Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/10/2018

SNCF, cest possible.

départ,retour,sncf,c'est facile

On est parti rapidement.
Plus exactement, on a acheté des billets et pris le métro...

L'Ours nous attendait déjà à la gare.
J'ai voulu boire un café.
Devant le premier comptoir il y avait une queue digne d'une boulangerie soviétique.
Le second café ne servait pas de café à emporter pour ne pas faire concurrence au premier.

Finalement, nous sommes montés dans le train où nous avons attendu, attendu, attendu...
Presque une heure pour apprendre que notre train ne partirait pas, qu'il fallait rejoindre un quai lointain où un autre train attendait qui a fini par démarrer.

Le train s'arrêta dans une gare, j'avais gardé le souvenir d'un arrêt long, je suis donc descendue chercher des cafés.
J'ai dû regagner mon wagon juste avant le départ car l'arrêt avait été raccourci pour éviter un remboursement à la SNCF.

Nous sommes enfin arrivés à destination. On nous attendait.
La suite vous connaissez, ce n'est ni drôle, ni agréable.

Puis nous avons voulu rentrer chez nous.
Une grève nous en a empêchés alors nous avons attendu la fin de la grève.

Hier soir, nous avons repris la route de Paris dans un train sans chauffage.
Il ne faisait pas chaud et nous étions partis sous un soleil estival.
Nous avons décidé de nous installer en première classe où il faisait à peine moins froid.

En retard à l'arrivée dans Paris embouteillée et en travaux.
Je sens que je n'ai pas fini de vous parler du fonctionnement de la SNCF...

Commentaires

Ah oui, la SNCF ! tout y est poussif ! Vous avez sans doute pris le même train que le fils d'une autre blogueuse (qui se reconnaitra). Je te souhaite beaucoup de courage et t'assure de mon amitié affectueuse dans ces moments difficiles. Des bises.

Écrit par : delia | 28/10/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour Heure Bleue,
oui, la bloggueuse s'est reconnue Délia, et son fils, c'est à dire le mien, finit par appréhender de plus en plus ses venues à Paris ... !!!
C'est loin d'être plaisant, tous ces désagréments, qui viennent se rajouter à la peine de ce que tu traverses.

un article pour sourire, enfin j'espère
http://enviededouceur.canalblog.com/archives/2018/01/06/36021725.html

Amicales et chaleureuses pensées à toi Heure Bleue

Écrit par : Ambre | 28/10/2018

Voilà pourquoi je ne veux plus prendre le train...

Écrit par : Fabie | 28/10/2018

Répondre à ce commentaire

Je voulais ajouter un mot au Goût sur la SNCF et tu prends le relais.

Ah les cafés des gares : primo ils ne sont pas au top niveau ; secundo, du moins à la Gare de l'Est, il faut abandonner tes bagages, car t''es pas devenu Vishnou en entrant dans la gare, pendant que tu vas chercher ton café à un comptoir débordé ! à la fin, tu louches à force de garder un oeil sur ce que tu as laissé à la garde d'une autre voyageuse assoiffée (à qui tu rendras le même service).

Les trains, où tu crèves de chaud, ou tu pèles de froid. Le pire sont les TGV qui, grâce à une climatisation erratique, te colle tous les microbes du train à respirer et te met au lit à l'arrivée (mais toutes les clims sont identiques).

A Metz, après des mois de festivités quand le TGV est arrivé jusqu'à nous en divisant par trois le temps de se rendre à Paris et en multipliant par deux le prix du billet pour le faire.

Dernièrement, on a supprimé les trains de nuit pour descendre dans le Sud. Et l'on vient de supprimer l'unique TGV rescapé, qui vous descendait sans changement jusqu'au sud. (et ça pose un gros problème familial !!!).

Prenez les transports en commun qu'ils disent.....

Écrit par : Sophie | 28/10/2018

Répondre à ce commentaire

Ah ! Je dois être un martien, je (nous) prends le train régulièrement et je n'ai jamais rencontré ce genre de souci, que ce soit en TGV , Ouigo ou TER.

Bleck

Écrit par : Bleck | 28/10/2018

Répondre à ce commentaire

Quelle est cette ligne merveilleuse où il ne se passe jamais rien?

Écrit par : Ambre | 28/10/2018

Ambre, cette ligne n'est pas forcément merveilleuse (quoique) et je n'ai pas précisé qu'il ne s'y passait jamais rien de désagréable, simplement je fais état dans ce commentaire de mon ressenti.
Nous prenons plusieurs fois par an les TGV et autres Ouigo entre Bordeaux et Paris et nous n'avons pas eu à subir de désagréments notoires, aucun retard depuis des années. Cette année nous avons emprunté des Ouibus entre Paris et la Belgique, des TER en Normandie et en Bretagne sans aucun encombre.
Je regrette qu'il y ait trop d'incidents sur les lignes SNCF et que trop de monde ait à en souffrir (surtout pour ceux dont c'est le lot quotidien) certes, mais ce n'est pas mon cas je ne vais tout de même pas m'en plaindre... Oui, les transports en commun ont leurs limites leurs désagréments et leurs torrents de reproches. J'aime les transports en commun comme j'aime les voitures les motos ou le bateau, même si je leur préfère la bicyclette ou la marche à pied.
Merci de m'avoir interpellé, Ambre et ainsi permis de préciser ma pensée et vive la SNCF.

Bleck

Écrit par : Bleck | 29/10/2018

Ca devient compliqué les transports en commun. On viendra s'étonner de tant de bouchons sur les routes. Vendredi soir, nous avons mis 4 heures pour faire 100 kilomètres !!!! Je suis rentrée lessivée avec plus l'envie du tout de mettre le cap à l'est pour chercher une maison convaincue que les enfants quand ils auront galéré une fois ainsi, ne nous rendront plus visite !
Pourtant Provins Gare de l'Est, c'est une heure 15 quand ça fonctionne. J'ai failli y aller en train du reste sauf que deux AR c'est plus cher qu'un plein même plein de taxes qui me sert à faire 500 bornes !
Je suis heureuse de te relire car j'ai pensé un instant que vous aviez profité de ce triste évènement pour mettre, ensemble, la clé sous le paillasson...

Écrit par : Armelle | 28/10/2018

Répondre à ce commentaire

c'est très ennuyeux, ce manque de fiabilité des transports en commun... alors que justement on devrait encourager les gens à s'en servir au maximum pour leurs déplacements.
(contente de voir que les comm sont de nouveau ouverts et les nuisibles boutés hors du blog)

Écrit par : Adrienne | 28/10/2018

Répondre à ce commentaire

le pire pour moi , dans les trains : c'est la clim. Si on ne prévoit pas (écharpe , pull par 35 dehors) c'est la crêve assurée. Bon retour chez toi !

Écrit par : ang/col | 28/10/2018

Répondre à ce commentaire

Je ne prends jamais le train, ton expérience et les infos quelques fois, ne m'y encouragent pas ... je compatis.

Écrit par : tanette2 | 28/10/2018

Répondre à ce commentaire

Contente de vous revoir. Au fait, ce n'est pas vous qui aviez oublié votre valise sur le quai d'une gare ? Le train a été retardé 3h hier sur la ligne Paris-Toulouse..Tu as failli te retrouver sur le quai d'une gare, seule, peut-être sans ton sac à main, ni ton portable ? Tu l'as échappée belle.

Écrit par : julie | 28/10/2018

Répondre à ce commentaire

Contente aussi de vous lire même si ce fut difficile. J'ai souvent pensé à vous.
J'ai une connaissance qui raconte et dessine ses démêlés avec la SNCB et les Tec (bus wallons ). C'est folklorique mais on est un pays plus petit.
J'espère que tu vas récupérer.
Bisous à vous deux.

Écrit par : Pivoine | 28/10/2018

Répondre à ce commentaire

Contente aussi de vous retrouver... Ce sont Des moments éprouvants ou les liens familiaux se resserrent. Vous retrouver chez vous près des enfants va vous réconforter... je vous embrasse.

Écrit par : Francelyne | 28/10/2018

Répondre à ce commentaire

Bon retour.

Écrit par : Anita | 28/10/2018

Répondre à ce commentaire

Le métro , en lisant vos notes je savais que le metro était parfois compliqué mais je ne savais pas que la SNCF c'était la même galère (ou pire)
...quelle galère ..... surtout que ce n'était pas un voyage d'agréments!
.... et vous commencez la semaine par un moment difficlie ....encore ! Bises

Écrit par : emiliacelina | 28/10/2018

Répondre à ce commentaire

Et trois changements en 2h40 pour faire 66 km ... Merci les lignes transversales en France !...

Écrit par : lakevio | 28/10/2018

Répondre à ce commentaire

Je suis comme Bleck, j'aime le train.
On y fait de belles rencontres. C'est tout un monde.
Et je rêve justement d'un monde où les transports en commun deviendront vraiment la priorité écologique.
Autant dire que ce n'est pas demain la veille.
Bisous et de tout coeur avec vous dans la peine
 •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : celestine | 28/10/2018

Répondre à ce commentaire

Tellement heureuse de te retrouver ! ça n'a pas été facile tous ces jours passés, et en plus la SNCF qui en rajoute !
Et moi qui aime tant prendre le train... Oh c'est sûr que j'ai eu quelques déboires avec la SNCF mais j'ai aussi adoré certains voyages. Dans le train, je suis bien, je peux lire, écrire, papoter avec les gens, regarder le paysage en rêvant et somnolant... Pas de fatigue, pas de stress, j'arrive à destination fraîche comme une rose... enfin... un peu fanée la rose, mais voilà :-))
J'ai beaucoup pensé à vous deux et à ta petite sœur. Bonne semaine à venir, j'espère que vous verrez vos merveilles.
Bises amicales.

Écrit par : Praline | 28/10/2018

Répondre à ce commentaire

Contente de te relire ! quelle galère ce trajet ! la grande peine plus ça tu dois être bien fatiguée ….
De tout cœur avec toi. je t'embrasse.

Écrit par : Colette | 28/10/2018

Répondre à ce commentaire

Je ne prends pas souvent le train mais à chaque fois il y a un incident ou du retard, c'est vraiment pénible...Bonne semaine !

Écrit par : Koalisa | 29/10/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire