Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/05/2019

Jour de pluie.

Lorsqu'il pleut à Paris ou ailleurs, qu'on n'a pas de voiture et que l'homme qui partage votre vie refuse d'en avoir une, vous ne sortez plus que pour faire du ravitaillement.
Il refuse car, dit-il, à son âge c'est être un danger public.
En fait il n'aime pas conduire alors il a sauté sur l'occasion...

Mais avec une voiture, on évite d'être trempé par un bus qui vous envoie une magnifique flaque d'eau boueuse.
Ça vous évite ainsi d'employer un langage peu châtié pour dire ce que vous pensez de ce ?!/§*@# de chauffeur de bus de mince.

On évite aussi de se faire presque ficher en l'air par un obsédé du portable qui avance le nez sur son smartphone.
Quand ce n'est pas par une trottinette électrique, trottinette qui sera abandonnée au milieu de la chaussée ou du trottoir.

Donc on s'occupe, on lit, des livres d'abord...
J'en profite pour vous signaler que les "Agatha Raisin", ça se lit dans l'ordre, le premier étant "La quiche fatale".

Puis on lit des blogs.
Il y a les optimistes, ceux qui se relèvent après chaque déconvenue et qui continuent leur route malgré les vicissitudes de la vie.
Les autres, ma foi, ceux qui se plaignent, ceux qui détestent, ceux qui haïssent, je les laisse à leurs aigreurs...

Et puis il y a le samedi...
C'est le jour où j'évite les musées, les grands magasins, les "Gilets Jaunes".
Il faudrait peut être que je ressorte ma broderie, si je la retrouve.
J'ai commencé un abécédaire il y a...
Je ne sais même plus à quelle lettre je m'étais arrêtée.
Je me rappelle seulement que c'était loin de la lettre "Z"...

Pluie, téléphone, avantages, inconvénients

 

 

 

 

Commentaires

L'abécédaire c'est bien !
Je ne me mets au mien que lorsque je vais en vacances en Vendée, je brode en regardant l'océan de temps à autre (plutôt je regarde beaucoup l'océan, et je brode un peu). Je l'ai commencé en 2014, et il est lui aussi loin d'être fini !
Pour nous la voiture est indispensable, alors nous repousserons au maximum le moment où nous ne pourrons plus conduire...
Bon we quand même ☺

Écrit par : Fabie | 11/05/2019

Répondre à ce commentaire

Bonjour Heure-Bleue,
donc le samedi,
c'est broderie!

Pour moi, c'est piscine! Quelque soit le temps! Je prends le train pour y aller, mais ça ne me dérange pas au contraire, j'adore le train sur ma ligne!
Quant au bus, la dernière fois que je l'ai pris ne me donne pas trop envie de recommencer!

http://enviededouceur.canalblog.com/archives/2018/01/28/36088906.html

Bon week-end!

Écrit par : Ambre Neige | 11/05/2019

Répondre à ce commentaire

Il est vrai qu'a Paris, l'utilité d'une voiture est toute relative. Tandis qu'en Province il devient de plus en plus difficile de se déplacer en transport en commun. Tu ne conduis pas ? Parce que ça dépanne bien quand même quand on va chez Ikéa, surtout quand on en revient en général si on a conclu quel qu’affaire.

Écrit par : delia | 11/05/2019

Répondre à ce commentaire

Ce matin, nous sommes allés au marché local en voiture mais pour arriver jusqu'aux étals nous avons eu le temps de bien nous tremper...(jusqu'à il y a à peine un mois, nous avions deux voitures, de tout l'hiver, une d'elle n'a pas bougé du garage, nous l'avons donc cédée à une de nos filles qui en avait besoin, tu ne le croiras pas...depuis, nous nous rendons compte à quel point elle nous manque, nous sommes obligés de "composer"... hi hi)

Écrit par : tanette2 | 11/05/2019

Répondre à ce commentaire

Je me demande comment je ferais si je n’avais Pas de voiture ... la moindre course de ravitaillement est à 8 km minimum et le nouveau médecin a 20 km ! J’ai dis au pneumologue ou j’ai conduis mon mari et qui se trouve à 5o km : « pourvu que l’on n’´enlève Pas le permis des seniors ... » comment ferais je ? Pas de transport en commun adapté .... et la sécu rechigne à payer des VTC ... ce que je peux comprendre vu les abus ! La vie a l’écart des villes a son charme mais aussi ses inconvénients ...
quant à la broderie, j’ai toujours envie de m’y remettre mais le temps me manque ... on verra plus tard !

Écrit par : Francelyne | 11/05/2019

Répondre à ce commentaire

Justement c'est samedi aujourd'hui alors pourquoi ne pas venir se distraire chez toi dont le seul nom de blog évoque un ciel bien différent de celui que nous avons aujourd'hui. Un voiture dans Paris, faut être courageux en effet car faire le tour de L'étoile revient à faire le Paris Dakar sans copilote.

Écrit par : Chinou | 11/05/2019

Répondre à ce commentaire

J'ai toujours eu une voiture, mais quand j'allais à Paris , je la laissais aux portes et prenais le métro (alors que je me débrouille parfaitement bien sous terre, les lignes de bus me laissent toujours perplexes !).

J'ai rendu ma presque toute neuve il y a quelques mois, mais quand j'imagine aller accompagnée faire quelques achats, c'est toujours avec ma "rouge" que j'y vais.... et crac, ça va tt de suite moins bien.

Écrit par : Sophie | 11/05/2019

Répondre à ce commentaire

Ah ! Ah ! Ces ouvrages que l'on commence et qui restent en plan pendant des années ! Chez moi, c'est une tapisserie que j'avais commencée à 20 et quelques ans pour la chambre de mon petit neveu ... Sa soeur avait eu un hibou ! Au train où il avance (je pourrais y travailler d'ailleurs), je ne sais même pas s'il sera prêt pour mon futur petit-fils (ou ma future petite-fille) ... Bon... Il pleut à Paris ? Ici il fait beau et un peu plus chaud.

J'avoue que je ne connaissais pas Agatha Raisin ..........................

Ici, les chauffeurs de bus sont sympas, ils laissent gentiment traverser les dames (bon, quand il pleut fort, c'est la même chose). Un samedi c'est traditionnellement un jour à courses. je pourrais peut-être aussi sortir ou écrire un article (je suis devenue paresseuse). La blogueuse paresseuse.

Écrit par : Pivoine | 11/05/2019

Répondre à ce commentaire

Pour les trottinettes, c'est pareil, il y en avait une qui traînait couchée par terre contre un arbre. C'est vraiment bizarre... Heureusement qu'on ne fait pas ça avec les Villo (les vélos urbains à louer).

Écrit par : Pivoine | 11/05/2019

Répondre à ce commentaire

Des avantages et des inconvénients dans les deux cas de figure ! j'ai toujours aimé conduire mais pas dans les grandes villes. Quand nous sommes dans le sud, nous allons à Montpellier en tram ! Bon dimanche !

Écrit par : Colette | 11/05/2019

Répondre à ce commentaire

Ne pas posséder d'automobile dans les grandes villes me semble indispensable, ne pas conduire dans ces mêmes villes me semble sage tout comme ne pas conduire lorsqu'on a la clairvoyance de ne plus en avoir totalement le contrôle me semble méritoire quelque soit l'endroit où l'on a à se déplacer.
D'où l'intérêt de bien réfléchir où s'installer lorsqu'on vieillit et quelles sont ses priorités.

Bleck

Écrit par : Bleck | 12/05/2019

Répondre à ce commentaire

Je me relis un peu Tard... un VSL .. et pas un
VTC !!!

Écrit par : Francelyne | 12/05/2019

Répondre à ce commentaire

Francelyne, j'ai bien ri en te lisant, me disant "mais que dit-elle ?" :-) J'en ai un VTC, même pas à assistance électrique.

Écrit par : Praline | 12/05/2019

J'approuve totalement ce que dit Bleck... il a bien situé LES problèmes.
Et en plus... une voiture... voire deux voitures... ça a un coût à ne pas négliger... du tout !
Bon dimanche !

Écrit par : ab | 12/05/2019

Répondre à ce commentaire

J'adore la façon dont tu as rédigé ton billet !
Tu sais conduire n'est pas de tout repos non plus. Je ne conduis plus beaucoup non plus car je me suis mise à avoir peur. Le code de la route est devenu un truc dont on se passe désormais.
Et puis une voiture ça coûte très cher.
Par contre, ce coût est le prix à payer pour une certaine liberté d'aller et venir à sa guise.
On va essayer d'aller se promener à Paris tout à l'heure pour tuer notre temps avant d'entamer dès demain une nouvelle quête de logement…
je suis saturée des petites annonces immobilières…
Bon dimanche

Écrit par : Armelle | 12/05/2019

Répondre à ce commentaire

En ville, avoir une voiture est quelque peu utopique. Mais dans notre France pourtant pas si profonde que ça, il est nécessaire d'en avoir une.
Je viens d'en acquérir une, en leasing, et j'ai donné ma 206 à ma fille.

Écrit par : Praline | 12/05/2019

Répondre à ce commentaire

La voiture ne nous sert plus, en dehors des vacances, qu'à aller en banlieue ou à raccompagner une amie en bas de chez elle.
La circulation, avec de plus en plus de rues avec une voie unique, est difficile, et il est devenu impossible de se garer : j'ai plein de souvenirs qui relèvent du rêve maintenant, mais comme c'était agréable, quand les enfants étaient petits, de se garer à proximité des musées ! (le long du Petit-Palais la rue a même disparu).

Écrit par : Dame Marthe | 12/05/2019

Répondre à ce commentaire

J'aime la broderie et les Agatha Raisin. Le soleil est revenu mais je te conseille de chercher ton abécédaire, on ne sait jamais avec ce "réchauffement" climatique. On s'est pelé comme jamais, au Sud, avé le mistral...

Écrit par : lakevio | 13/05/2019

Répondre à ce commentaire

Pas de voiture à Paris... quelle économie ! À quoi bon une voiture quand on a bus, métro, taxis, uber, etc....
Et les trottinettes... ça ne vous tente pas ? LOL

Écrit par : Françoise | 24/05/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire