Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/04/2018

Deux longues années de souffrance.

Hôpitaux, pied, JJF

Deux longues années que JJF souffre.
Deux longues années qu'elle se déplace avec des béquilles.
Deux longues années où les filles ont fait avec cette souffrance.

Que P'tite Sœur dit à son grand père : "Papy, tu veux bien me porter, j'ai le mal des jambes ? "
Que Merveille nous dit souvent qu'elle a mal aux pieds ou aux jambes.

Le 17 avril JJF avait rendez vous à Garches, vous savez l'hôpital où Grand Corps Malade a passé du temps.
Elle devait se faire examiner le pied sous anesthésie générale.
Elle en est revenue avec un plâtre et le tendon d'Achille allongé, enfin on a compris ça.

Pendant deux ans, elle a vu régulièrement un professeur dans un grand hôpital parisien réputé.
Le professeur a mis son état sur le compte de son "burn out".
Peut être "mais pas que"...
Il lui a conseillé d'aller travailler en fauteuil roulant.
Travailler en fauteuil roulant ! Chez un grand couturier !!!

Elle avait finalement un pied mal fichu.
Un pied qui avait l'air d'un pied comme les autres.
Mais un pied qui a dit stop aux cadences démentielles de sa boîte.

Et ce n'est pas fini. Les médecins ne parlent pas beaucoup.
Elle va sans doute partir en centre de rééducation.
Quand ? Pour
 combien de temps ?
On ne sait pas encore...

Elle ne doit pas poser le pied par terre.
Heureusement, elle a un fauteuil roulant pour aller faire ses prises de sang.

Aujourd'hui, le travail abîme.
Il pousse à la dépression et parfois au suicide.
Tout ça sous l'œil indifférent des patrons.
Vous savez ceux qui ne manquent de rien...

 

Commentaires

Bon sang de bonsoir, deux ans pour s'apercevoir d'un problème qui je l'espère, est résolu même si, pour le moment, c'est encore à l'état d'espoir.

Ben oui, le travail abîme et on ne s'aperçoit pas toujours de suite des ravages qu'il fait dans notre corps et notre esprit.

Il n'y a pas que les patrons qui sont indifférents....

Écrit par : Sophie | 19/04/2018

Répondre à ce commentaire

Le mot "douleur" rend les médecins muets.

Écrit par : Nina | 19/04/2018

Répondre à ce commentaire

Hier, je regardais un reportage qui m'a laissée dubitative. Un patron de "start up" proposait (imposait) un séjour et une ascension en haute montage pour "ressouder" et "dynamiser" ses équipes. Je regardais ces jeunes femmes éreintées pour aller "au sommet". Je me suis demandée qui gardait leurs enfants pour celles qui en avaient et ce temps précieux perdu auprès d'eux pour brosser dans le sens du poil le taulier.... Quel pourcentage sur les 80% qui ont répondu à l'appel l'a fait pour ne pas perdre son job ?
Moi qui me lamentais quand le patron de monsieur nous emmenait en weekend à la Rochelle ou à Angers. On était beaucoup à table et on avait des plages horaires de quartier libre...
Bon courage à JJF pour remonter la pente. Si on a trouvé, c'est déjà ça...

Écrit par : Armelle | 19/04/2018

Répondre à ce commentaire

Depuis longtemps je savais JJF terriblement affectée de maux que je n'avais vus identifiés nulle part et continuáis d'attendre d'en savoir plus et surtout de lire qu'elle allait mieux ! Et voilà que ce matin j'apprends à la fois les insupportables souffrances que cette jeune femme endure (et que vit aussi, inévitablement, son entoutage) ET la récente intervention sur un pied complètement "ravagé" par des surcharges de travail et un rythme de vie infernal !
D'abord je m'apitoie sincèrement puis je dis ma colère, moi aussi...
Surtout je luis souhaite beaucoup de courage encore avec l'espoir indispensablede connaître bientôt améliorations puis guérison.
Bonne chance à elle et à toute sa petite famille !

Écrit par : mimazhan | 19/04/2018

Répondre à ce commentaire

Ils ont mis du temps à enfin intervenir. J'espère que le problème sera enfin résolu.
Ma soeur a du se battre pour être opérée d'une névralgie faciale, même le jour de l'opération ! Ils voulaient annuler. Elle était au bord du suicide tellement elle souffrait. Depuis elle va bien.

Écrit par : ang/col | 19/04/2018

Répondre à ce commentaire

Dur dur ce qui touche JJF
Certains médecins imaginent qu'ils savent tout sur tout.
Parmi eux il y a des ânes... mais oui des ânes dangereux.
Et d'autres qui sont à l'écoute, qui cherchent à comprendre le corps autant que l'âme.
Il faut avoir la chance de tomber sur le bon numéro.
Bon sang la santé n'est cependant pas le jouet d'une loterie...

Écrit par : Françoise | 19/04/2018

Répondre à ce commentaire

Tellement facile de mettre les douleurs sur le dos du psychique...
Ces médecins qui ne veulent pas admettre leur incompétence, et ne savent pas écouter leurs patients !
Alors que théoriquement, la douleur est censée être mieux prise en charge...
Je lui souhaite sincèrement qu'elle voit le bout du tunnel, et qu'après la rééducation, elle puisse de nouveau "vivre normalement" !
Bises ensoleillées.

Écrit par : Fabie | 19/04/2018

Répondre à ce commentaire

Le travail (en règle général) fait mal parce qu'il prend souvent une place trop importante dans nos vies et je suis convaincu que l'excès de travail peut être mortel, tout comme l'ambition par exemple.
Notre corps est un formidable outil et il a ses limites, vient ensuite le rôle de la médecine à qui on demande autant qu'à nos corps...
Je souhaite à cette personne d'aller mieux et de souffrir le moins possible, évidemment.

Bleck

Écrit par : Bleck | 19/04/2018

Répondre à ce commentaire

Ooh, je suis désolée.
Je ne la connais pas mais souffrir quand on est jeune c'est si dur !
J'espère qu'elle se sent bien entourée.
Ça fait beaucoup...
Évidemment qu'on est déprimé quand on souffre.
Et les médecins eux mêmes sous pression...
Malmènent leurs malades.
Quant aux patrons heureusement pour eux qu'il y a la prison et les gendarmes sinon...

Écrit par : Pivoine | 19/04/2018

Répondre à ce commentaire

Je suis effarée ! ... laisser souffrir une jeune mère de famille 2 ans pour enfin agir ... j'espère en tous cas et de tout cœur que tout va s'arranger pour elle enfin .

Écrit par : Francelyne 17 | 19/04/2018

Répondre à ce commentaire

Je ne pensais pas que votre belle-fille était toujours en arrêt...J'espère vraiment pour elle que la cause de ses souffrances a enfin été découverte. Faut que je demande à mon mari s'il se rappelle le nom de la personne de notre entourage qui a subit ce genre d'opération. Cette histoire de tendon d'Achille me dit quelque chose...
Sur ce, m'en va emmener Gaby et sa cousine faire du mini-golf si je n'ai pas trop mal à la jambe. Marcher n'était pas dans mes habitudes. Et depuis dimanche, on marche.... Mais, chut, point trop long commentaire je dois faire...

Écrit par : julie | 19/04/2018

Répondre à ce commentaire

Je souhaite que JJF soit enfin soulagée voire guérie pour elle et pour sa famille !!! Quelle tristesse de constater que l'humain n'est vraiment pas considéré en ce 21e siècle !

Écrit par : AGNES | 19/04/2018

Répondre à ce commentaire

Je comprends ta colère. ta colère de mère. ta colère de citoyenne aussi.
Ce monde est inhumain, à cause de l'ultra-libéralisme qui est inhumain. Les patrons ne font cela que parce que l'on cautionne ce qu'ils font en continuant à consommer ce qu'ils font.
Je crois sérieusement que la carte bleue est un moyen de pression bien plus fort que la carte électorale.
J'ai définitivement décidé de boycotter ces multinationales qui vont finir par tuer les gens au travail. Carrefour, Mac donalds, Coca, Nestlé, Total, Nutella, pour ne citer que quelques exemples de ces boîtes qui détruisent les gens et l'environnement...
Toute ma sympathie à ta fille.
Bisous
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | 19/04/2018

Répondre à ce commentaire

Malheureusement Célestine (et cela explique que je sois parfois bien amère...) il n'y a pas que ces grandes sociétés et multinationales qui tuent les gens à petit feu... La secrétaire d'une profession libérale... Une association sans but lucratif qui pratique le mobbing à grande échelle... Et tout ce monde se retrouve dans les salles d'attente des hôpitaux de jour...

Écrit par : Pivoine | 20/04/2018

Ce qui me rends en colère, ce sont deux années pour ne trouver que maintenant de ce dont elle souffre? Comme cela est il possible? Jamais les médecins ne l'ont écoutée?Elle sait où sont ses maux, capable de les expliquer.Donc elle n'a été qu'un dossier mal suivi pendant deux années.
Scandaleux.

Écrit par : edith | 19/04/2018

Répondre à ce commentaire

c'est effarant cette histoire ! Et en te lisant combien tout l'entourage souffre en plus de JJF !
Lui conseiller d'aller travailler en fauteuil roulant .... il se foutent du monde !
Le burn out a bon dos ! C'est tellement plus facile de dire : c'est nerveux ! Bon sang elle sait ien qu'elle souffre physiquement quand-même!
J'espère que enfin , elle va être soulagée meme si c'est encore compliqué, Mais...que de temps perdu , c'est rageant !

Écrit par : emiliacelina | 19/04/2018

Répondre à ce commentaire

Il y a même un couillon qui a dit que le travail c'est la santé !

Écrit par : loulou le filou | 20/04/2018

Répondre à ce commentaire

je ne sais que dire devant tant d'absurdités, je lui souhaite de voir enfin la fin des ses souffrances.

Écrit par : mab | 20/04/2018

Répondre à ce commentaire

Avant de dire que c'est l" "burn out"; il faudrait sûrement proposer les examens adaptés... Encore des souffrances pour cette jeune femme mais peut-être une lueur au bout !

Écrit par : lakevio | 20/04/2018

Répondre à ce commentaire

comment elle a eu l'idée d'aller à Garches? punaise si on lui avait dit plus tôt ! la pauvre chérie...et en plus ça perturbe les petites...quelle merde! J'espère que son patron va comprendre cette absence...c'est vrai que leur cœur est souvent dur comme la pierre...bon courage à elle. bisous.

Écrit par : Tarrah | 20/04/2018

Répondre à ce commentaire

Je crains que la rééducation se compte plus en mois qu'en semaines, mais cela en vaut la peine. On comprend que l'Ours soit particulièrement mal léché avec tous ces soucis : la sérénité va revenir avec la santé !

Écrit par : Dame Marthe | 20/04/2018

Répondre à ce commentaire

J'espère qu'ils ont enfin trouvé.
Bon courage à tous.

Écrit par : Berthoise | 20/04/2018

Répondre à ce commentaire

Ah oui, moi aussi j’espère qu’ils ont enfin trouvé ce dont elle souffre, et que les traitements proposés seront efficaces.
Je suis effarée par ces deux ans d’incompétence ou de mauvaise écoute. Mais quelle honte.
Bon courage à toute la famille.

Écrit par : Anita | 21/04/2018

Répondre à ce commentaire

Comme Berthoise et Anita j'espère sincèrement que JJF va enfin voir le bout du tunnel, au moins la lueur qui l'annonce... JJF la première et la famille entière avez durement été éprouvés, j'essaie d'imaginer combien ces deux années ont dû être difficiles à vivre, sans doute pour les petites essentiellement. Le monde du travail est de plus en plus impitoyable, et dans tous les domaines, et à tous les niveaux...
Bisettes estivales ! ... et de passage en courant d'air ;-) Je rends les petits à leurs "propriétaires" différents cet aprèm !

Écrit par : Praline | 21/04/2018

Répondre à ce commentaire

Deux ans ! deux ans perdus pendant lesquels elle a souffert sans espoir d'amélioration... Elle a eu la chance de trouver (enfin !) l'homme qui a pu la soulager.
Tous les médecins ne sont pas des ânes, heureusement, même si beaucoup se prennent pour Dieu le Père.
Mes voeux accompagnent JJF et vos petites vont réagir positivement à cette bonne nouvelle !

Écrit par : Gwen | 21/04/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire