Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/09/2018

Le couscous, voilà un plat fédérateur !

Le couscous est le plat préféré des Français.
Il arrive en tête du palmarès.
Tout le monde a sa recette.
Celui du Goût, que je trouve trop riche, n'est pas le même que celui de l'Ours.
Nous mangeons de la cuisine venue d'ailleurs.
Des Bô-Bun, des antipasti, de la paëlla, des cévapi, j'en passe et des plus savoureux.

Si notre nourriture est métissée, notre comportement est raciste...

Même le tien, comme le mien !
Je lutte et je n'aime pas ce sentiment.
Mais lorsque les gamins du collège font du bazar, je remarque toujours si c'est un Blanc ou un Noir.
J'en suis victime aussi car il m'est arrivé de me faire traiter de "sale juive" !
Pourtant je vous l'assure, je suis propre.
Mais mon meilleur souvenir reste la fois où on m'a jeté un " sale Française ! " à la figure.
Sur le coup j'ai trouvé ça plutôt rassurant, le signe d'une intégration réussie...
Quoique... Se faire traiter de "sale Française" à Paris, c'est pas un peu du racisme ?

Ce matin, j'écoutais ma radio, que certains traitent de "radio gaucho", parler des actes antisémites qui se multiplient à Paris.
Le climat n'est pas bon, on va jusqu'à écrire sur des portes de la Rue Ordener "ICI VIVENT DES ORDURES JUIVES".
Je n'ai pas connu la guerre mais j'ai connu mon père.
Il est revenu de Pologne, "délivré" par les Russes et "allumé" pour le reste de sa vie.

Alors, j'espère qu'on ne va pas recommencer l'histoire.
Des massacres ont lieu dans le monde entier et nous la France, nous vendons des armes, beaucoup.
"Il faut bien qu'elles servent" dira le cynique.
"Mais ailleurs" dira le Français modèle.

cuisine, racisme, antisémitisme

Commentaires

Il parait que mon couscous est bon ;)

Pour le reste il y a un manque de respect qui s'amplifie, ainsi que des intégristes de toutes sortes qui n'admettent pas qu'on n'ait pas les mêmes idées qu'eux, alors effectivement on peut craindre des violences...

Bon we à vous deux

Écrit par : Fabie | 28/09/2018

Répondre à ce commentaire

Moi qui ait le moral dans les chaussettes et qu'il ne va certainement s'améliorer, il est descendu dans les semelles en lisant vos notes, différentes mais pas tant que ça...

Pour parler "gai", mon couscous est "maigre" sans doute, puisqu'avec seulement deux viandes, pour moi l'essentiel étant la semoule et plein de légumes ...

Tant qu'on ne t'aura pas fait clairement comprendre (ou sous-entendre) qu'arrivée à ton âge, c'est déjà bien beau et que tu n'as pas à te plaindre DE RIEN, tu seras encore dans l'acceptable (enfin si je puis dire). Les injures racistes me hérissent le poil, mais comment faire pour les éradiquer ? le monde tourne dans le mauvais sens.

Et tu as tout à fait raison, on se réjouit - en raison de la sacro-sainte économie - de vendre des avions de combat, des armes en veux-tu, en voilà ! où allons-nous comme ça. Pas vers un monde serein en tous les cas.

Écrit par : Sophie | 28/09/2018

Répondre à ce commentaire

Je songe comme toi. Tout est fébrile, instable, on est sur une poudrière sans oublier Dame Nature qui pourrait nous tourmenter un peu, histoire de se venger !
Bref, je ne suis pas vraiment tranquille.

Écrit par : Armelle | 28/09/2018

Répondre à ce commentaire

La détestation tous azimuts est un sport national. Détestation raciale sous toutes les formes et détestation sociale,résultat d'un discours prônant la lutte des classes et la dictature du prolétariat jusqu'en 1976 par un parti politique qui a obtenu jusqu'à 25% des voix des électeurs. Il en reste quelque chose. Certains cumulent les deux torts: Juifs et Chinois présupposés riches par ceux qui les agressent pour les dépouiller.

Écrit par : Olivier | 28/09/2018

Répondre à ce commentaire

Si tu voyais la masse d'horreurs que je vois sur Facebook...
Déprimant.

Écrit par : Pivoine | 28/09/2018

Répondre à ce commentaire

ICI VIVENT DES ORDURES JUIVES"
Voir écrit chez toi ces mots orduriers, et voir la porte en photo chez mr le goût, c'est bizarre, ça ne fait pas le même effet...Voir ces mots sur cette porte, mon dieu, ça fiche un coup.
Finalement, mon fils a peut-être raison de quitter définitivement Paris ce soir pour la Suisse, enfin, les portes de la Suisse. Me demande si je ne vais pas en profiter samedi quand nous allons aller le voir dans son nouveau logis, pour demander la nationalité suisse. Me demande si on trouve des graffitis sur les maisons suisses. Je vais regarder. Mais, bon, ce n'est pas avec ma petite retraite que j'arriverais à payer un loyer ou à acheter une maison au pays du gruyère. Là bas, même une bicoque a de la valeur. Mon fils m'a dit que c'était vraiment reposant de vivre au milieu des ptits suisses…Qu'à Paris, ça devenait invivable d'être dans le métro toujours obligé de regarder dans le vague. Quoique, il a dit que le quartier de la gare à Vichy était plus glauque que Barbès, qu'il se sentait presque plus en sécurité à Paris que dans la rue vichyssoise qui mène à Paris, because le seul taré croisé à Vichy risquait de te sauter à la gorge à 21h. A Paris, y'a tout de même plus de monde. Quoique, est-ce que tout ce monde se bougerait les fesses au cas où…!!!!.Je crois qu'il va tout de même regretter la capitale. Va t-il se faire à une vie pantouflarde ! Quand même 10 ans qu'il a vécu à Paris. La semaine prochaine, il a déjà un rendez-vous pour un boulot. Mais, un boulot pour chien-chien lui plaira t-il ?

Écrit par : julie | 28/09/2018

Répondre à ce commentaire

Moi aussi je suis très inquiète par ce racisme ambiant & qui n a plus de retenue

Mes petits enfants sont sénégalais et je crois que c est pour eux que je suis la plus sensible.

Bon WE

Écrit par : Martine | 28/09/2018

Répondre à ce commentaire

Le pire c'est que la gauche pro palestinienne en a contre Israël. Le tout venant ne fait pas la distinction entre Israéliens et Juifs de la Diaspora. Tout bonnement français belges ou autres. D'ailleurs il faut parfois me mettre le nez dessus, parce que les noms n'indiquent pas toujours la provenance religieuse. Je ne sais pas si se faire traiter de sale Français es un progrès. Ça change peut-être mais c'est lassant.
Oui. C'est lassant.

Écrit par : Pivoine | 28/09/2018

Répondre à ce commentaire

Raciste......surtout pas en cuisine, Raciste.......surtout pas en culture, Raciste.....sutout pas en art. Finalement c'est de là que vient la richesse à condition de savoir rester tolérant.....même si on est raciste.

Écrit par : Chinou | 28/09/2018

Répondre à ce commentaire

On vit une sale période. Comme le précise le Gout dans son billet, on est tous l'étranger de quelqu'un à qui on ne ressemble pas. Voir de telles horreurs aujourd'hui n'est pas rassurant. ET si on arrêtait de faire la part belle et d'être bienveillant envers tous ceux qui attisent la haine de l'autre ? Car il faut bien reconnaitre que de ce côté là on met le paquet et depuis un moment !

Écrit par : delia | 28/09/2018

Répondre à ce commentaire

heureusement que tu as l'art d'écrire toutes ces choses de façon (je ne sais pas comment dire : "agréable?"Ça peut sembler bizarre ce que je dis mais c'est que je te lis et je ne peux m'empêcher de sourire parfois malgré le sérieux réel du sujet traité

Écrit par : emiliacelina | 28/09/2018

Répondre à ce commentaire

Je viens de finir , sur le même sujet "le chant du Rossignol" aouch....

Écrit par : lili plume | 28/09/2018

Répondre à ce commentaire

Moi, je réussis pas mal le petit salé aux lentilles. Y'a plus exotique, mais ça nourrit bien.

Écrit par : Berthoise | 29/09/2018

Répondre à ce commentaire

« La ballade des gens qui sont nés quelque part » de Brassens est toujours d'actualité.
Le monde changera quand les hommes se sentiront seulement « citoyens de la terre » et quand les mariages « mixtes » ne poseront plus de problèmes à quiconque... ;-)
C'est pas demain la veille...
Bisous chère HB
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | 01/10/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire