça n'a pas dû être un moment marrant... seule consolation, je suppose que c'en est une, vous y allez à deux : vous vous serrez les coudes.
Bonne journée et très bon week-end !

Écrit par : Ambre | 10/10/2020

Répondre à ce commentaire

Paris, la Banlieue, la Gare Saint Lazare... tu ne peux pas savoir comme je t'envie car je m'ennuie à mourir dans mon coin.
Le dentiste, j'ai donné en juillet avec mon extraction de dent de sagesse. Il faut que j'y retourne mais je repousse pour toutes les raisons que tu énumères si bien.
Bon weekend

Écrit par : Armelle | 10/10/2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire