Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/03/2017

Il l'a lu.

lakevio.jpg

Voilà...J'ai envoyé mon manuscrit, il a été lu avec bienveillance.

J'ai rendez vous avec un éditeur qui envisage d'accepter de publier mon livre.

Il faut que je me lève, que j'accroche un sourire à ma face, que j'arrête de déchirer mon mouchoir.

Pourquoi cette anxiété ?
Je devrais me sentir comblée mais je n'y arrive pas.

Il faut dire que mon livre parle de l'éviction des Amérindiens, de l'achat forcé des ranches aux Espagnols.

Mon éditeur et moi n'allons pas nous faire que des amis.

Mais que vont dire mes parents ?

Commentaires

"Mais que vont dire mes parents ?"

Ils vont être fiers, et heureux que vous défendiez avec ardeur vos idées et que vous les défendiez assez bien pour que quelqu'un les fasse connaitre.

Écrit par : Sophie | 20/03/2017

Répondre à ce commentaire

Originale ta version, j'aime!

Écrit par : mab | 20/03/2017

Répondre à ce commentaire

L'avis des parents, il faut passer outre ! C'est moi qui dit ça ?....

Écrit par : Armelle | 20/03/2017

Répondre à ce commentaire

L'angoisse du saut dans le vide...
Extrêmement bien vu et en peu de mots !
¸¸.•*¨*• ☆

Écrit par : celestine | 20/03/2017

Répondre à ce commentaire

T'occupe pas de tes parents, ma jolie, tu es une grande fille, la preuve, tu as écrit un livre.

Écrit par : la Mère Castor | 20/03/2017

Répondre à ce commentaire

J'adore, Heure Bleue. Très original. Qu'elle se remette vite de ses émotions, c'est génial ce qui lui arrive !

Écrit par : lakevio | 20/03/2017

Répondre à ce commentaire

C'est un livre que tu lis en ce moment, l'éviction des amérindiens ? C'est le rêve de beaucoup, être publié. Tu sais les chances que nous avons d'être publié, passé 60 ans ? Autant qu'aller sur Mars passer nos vacances dans les 20 prochaines années.
Tiens, toi l'ancienne libraire, peut-être que ça pourrait t'intéresser, faut que je mette en ligne un article qui parle du sauvetage d'une des dernières librairies spécialisées de Vichy, librairie en grand danger de mort. Faut que je me dépêche d'en parler, car, il ne doit plus rester qu'une petite trentaine de jours pour la sauver sur le site participatif, Ulule. Tiens, j'ai 100lecteurs/jour. Mettons 10 euros/lecteur, ça ferait...ça ferait..100 euros.

Écrit par : julie | 20/03/2017

Répondre à ce commentaire

Non, je lis un livre sur la guerre aux Etats Unis.

Écrit par : heure-bleue | 20/03/2017

Zut, il a raison mr le goût de me traiter d'idiote. Je ne sais pas compter. Non pas 100 euros, mais 1000 euros. Bon, on ne peut pas avoir tous les talents.

Écrit par : julie | 20/03/2017

Répondre à ce commentaire

Il ne t'a jamais traitée d'idiote, arrête de faire la tête.

Écrit par : heure-bleue | 20/03/2017

Un éditeur, tiens, pourquoi pas ? c'est plus original qu'un amoureux....!

Écrit par : tanette2 | 20/03/2017

Répondre à ce commentaire

pas facile votre exercice...d'après l'image, j'ai bien ri chez le Goût...tout l'opposé avec toi c'est moins gai, la pauvre fille angoissée...kiss!

Écrit par : Tarrah | 20/03/2017

Répondre à ce commentaire

Il est temps de couper le cordon...

Écrit par : la baladine | 20/03/2017

Répondre à ce commentaire

J'espère qu'ils seront fiers du travail accompli (s'ils ne veulent pas l'être avec le sujet du livre.)

Écrit par : Véro | 20/03/2017

Répondre à ce commentaire

c'est une grande fille, elle ne doit pas s'en préoccuper

Écrit par : colombine | 20/03/2017

Répondre à ce commentaire

L'important est qu'elle ait écrit ce qu'elle ressentait, les parents s'en remettront ........ou pas mais tant pis pour eux alors !

Écrit par : Colette | 21/03/2017

Répondre à ce commentaire

qu'elle soit fière de sa réussite,ils devraient l'être aussi. plus tard elle écrira un livre qui les ravira et ils seront encore plus fiers!

Écrit par : emiliacelina | 21/03/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire