Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/08/2018

Jours tranquilles à Paris.

C'est ma semaine préférée à Paris.
Les deux immeubles en face de chez moi sont entièrement vidés de leurs habitants, c'est chouette.

Je lis Benoîte Groult et son combat quotidien contre la vieillesse.
Et sa santé bien sûr : deux hommes !
Bon, je vous l'accorde l'Américain ne vient que trois ou quatre fois par an et le légitime ne fonctionne plus très bien...

J'ai toujours aimé Benoîte Groult.
Elle avoue que son féminisme est tardif et que son snobisme n'est pas qu'intellectuel.
J'aime bien les femmes qui ont des défauts, je me sens moins seule...

Je me promène dans Montmartre, j'y cherche du pain, la rue des Abbesses compte plusieurs bonnes boulangerie dont une qui a fourni l'Elysée pendant un an.
Elles n'ont qu'un défaut, elles sont fermées.

On y trouve des pêches, qui ont le goût, des pêches de notre enfance.
Si retrouver l'enfance n'a pas de prix, les fruits oui...

On s'installe à la terrasse des cafés, on regarde passer les touristes.
J'espère que ce sont des touristes car le caleçon dans Paris ne me semble supportable que chez le touriste.
Vous savez, le touriste, celui dont on vous cause dans le poste chaque soir, celui qui a tous les droits puisqu'il rapporte...

Lecture, promenade parisienne

Commentaires

Moi aussi, j'aime bien Benoite Groult. Sinon, je n'aime pas ma ville si silencieuse. Ca me parait presqu'inquiétant… Jamais contente

Écrit par : Armelle | 14/08/2018

Répondre à ce commentaire

Paris au mois d'aout, c'est comme un enchantement. Je ne prenais jamais mes congés au mois d'aout, toujours en juillet, j'adorais faire les foins en Auvergne et en rentrant flâner le soir après le travail dans la capitale. Bref la corvée du pain était moins drôle ! As tu essayé la boulangerie dont je t'ai parlé rue Marcadet,à l'angle de la rue Ramey ? Existe-t-elle toujours du reste ?
Sinon Benoite Groult, oui,une figure de la littérature, même si féministe tardive, il n'y a pas d'heure pour les braves !
Bonne journée à toi et à ta moitié.

Écrit par : delia | 14/08/2018

Répondre à ce commentaire

J’aime l’Irlande, les produits de la pêche et Benoîte! Elle a un peu la dent dûre dans ce livre, mais en vieillissant ne le sommes-nous pas toutes?

Écrit par : Zazie | 14/08/2018

Répondre à ce commentaire

J'ai une furieuse envie de lire ce livre : tu te souviens qu'au début de ma fréquentation de vos blogs (je ne sais pas par quel biais je m'y étais retrouvée), j'avais parlé du "Journal à quatre mains" et quelquefois, vous m'y faites repenser. L'Irlande étant un des pays que je regretterai toujours de n'avoir pas visité.

Paris au mois d'août ! éviter les lieux touristiques, et se perdre dans les petites rues et chercher la découverte d'une cour... c'est pas mal non plus.

Écrit par : Sophie | 14/08/2018

Répondre à ce commentaire

Paris est vide de ses habitants ?... Forcément, ils sont chez moi ... Enfin une partie, car circuler est une galère pas possible, et le bruit des voitures qui vont trop vite et dépassent le 50 autorise devant chez moi (pourtant un petit , tout petit village ) est franchement énervant !
Je dois aller dans la ville d'à côté chez le coiffeur ( et ce n'est pas du luxe ...) je transpire rien qu'à penser que je ne vais pas trouver de place pour me garer pffff .... Mais le Touriste étant roi vu qu'il amène ses sous ( enfin quand il en a !) , il peut se garer n'importe comment , il n'aura pas de prune! ... Moi oui vu mon immatriculation locale !!! Bonne journée à tous deux .

Écrit par : Francelyne | 14/08/2018

Répondre à ce commentaire

Bonne semaine alors !!

Écrit par : Colette | 14/08/2018

Répondre à ce commentaire

Quand tu parles de caleçons, tu veux parler de celles qui ont oublié de mettre leur jupe ?
Profite bien de ta ville !

Écrit par : Mathilde | 15/08/2018

Répondre à ce commentaire

C'est un homme que j'interviewais qui m'a recommandé de lire absolument "Ainsi soit-elle" qui venait de paraître. J'étais la mère de trois ados et j'avais un peu levé le pied question lecture faute de temps...
C'est grâce à cet homme que j'ai repris le chemin des librairies !
A quoi tiennent les choses ?

Écrit par : Gwen | 15/08/2018

Répondre à ce commentaire

Tu as bon goût en matière littéraire...
Paris, l’été s’il ne fait pas trop chaud, c’est vraiment bien tu as raison.

Écrit par : Anita | 15/08/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire