Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/06/2017

Ce n'est un secret pour personne.

Nous sommes en "alerte canicule".
Qui dit canicule dit pollution.
Donc la France et les Français sont rouges, toussent, pleurent et vivent dans le noir.

Mon amie d'enfance s'est mariée en mai 1976.
Il faisait chaud, très chaud.
C'était également la canicule.
Ce fut la nuit la plus chaude depuis les premiers bulletins météo.

Depuis, la canicule revient régulièrement mais le réchauffement climatique n'existe pas.
C'est sûrement vrai puisque c'est le Président d'un grand pays qui le dit...

En attendant, on vit dans le noir, volets clos.
On ne sort que le soir.
On dort mal.

Et on entend à la radio, comme une pub, des conseils comme si on était un peuple de débiles, "buvez", "évitez de sortir", "mangez normalement", "surveillez vos voisins".
Nos voisins sont tous plus jeunes que nous.
Comme ils travaillent, on peut mourir déshydraté tranquillement...

 Chaleur, virée parisienne, laissons les volets clos

 

La seule chose que je n'entends pas, c'est " surtout pensez à râler fréquemment ! "
Pourtant ça, ça aiderait à supporter.

Hier, nous avions rendez-vous à Paris avec de vieux amis.
Enfin des amis de longue date.
On a évité le soleil et on a bu des bouteilles d'eau en évoquant nos souvenirs.

Aujourd'hui, on a décidé de ne rien faire mais lentement.

Commentaires

Lentez-vous bien.

Bleck

Écrit par : Bleck | 20/06/2017

Répondre à ce commentaire

Zut, alors le Goût ne se blottit plus contre toi la nuit :-)

Écrit par : Praline | 20/06/2017

Répondre à ce commentaire

M'est avis que tu n'as besoin de personne pour penser à râler fréquemment, ou me trompe-je? Bon, trêve de plaisanterie, prenez soin de vous!

Écrit par : La Baladine | 20/06/2017

Répondre à ce commentaire

Je ne me plains pas, la maison est encore un peu fraîche mais j'ai horreur de vivre dans la pénombre.
Bon je vais boire, de l'eau.

Écrit par : mab | 20/06/2017

Répondre à ce commentaire

A 6 h 30; 22° . Bon, depuis, j'ai laissé un peu ouvert, puis baissé les volets, et mon moral en conséquence.

Je n'étais pas bien depuis un moment, je suis juste un peu plus mal ... et j'ai RV à 14 h chez mon toubib.

Les jeunes (enfin, pas tant que ça) sont partis qui, pour 15 j, qui pour 8 et je pourrais mourir la bouche ouverte que ça ne les ferait pas bouger , ils ne le font pas quand ils sont tout près, alors.

Je ne suis pas en colère, même pas. Je ne râle pas. Je fais avec. Je me demande quelles températures on aura en août .????

Je me demande si je fais bien d'envoyer ce post, mais bof...

Écrit par : Sophie | 20/06/2017

Répondre à ce commentaire

Tu as raison Sophie, si tu te sens mal, tu peux téléphoner, je sais ce n'est pas grand chose mais la distance n'aide pas.

Écrit par : heure-bleue | 20/06/2017

Sophie, si vous habitez en appartement, en ville, je vous plains. Chez nous, en Auvergne, il fait aussi très chaud, hier, il y avait 35°, et aujourd'hui, on annonce 37°..Mais, j'ai une pièce climatisée, sous les toits d'accord, mais, je vais me décider à brancher le climatiseur, malgré ma toux persistante à cause du ventilo...
Quand je pense qu'on met les personnes âgées dans une pièce réfrigérée la journée, dans les maisons de retraite, mais que le soir, on les renvoie dans leurs chambres surchauffées. Ca, c'est du sadisme pur et simple. Car, dormir dans une pièce à plus de 30°, c'est du sadisme. Dans ma chambre, hier soir, j'avais 26°....Oui, en ce moment, je promène mes thermomètres de pièce en pièce..

Écrit par : julie | 20/06/2017

Moi, je me souviens de la canicule 2012, qui n'a pas duré longtemps, juste quelques jours...mais, c'était au moment du mariage de mon fils, dans l'Aveyron. D'ailleurs, j'en avais parlé sur un de mes anciens blogs..41° le samedi à côté de Cahors. Et, j'avais une veste sur le dos. Je me rappelle qu'il faisait 30° dans la chambre d'hôtel. Comment je le sais ? Parce que j'avais emmené un thermomètre. J'avais aussi emmené le même ventilo qui est à côté de moi en ce moment..
Heureusement que nous avions une voiture climatisée pour emmener ma belle-mère, belle-mère dont les frères et sœurs de mon mari nous ont reproché longtemps de lui avoir fait faire un si long voyage (le dernier)...Nous avons prié dieu qu'elle ne meurt pas dans le mois suivant. Bon, elle a survécut, mal, mais elle a survécut, et est morte 5 ans après...
J'ai téléphoné à ma mère hier. Elle s'était levée à 5h du matin pour aller désherber son jardin, arroser ses fleurs. Elle nous a dis que, passé 9h, elle s'était enfermée...Elle avait 24° dans sa maison. C'est bien. Mais, faudrait pas que ça dure, car, une fois la chaleur entrée dans les vieilles maisons, elle n'en sort plus...et ma mère ne supporte pas du tout la chaleur.

Écrit par : julie | 20/06/2017

Répondre à ce commentaire

Hé oui, je suis en ville, et en appart. très lumineux et en plein soleil à partir de 14 h. Hier soir à 22 h, j'avais 28. Même le ventilateur ne rafraîchissait guère malgré l'atomiseur qui faisait baisser un peu la température.

Écrit par : Sophie | 20/06/2017

Répondre à ce commentaire

râler est un exercice merveilleux....

Écrit par : sylvie | 20/06/2017

Répondre à ce commentaire

Il faut râler pour survivre mais terminer de préférence sur une note positive. Donc... un jour ce sera l'hiver !OK, je sors ! (de ton blog, parce que de mon appartement dans la pénombre, certes pas !)

Écrit par : lakevio | 20/06/2017

Répondre à ce commentaire

Raler n'est pas dans ma nature ! ... sauf quand j'ai trop chaud ! La je râle , je souffle et soupire ! Je ne supporte pas du tout la chaleur, je ruisselle littéralement , je fais de la température et j'ai la chair de poule ! Je ne dois pas être normale ! ... Je bois ( de l'eau

Écrit par : Francelyne 17 | 20/06/2017

Répondre à ce commentaire

Des températures pénibles à supporter pour tout le monde ....... je râle bien évidemment mais je m'arrête bien vite aussi quand je pense aux travailleurs manuels qui n'ont pas le refuge des volets clos .......

Écrit par : Colette | 20/06/2017

Répondre à ce commentaire

Deux fils couvreurs... Un mari ancien couvreur qui se rappelle les hivers très rudes du nord et les étés torrides ( hé oui , meme dans le nord ! ) alors, j'arrête de râler sur mon sort ...

Écrit par : Francelyne | 20/06/2017

Ah !! Ce n'est pas une mauvaise idée , Heure-Bleue !! On a de multiples occasions de râler alors, si cela peut faire du bien surtout par cette canicule ..râler oui, mais pas sur n'importe qui ! J'ose espérer que nos dirigeants vont ENFIN tenir compte du réchauffement climatique et imposer les énergies renouvelables .

Écrit par : Jerry OX | 20/06/2017

Répondre à ce commentaire

Oui il fait chaud, très chaud
Demain il fera un autre temps...
Mais... comme le disait Jules Renard, "si le temps ne changeait jamais les gens n'auraient rien à se dire..."
Courage, l'hiver approche

Écrit par : Françoise | 20/06/2017

Répondre à ce commentaire

je suis sortie, je suis allée à mon cours, j'ai pris la voiture où il devait faire 50° (puisque en plein soleil et 40° à l'extérieur). Ma seule concession : je me balade avec une bouteille d'eau (c'est nouveau : je dois vieillir, ha ha ha !)

Écrit par : ang/colomb | 20/06/2017

Répondre à ce commentaire

pour la première fois Robert a eu chaud hier, mais il supporte bien! Pas comme moi, j'ai passé une nuit difficile (moi qui adorait le soleil , mais ça, c'était avant!) Aujourd'hui j'ai remis le climatiseur par moments pas trop souvent.... et j'éternue!

Écrit par : emiliacelina | 20/06/2017

Répondre à ce commentaire

Le mien aussi a eu chaud ... Une premiere pour lui,qui est toujours gelé !... Quant à moi, je dors avec mon ventilateur, en espérant qu'il tienne le coup ...

Écrit par : Francelyne | 20/06/2017

Je vais rajouter un conseil de débile o;) (non, c'est un constat personnel), il paraît qu'il faut boire chaud. Bon, chaud n'en rajoutons pas, mais je fais des théières de tisane orange ou citron, gingembre et vanille et je laisse tiédir. Alors non seulement il fait chaud et la nuit je colle, mais en plus, c'est diurétique.

En effet, ça me rappelle la canicule de 1976, et même, j'ai pensé au mois de juin 1866, où une de mes aïeules s'est mariée, en pleine épidémie de choléra (heureusement, nous n'avons plus le choléra, tu imagines la cata ???)

Et puis, je me demande comment, par des chaleurs aussi caniculaires, dans certains pays, les hommes ont encore le courage de s'entretuer. Je pense que la température doit les rendre fous... Je ne vois pas d'autre raison (c'est parce que je viens d'aller voir l'expo de Steven Mac Curry que je pense comme ça !)

Écrit par : Pivoine | 21/06/2017

Répondre à ce commentaire

Mais ce n'est absolument pas débile, il est nécessaire de boire beaucoup d'eau, quelqu'en soit le degré de chaleur, en ce qui me concerne je préfère le café ou le thé brûlant à la même boisson glacée, mais on s'en fout... buvons !

Bleck

Écrit par : Bleck | 21/06/2017

La poste est bien capable d'écrire sur le fascicule "vendu" pour un changement d'adresse, que si on a du monde pour nous aider à déménager, il faut penser à leur offrir à boire et à manger...
Lorsque j'ai lu cela, il y a quelques années, déjà, j'étais folle !!! On nous prend, effectivement pour des demeurés !
Bonne soirée

Écrit par : Fabie | 21/06/2017

Répondre à ce commentaire

Ici aussi on a eu très chaud, 32 degrés à l'étage chez moi. Heureusement le rez-de-chaussée est resté relativement frais, du coup on a changé nos habitudes et pour les repas, on mange dehors le soir un peu plus tard que d'habitude. Heureusement aujourd'hui les températures redescendent un peu... Bon courage !

Écrit par : Koalisa | 22/06/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire