Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/12/2019

Je crois, je crois pas...

devoir de lakevio du gout_20.jpg

Cette toile de Claude Guilleminet, avec son bœuf et son âne gris, me rappelle quelque chose, mais quoi ?
Je trouverai bien quelque chose à vous en dire.
Je suis sûr qu’à vous aussi elle va inspirer une belle histoire.
Alors lectrices et rares lecteurs mais chéris aussi, je compte bien vous lire lundi…

Voilà...Me voilà bien ennuyée.
Lorsque j'ai vu cette image, j'ai vu une crèche...

Déjà que je ne suis pas croyante et que je trouve que les trois religions monothéistes c'est bonnet blanc et blanc bonnet.

D'abord, pour commencer par Bethléem, "la maison du pain", "ביתלחם" en hébreu, je ne connais pas.
Je n'ai pas eu le droit de m'y rendre, en plus je n'ai rien à faire là-bas.
C'est un endroit saint pour les juifs et les chrétiens alors imaginez comme c'est simple.

En revanche, je connais Nazareth.
Il y des ânes de toutes sortes, même des vrais, une basilique moderne mais surtout des marchands du temple.
Partout du commerce.
De ferveur point.
De beauté point.

Le seul endroit où j'ai ressenti de la sérénité, c'est à Jérusalem, dans les jardins de l'église Sainte Anne.
J'aurais pu y rester des heures, seule avec mon livre, la foule se pressant au Saint Sépulcre, débordant de faux-dévots.
Il est vrai que le marché est gros et le gâteau est partagé par trois religions...

La foi, je ne l'ai jamais trouvée dans ce genre de supermarket du bon dieu.
Ni ici ni ailleurs...

Jeu, le Goût, le boeuf et l'âne gris

Commentaires

Ah ? Toi aussi ça t'a fait cet effet de voir en vrai "Le tartuffe" interprété en plein de langues ?

Écrit par : le-gout-des-autres | 16/12/2019

Répondre à ce commentaire

Les marchands du temple ne manquent pas ! je suis allée une fois à Lourdes -du temps où j'avais encore un brin de foi-, j'en suis revenue dégoûtée de voir tout ce commerce.

Écrit par : Praline | 16/12/2019

Répondre à ce commentaire

Les religions sont à double tranchant. Dommage que les humains choisissent toujours le mauvais. Je ne suis allée ni en Israël, ni à la Mecque, mais j'ai vu Lourdes...

Écrit par : SdL | 16/12/2019

Répondre à ce commentaire

Même si on ne croit pas, on se laisse prendre par la magie de Noel. Dommage que ce soit, comme tu dis, si mercantile. On finit par être en overdose. Vivement que les fêtes soient passées. Hélas, après, y'a les soldes.. Oui, moi-aussi, ces centaines de boutiques à Lourdes m'ont données la nausée, surtout que ce n'est que du "made un china".. Et dire que St Bernadette n'a pas eu à donner son avis et qu'on l'a envoyée loin des siens, dans une contrée de la Nièvre où les touristes ne se précipitent pas. Quand même elle qui est à la source de tout ça…
Croire ou ne pas croire, telle est la question...

Écrit par : julie | 16/12/2019

Répondre à ce commentaire

Croyez-moi, Fatima n'est pas mal non plus dans le style "marchands du temple" !

Écrit par : Gwen | 16/12/2019

Répondre à ce commentaire

ça me rappelle Assise, pire que Rome ;-)

Écrit par : Adrienne | 16/12/2019

Répondre à ce commentaire

Je crois sans croire quand ça m'arrange. Par contre vu sur TF1 le reportage sur le "déroulement" de l'incendie de Notre Dame et je ne veux pas croire qu'une force divine n'était pas au milieu de l'enfer pour protéger les pompiers au feu. Ils avaient tous des visages d'ange…
J'ai la foi, une certaine forme de foi inculquée par le cathé de mon enfance mais les paramètres ont bien changé dans notre société.
je veux croire, ça me rassure et en cette période de Noël, je n'aspire qu'à la paix pour tous, croyants ou non toute religion confondues.

Écrit par : Armelle | 16/12/2019

Répondre à ce commentaire

Dans notre société consumériste, la foi doit être solidement ancrée pour perdurer.

J'aime bien le ton de ton "devoir" et de la distanciation de ton regard.

Écrit par : Sophie | 16/12/2019

Répondre à ce commentaire

Ma mère a fait le catéchisme, puis après notre déménagement en Vendée, mes parents nous ont obligés à aller à la messe alors qu'eux n'y allaient pas...
J'ai donc fait la messe "buissonnière" !
Toute cette hypocrisie m'a fait tourner le dos à la religion...

Écrit par : Fabie | 16/12/2019

Répondre à ce commentaire

Reste -t-il quelque chose que le monde marchand ne salisse pas ? En tout cas, on n'est pas non plus obligé de toujours tout acheter, c'est un peu la faute du consommateur qui n'est jamais repu, non plus.

Écrit par : delia | 16/12/2019

Répondre à ce commentaire

Ne cherche pas .... la sérénité serait dans un lieu que l'homme ne peut atteindre..sinon...!

Écrit par : Emiliacelina | 16/12/2019

Répondre à ce commentaire

les gens sont esclaves de la consommation

Écrit par : ang/col | 16/12/2019

Répondre à ce commentaire

La religion et la politique sont à la source de bien des guerres. Mais si les hommes ne trouvaient pas là matière à se taper dessus, ils chercheraient d'autres causes.
Je suis allée plusieurs fois à Lourdes. Je ne vais qu'à la grotte et je suis à chaque fois troublée par la ferveur des gens. Et la dernière fois j'ai remarqué le présence de beaucoup de jeunes. Y voir un signe ?

Écrit par : Yvanne | 17/12/2019

Répondre à ce commentaire

Une obligation chez mes parents: ne parler ni politique ni religion à table.

Écrit par : edith | 18/12/2019

Répondre à ce commentaire

J'aime aussi rêver dans les endroits paisibles et silencieux... où il y a du sens. Cela ne s'accorde pas toujours avec le tourisme... qu'il soit religieux... ou autre.

Écrit par : Pivoine | 18/12/2019

Répondre à ce commentaire

je n'y vois point de crèche vu que les religions diverses et avariées ne m'interrogent pas. Mais je me dis qu'il doit faire bon dans cette étable !

Écrit par : les Caphys | 18/12/2019

Répondre à ce commentaire

Moi aussi, j'ai pensé à la crèche.

Écrit par : Berthoise | 19/12/2019

Répondre à ce commentaire

« Il y des ânes de toutes sortes, même des vrais, »
J'adore !
•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : celestine | 20/12/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire