Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2017

L'ai-je vraiment reconnu ?

lakevio.jpg

Je suis entrée dans cette galerie par hasard.
J'avais marché dans les rues de Paris.
Je m'étais arrêtée pour boire un café dans un bar d'hôtel.
Endroit anonyme où on peut passer des heures sans être dérangé.

J'étais désorientée.
Non je n'étais pas "en état de choc", cette expression n'était pas à la mode.
Ma mère venait de mourir en lâchant sa bombe : Notre père n'était pas notre père !

je regardais, sans vraiment les voir, une succession de toiles.
Brusquement, je me suis arrêtée devant le portrait de ce jeune homme.

Ce beau brun ténébreux me disait quelque chose pourtant.
J'était sûre de ne l'avoir jamais rencontré et malgré tout, je reconnaissais ces yeux tourmentés, ce côté "je viens d'ailleurs, je ne suis à ma place nulle part".

Je suis sortie, me suis assise sur un banc et j'ai pensé à cette photo que j'avais retrouvée dans les affaires de ma mère.
La photo était celle d'un homme brun que nous ne connaissions pas.
Cet homme qui venait d'ailleurs, pouvait-il être notre père ?

Je ne suis pas retournée dans la galerie.
J'ai repris ma route.
Je suis rentrée chez moi retrouver ma famille.
Celle que je connaissais.
Celle dont le fils était bien celui du père...

 

Commentaires

Une histoire qui tient debout. Sombre et retorse comme la vie.
Bravo !

Écrit par : Berthoise | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

J'aime beaucoup.
Mais que la mère qui avoue sans donner la clé, ouh la la !!!

Écrit par : Sophie | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

Les secrets de famille existent dans toutes les familles.

Écrit par : heure-bleue | 19/06/2017

La mère est farceuse...
Bravo !

Écrit par : le-gout-des-autres | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

Tu vois, Heure Bleue, nous avons les mêmes attirances !...
Sombre histoire et secret de famille très réussi. Quelle bombe douloureuse !

Écrit par : lakevio | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

Et ce jeune homme a un regard triste, ça pourrait bien...
Histoire courte qui en dit long sur les secrets de famille.
Vouloir savoir ou enfouir l'évènement, où se trouve l'apaisement ?
Bravo ma lovely !Bises

Écrit par : Praline | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

Très beau billet.

Bleck

Écrit par : Bleck | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

Il paraît qu'on lâche souvent sa bombe au moment de mourir.


Bleck

Écrit par : Bleck | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

ouf! Au début quand tu as parlé de bombe j' venais de lire Lili, je me suis dit : c'est pas possible elles se sont donné le mot! Puis, je vois qu'il ne s'agit pas de la même sorte de bombe!
Les secrets de famille , ne sont jamais secrets pour tout le monde, mais ceux qui savent se taisent, ! !

Écrit par : emiliacelina | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

Notre père n'était pas notre père !
je réagis à cette phrase: un père qui a aimé, éduqué un enfant tout au long de sa vie, est davantage père que celui qui a "lâché" son sperme, tu ne crois pas?
Ton texte est fort, on sent que celle qui apprend ce secret est désorientée et pas qu'un peu!

Écrit par : Coumarine | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

Sombre histoire chez toi aussi ..... mais la fin est rassurante à bien des égards !
J'ai aimé !

Écrit par : Colette | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

secrets de famille, ça fait gamberger.

Écrit par : mab | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

J'ai reçu il y a quelques années les confidences d'une femme dont la cadette de ses filles a épousé l'un de mes fils. Elle me révélait que son aînée n'était pas "fille de son père"... et a renouvelé son aveu quelques mois plus tard. J'ai compris à cet instant qu'elle se déchargeait sur moi de la vérité, et qu'elle pensait que j'allais à sa place révéler son secret. J'ai eu la sagesse de me taire...
L'intéressée a fini par apprendre douloureusement la vérité à 54 ans, par une autre voix que la mienne et celle de sa mère...

Écrit par : Gwen | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

Ce n'est pas par hasard que la lumière de tes jours a choisi la même toile que toi... ou que tu aies choisi la même qu'elle... et probablement sans vous concerter ! Vous êtes clônés et c'est pour la vie !
Ne la laisse pas s'égarer...
Elle te regretterait...
Et nous aussi, nous... tes lectrices chéries...

Écrit par : Gwen | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

J'ai aimé ton histoire.Combien de gens sont bouleversés par des secrets appris tout à fait par hasard qui changent complètement les repères acquis jusque-là.. ?

Écrit par : tanette2 | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

J'ai un ami qui a appris, à 45 ans, que l'homme qu'il appelait papa depuis sa naissance n'était pas son père biologique, que celui-ci était une brève rencontre entre sa mère et un bel Indien...

Écrit par : La Baladine | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

Oh, les secrets de famille ! Doit-on dire la vérité ou non ! Tu es une sage..Y'a du lourd dans ma famille, mais, je suis sûre que je suis bien la fille de mon père, nous sommes plusieurs à lui ressembler..Mais, quid des autres ! Ha, ha, ha..
C'est marrant que vous ayez choisi le même tableau toi et le Goût..

Écrit par : julie | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

Parfois les secret de famille lorsqu'ils nous tombent sur la tête c'est assez dévastateur dans la vraie vie
Ton texte m'a bouleversée
Bonne journée
@ bientôt

Écrit par : Rose63 | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

bon, plus sympathique que le mien, mdr !

Écrit par : colombine | 19/06/2017

Répondre à ce commentaire

Il est fort ce texte. Et très beau, par le sujet qu'il évoque. Bravo.
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | 20/06/2017

Répondre à ce commentaire

Le destin l'a mise sur le chemin de la vérité bien rapidement ; que de chocs en si peu de temps...

Écrit par : Véro | 21/06/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire