Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/01/2018

Paris...

lakevio.jpg

- Mais Maman ! Je n'ai rien fait ! Je suis juste arrivé un peu en retard...
- Et pourquoi ça ?
- Pourtant j'ai couru...
- Et ces billes, tu les sors d'où ? Où les as-tu prises ?
- Mais Maman ! Je n'ai pas volé les billes, je les ai achetées chez Monsieur Roland.
- Avec quels sous ?
- ...
- Te voilà bien silencieux, alors ces sous, ils viennent d'où ?
- Je ne me souviens plus. Euh... Peut-être de mon anniversaire...
- Tu aurais gardé de l'argent pendant six mois sans même acheter un caramel ?
- Ben...
- Et tu avais besoin de billes pour jouer où ?
- ...
- Alors ? Pas à la maison pendant que je suis au travail, j'espère !
- Mais Maman ! A la sortie de l'école je vais à "la colline aux billes" jouer avec les copains.
- Tu vas au square, maintenant !
- Oui, mais juste à la colline aux billes, je suis bon, tu sais, je vais vite augmenter mon stock de billes.
- Je croyais t'avoir interdit de traîner dans les rues ! Je t'ai dit de rentrer directement à la maison !
- Mais maman !
- Tu vas devenir un petit voyou, après tu voleras des transistors, je tiens un futur blouson noir par la main !
- Mais maman !
- Si tu continues, dès que ton père rentre, on va devoir te mettre en pension.
- ...
- Pas la peine de pleurer ! Comme on fait son lit on se couche !
- ...
- Alors cet argent, il vient d'où ?
- Ben... Tu avais laissé ton porte monnaie sur la table, j'ai pris juste un petit peu de sous pour acheter les billes...
- Mon petit garçon, je ne sais vraiment pas quoi faire de toi, un futur gibier de potence !
- Non mamaaaaannnn !!!!
- Ne pleure pas, il fallait réfléchir avant ! Tu vas voir quand ton père va rentrer !

Commentaires

Les radars maternels sont efficaces,
et la naïveté des enfants !

Écrit par : Sophie | 22/01/2018

Répondre à ce commentaire

ça alors,
mon commentaire n'est pas passé ????

Suis-je bannie ? (c'est la seconde fois cette semaine)

Écrit par : Sophie | 22/01/2018

Répondre à ce commentaire

Ton commentaire est passé Sophie, le net n'est pas net en ce moment.

Écrit par : heure-bleue | 22/01/2018

Il aurait pu dire qu'un copain les lui avait prêtées, il n'a pas vraiment su mentir, il est donc "récupérable" ;)

Écrit par : Fabie | 22/01/2018

Répondre à ce commentaire

Et voilà, un petit garçon qui rentre seul à la maison après l'école, la clé autour du cou...
Il faut bien expliquer les choses et punir mais quand même, je trouve qu'elle parle durement cette maman...

Écrit par : Praline | 22/01/2018

Répondre à ce commentaire

Les *** blousons noirs du square des Batignolles*** (coté départ du 66) dans les années 60, on en faisait toute une histoire...............quand on voit maintenant, c'étaient des enfants de choeur

Écrit par : Martine | 22/01/2018

Répondre à ce commentaire

Des Batignolles à Clignancourt et aussi en province, dialogue entendu ! Extra, le rendu, Heure Bleue. J'adore !

Écrit par : lakevio | 22/01/2018

Répondre à ce commentaire

Ca sent le vécu ton histoire... et l'Ours ne serait pas impliqué ? Moi, c'est le Goût qui m'a inspirée !

Écrit par : Gwen | 22/01/2018

Répondre à ce commentaire

Moi aussi je piquais des sous à Maman pour m'acheter bonbons et gâteaux... Je lui ai avoué, il y a peu. Elle n'avait rien vu...

Écrit par : Armelle | 22/01/2018

Répondre à ce commentaire

Du vécu ! et toute une époque...
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | 22/01/2018

Répondre à ce commentaire

Il ira loin ce gamin !!

Bleck

Écrit par : Bleck | 22/01/2018

Répondre à ce commentaire

pourquoi c'est toujours l'autorité du père qu'on appelle à la rescousse?
;-)

Écrit par : Adrienne | 22/01/2018

Répondre à ce commentaire

C'est vrai qu'avouer est une grande qualité, qui se retourne aussi parfois contre vous plus tard... C'est joliment et rondement mené... On pourrait broder indéfiniment sur cette histoire (et sur la nôtre).

Écrit par : Pivoine | 22/01/2018

Répondre à ce commentaire

Ben c'est vrai, maman achète un truc complètement inutile comme une broche et elle me donne pas les sous pour acheter ce qui est vital : des billes ! C'est pas juste :-((

Écrit par : camille-madeleine | 22/01/2018

Répondre à ce commentaire

Déjà une double vie !!! :)
C'est un interrogatoire en bonne et due forme qu'il subit ce petit monstre ! j'espère qu'il aura compris la leçon et qu'il sera raisonnablement puni !

Écrit par : Colette | 22/01/2018

Répondre à ce commentaire

à l'époque il y avait la fessée

Écrit par : ang/col | 22/01/2018

Répondre à ce commentaire

C'est pas bien, c'est pas bien de piquer des sous dans le porte-monnaie de sa mère.

Écrit par : Berthoise | 23/01/2018

Répondre à ce commentaire

Voilà, quand on était gamin, les parents venaient toujours interférer dans nos jeux, nos plans ou nos projets. Ils ne comprennent rien à la vie d'enfant, les parents. On a fait bien des coups pendables, en revanche, on ne se serait jamais risqué à puiser dans le porte-monnaie des parents...
Je vous souhaite une bonne soirée.
Jean-Jacques'60
Berne le 23 janvier 2017

Écrit par : jeanjacques666 | 23/01/2018

Répondre à ce commentaire

Ah ces billes! Il y avait aussi les "boulards", beaucoup plus grosses! C'était une vraie joie ces concours de billes organisés à la sauvette à la fin des cours!

Écrit par : alezandro | 24/01/2018

Répondre à ce commentaire

Ça ne rigole pas par ici ! Cette mère s'est bille en tête et semble déterminée. Du rêve du jeu, cet enfant va passer par des enfers successifs. Pourvu qu'il s'en remette...

Écrit par : Véro | 25/01/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire