Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/12/2017

Esprit de Noël es tu là ?

Je ne croyais déjà plus au Père Noël et voilà que Noël même semble disparaître...

Il faut dire que je n'ai pas fait de chasse aux cadeaux cette année.
JJF a demandé un chèque pour les petites.
Nous découvrirons en même temps que les filles les cadeaux que nous leur avons faits.

Nous avons eu le déménagement le plus coûteux de tous nos déménagements.
Enfin, je crois.
Celui ci nous laisse sur la paille...

Alors cette année, pas de petits paquets à ouvrir sous un sapin que je n'ai pas fait.
Aujourd'hui aura lieu la livraison du clone de notre four, cassé par les déménageurs.
Je sais, je suis comme vous, je suis contre.
On ne devrait pas travailler ni faire travailler le dimanche.

Alors si on me demande la liste de mes cadeaux de Noël, je répondrai : "un demi-four".

Nous avons attendu en vain le remboursement d'une partie du four neuf sur lequel on a appliqué quand même un "coefficient de vétusté" et une franchise de la moitié du prix du four.
Alors hier, nous sommes allés acheter notre four, ça nous a pris un quart d'heure.
Nous avons acheté le même, pour l'encastrer à la même place dans le même meuble.
Avec le prix de ces deux fours, on aurait pu avoir un four modèle de luxe.

Nous avons remarqué que dans le quartier des Ternes, la foule ne croulait pas sous les paquets.
Nous n'avons même pas regardé la vitrine de Pou.
Ne sommes pas entrés dans la FNAC.

A nous les gratins de coquillettes !
Enfin, si on nous livre le four sans le casser...

four, Noël, Merveille, cadeau

 

 

 

Commentaires

Ah toi aussi, tu fais comme la députée, tu manges pas mal de pâtes ! C'est bon les pâtes, nous on le savait, mais elle, elle le découvre :-)
Allez, on reprend le moral ! Bisous

Écrit par : Praline | 17/12/2017

Répondre à ce commentaire

C'est très bon un gratin de coquillettes, pourvu qu'on ait les moyens d'y râper un joli morceau de Comté et que les coquillettes soient des coquillettes.

Bleck

Écrit par : Bleck | 17/12/2017

Répondre à ce commentaire

Livraison un dimanche ? On aura tout vu. Mon dieu, dans quel monde commençons nous à vivre ! On recule, on recule d'un bon siècle. Pire même. Les gens, avant, étant très pratiquant allaient à la messe. Maintenant, ils n'ont même plus cette excuse pour profiter du jour du seigneur..
Hier, nous avons fêté les anniversaires des 3 enfants de ma fille. Sa belle-soeur nous disait qu'elle allait travailler les 2 dimanches qui viennent. Mais, qu'elle allait se barber, le magasin n'étant fréquenté l'après-midi ce jour-là que par les gens qui "s'emm.....ent" qui viennent s'y balader. Son patron, propriétaire du supermarché disait qu'il était obligé de faire comme les autres...Bon, celui-là n'est pas le pire, il n'ouvre pas tous les dimanches comme certains grands magasins.
Nous, demain, nous irons à la fenake chercher les livres commandés. Ils ont fait fissa. En 2 jours, ils les avaient. Ils ont du bon personnel, pas comme à la ptite récré où un vendeur s'est moqué de moi parce que je demandais soi-disant des trucs improbables. Pourtant, pas bien sorcier, un puzzle de l'Europe, ce n'est pas demandé le Pérou..Mais, comme y'en a que pour les jouets très chers, high tech, électroniques, qu'est-ce qu'ils en ont à foutre d'un puzzle à 10 euros ! Oui, elle n'est pas gourmande ma petite fille..
Bonne cuisine...

Écrit par : julie | 17/12/2017

Répondre à ce commentaire

Mes parents étaient des petits commerçants de quartier dont la boutique était ouverte tous les jours de l'année de 8 h du matin à plus de 22 h et ils trouvaient ça naturel. Avec l'Occupation, ils avaient cessé d'assister à la messe (y aller, c'était plus une façon sociale d'être dans la communauté qu'une démarche religieuse)
Mon mari a, pendant des années, fait les trois huit dans une usine d'engrais chimiques qui tournait sans aucun arrêt
Et c'était notre quotidien !

Écrit par : Gwen | 18/12/2017

Ah oui, depuis 10h, nous n'avons plus d'eau...J'ai décidé de rester en pyjama tant qu'on ne nous la remettra pas pour pouvoir aller me laver. Nos voisins n'en ont pas non plus. Les autres voisins ont l'air de s'en foutre, personne ne bougeant dans le quartier. Serions nous que 2 familles ? Pas encore pu en interpeller un. J'ai appelé la CBSE...Personne au bout du fil au service d'urgence, juste un répondeur.
C'est fou comme ne plus avoir d'eau au robinet est flippant. Je me demande ce qui est pire, pas d'électricité ou pas d'eau ? J'ai appelé ma fille pour lui demander si on peut aller chercher un verre d'eau chez elle pour la toilette, les toilettes. La cuisine ? J'ai dit à mon mari que je ne mangerai que des sandwichs pour ne pas avoir à laver des assiettes. Lui aussi a l'air de s'en foutre, il est parti au marché comme si de rien n'était et ne va sûrement revenir que vers 13h...Il ne s'est pas lavé, s'est juste rasé avec de l'eau en bouteille.

Écrit par : julie | 17/12/2017

Répondre à ce commentaire

J'ai testé plus d'eau, durant une semaine, une vraie galère !!!
J'avais essayé de faire fondre de la neige, mais cela n'avait pas été très efficace !
Et le premier jour, cela avait été ni eau, ni électricité...

Écrit par : Fabie | 17/12/2017

La solution étant, du pain avec de la purée dessus ou des tartines aux coquillettes. On ne fait pas plus bon marché, sauf à manger des tartines avec du ketchup (repas étudiant par excellence), l'idée ne me plaît guère, mais le gratin de coquillettes c'est bien.

Oui, ici aussi il y a eu de grosses discussion pour le travail le dimanche, je crois que pour le moment c'est sur base volontaire avec récupération mais qui sait ce que les récupérations deviendront, on appelle ça la flexibilité... Bon, disons qu'avant les fêtes, les dimanches, les magasins sont ouverts. On doit souvent offrir des fours aux fêtes alors !

Bon appétit !

Écrit par : Pivoine | 17/12/2017

Répondre à ce commentaire

Volontariat... ouais, si on veut... le salarié qui ne souhaite pas travailler le dimanche voit son contrat de travail non reconduit... J'ai vu ça dans mon entourage :-(

Écrit par : Praline | 17/12/2017

Très bon le gratin de coquillettes, à condition de ne pas en manger tous les jours ! Terrible le travail du dimanche ! Surtout quand on te présente ça comme un choix. Ben non, ils n'ont pas vraiment le choix vu le coût de la vie. On a de plus en plus de mauvais choix obligatoires à notre époque.
Nous, c'est la lave-vaisselle qu'on a dû changer en urgence parce que quinze personnes à table, c'est préférable que ce soit la machine qui se dévoue pour la corvée de vaisselle ! A présent on alterne coquillettes avec... patates !

Écrit par : lakevio | 17/12/2017

Répondre à ce commentaire

Alors, si j'ai bien tout compris, les fêtes de Noel cette année ont fait un four!

Écrit par : alezandro | 17/12/2017

Répondre à ce commentaire

C'est tout à fait ça !

Bleck

Écrit par : Bleck | 18/12/2017

Jusqu'à l'an dernier, je me suis triturée les méninges pour faire coïncider les désirs des petits avec mon porte-monnaie, en y ajoutant quelques cadeaux surprises pour les grands.... Mais ça finissait par me coûter un bras, si ce n'est deux, car, madame, c'est que ça se reproduit ces jeunes-là !!! Encore une naissance en vue en Janvier ...
Si bien que maintenant, c'est chèque familial, après ils se débrouillent. J'ai fabriqué de ma blanche main des enveloppes jolies à chèque et je me sens plus légère, mon budget aussi.
Bon,ok, j'aime bien les coquillettes au gratin et en vieillissant, ben oui, je mange léger !!!
Et je ne suis fait une commande de livres de poche, y'a pas de mal à se faire plaisir, surtout qu'il m'en reste peu.

Écrit par : Sophie | 17/12/2017

Répondre à ce commentaire

Tu as raison, les plaisirs de la lecture sont importants, j'ai toujours des livres d'avance.

Écrit par : heure-bleue | 17/12/2017

J'ai presque honte d'écrire que de 1991 à 1995, j'ai travaillé tous les dimanches et jours fériés y compris le 1er mai, sans augmentation de salaire ni récupération... je me suis faite avoir de peur de perdre mon boulot, jusqu'au jour où la goutte de trop à fait déborder le vase et que je suis tombée malade.... ensuite les prud'hommes m'ont rendu justice .

Écrit par : Francelyne 17 | 17/12/2017

Répondre à ce commentaire

On ne devrait pas travailler le dimanche un point c'est tout !
Mets une jolie guirlande autour de ton four, peut être le verras tu comme un vrai cadeau !
Nous , c'est comme chez Lakévio, c'est le lave vaisselle qui donne de très grands signes de faiblesse ...... mais tant qu'il dure .... on fait avec ! de plus nous risquons d'être peu nombreux cette année, alors .......

Écrit par : Colette | 17/12/2017

Répondre à ce commentaire

S'il n'y avait pas de clients, les commerces seraient fermés le dimanche et si les commerces étaient fermés le dimanche il n'y aurait pas de clients.

Bleck

Écrit par : Bleck | 18/12/2017

Tiens, nous avons le même titre, aujourd'hui et nous mangerons des spaghettis ce soir.
J'ai terminé les cadeaux aujourd'hui et pas grand monde dans les magasins contrairement à hier, dans Paris.

Écrit par : Armelle | 17/12/2017

Répondre à ce commentaire

Oui, le volontariat le dimanche, c'est sur papier et dans la tête des "pondeurs" de lois...

Pour votre four, c'est rageant... mais pour un gratin de pâtes, c'est utile ;)
Je n'ose pas dire ce que nous avons mangé à midi chez le fils aîné de mon compagnon, chez qui nous fêtions l'anniversaire de petit dernier...
Bonne soirée

Écrit par : Fabie | 17/12/2017

Répondre à ce commentaire

Moi j'ai acheté environ la moitié des cadeaux sur internet pour m'économiser de la fatigue (on vieillit !), et pour les grands j'ai fait des cadeaux "de couples" pour la maison, c'est plus simple. Mais avec mon mari nous n'avons encore rien l'un pour l'autre. Cette année on n'a pas trop la tête à ça

Écrit par : ang/col | 17/12/2017

Répondre à ce commentaire

Pour le travail du dimanche, ce n'est pas encore arrivé en province (ça m'arrangeait pourtant bien quand j'étais en région parisienne dans les rues où il y avait marché, et les magasins de meubles et appareils ménagers).

Sauf, je dois dire pour les 3 dimanches précédant Noël, avec fermeture le 24 un peu plus tôt. Remarque que le personnel va être tellement vanné.... Mais en Moselle, le lendemain de Noël(26) est férié donc là tt est bouclé, même les boulangeries et pâtisseries.

Écrit par : Sophie | 17/12/2017

Répondre à ce commentaire

Pour le travail du dimanche, ce n'est pas encore arrivé en province
Oh, tu sais Sophie, le travail du dimanche, y'a longtemps qu'il est arrivé à Vichy...Ca fait des dizaines d'années. Bon, en décembre, je trouve ça comme qui dirait normal, comme les 2 premiers dimanches de soldes.
Ce que je n'accepte pas, ne tolère pas du tout, mais alors pas du tout, c'est que les travailleurs ne sont pas logés le dimanche à la même enseigne à Vichy (et dans les autres villes). Si tu es titulaire, tu seras payé double, voir triple le dimanche, mais si tu n'as qu'un CDD, t'es marron...Et ça, ça me fout en rogne de voir les gens exploités de cette façon. Ce ne sont pas les malheureux 10 % de plus à la fin du contrat qui changent grand-chose...Je me rappelle d'une étudiante qui travaillait les samedis et dimanches dans le centre commercial et qui a fini par partir, dégoûtée de voir que pour elle, c'était le smic le dimanche, et les titulaires qui gagnaient le double d'elle pour le même boulot..

Écrit par : julie | 18/12/2017

Pardon Sophie, mais ne disposez-vous donc que du dimanche pour faire vos achats ?

Écrit par : Praline | 18/12/2017

Pardon HB, mais quand je vois la phrase "travail du dimanche", ça me donne de l'urticaire, sources de "belles engueulades", empoignades entre mon mari et moi. Bien fait pour les commerçants qui ouvrent toute l'année le dimanche et qui voient leur chiffre d'affaire se réduire comme peau de chagrin. A force de se tirer des balles dans le pied, ils récoltent ce qu'ils ont semé.
Ponctuellement, tout à fait d'accord, comme 2 ou 3 dimanches de décembre, comme 2 dimanches de soldes, pour une braderie. Bon, à la rigueur, pourquoi pas un petit indépendant qui travaille seul, mais les grandes surfaces de bouffe, je dis NON...

Écrit par : julie | 18/12/2017

Répondre à ce commentaire

J’ai dépensé beaucoup pour ce Noël , mes parisiens partent pour 2 ans en Chine alors j’ ai compensé ma frustration , 4 petits enfants à l.étranger , j.espère que nous ne seront pas nous-mêmes « étrangers «  à leur retour .

Écrit par : Brigitte | 18/12/2017

Répondre à ce commentaire

Pas de Noël pour nous, sans sapin, sans déco.
Une semaine de vacances au pays.
Étonnée hier en allant à la FNAC, la moitié du magasin vend de l'électro ménager.
Depuis que Darty a été racheté, terminé mon antre à livre.
La moitié du magasin vend des aspirateurs, des machines à laver.

Écrit par : edith | 18/12/2017

Répondre à ce commentaire

Depuis l'an dernier, j'ai décidé d'acheter livres et DVD que je mets dans une grande corbeille où chacun va faire son choix (je prévois large au cas où deux livres seraient choisis par le même)... Ainsi, je ne fais pas d'impairs ! Ceci ne concerne, bien sûr, que les grands !

Écrit par : Gwen | 18/12/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire