Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/03/2021

La journée des femmes.

devoir de Lakevio du Goût_71.jpg

Pourquoi cet accoutrement si différent ?
Pourquoi est-elle là.
Pour se baigner ?
Pour s’amuser ?
Pour regarder les autres ?
Pour autre chose ?
Pourtant elle se distingue de tous.
Pourquoi ?

Elles en ont eu assez, alors l'aînée a laissé ses vaches et son agriculteur de mari qui pense que le travail de la maison se fait tout seul.

Marguerite a laissé la fromagerie, il peut toujours trôner derrière la caisse, faire des sourires aux plus jolies clients, elle a rendu son tablier.

Valentine n'a pas eu besoin de lâcher son mari, il passe son temps au bistrot à boire des chopines avec ses copains de beuverie et il rentre pour se jeter sur le lit et ronfler, il n'aura qu'à laver les draps des bourgeoises.

Alors elles sont partie toutes trois à la mer.
Elles n'avaient jamais vu la mer, et cette découverte les émerveille.
Elles sont heureuses.
Elles profitent de leur journée.

Il leur a fallu beaucoup de courage, c'est une véritable révolution et elles en sont fières.
Cette journée ne sera pas la dernière.
Leurs maris ont intérêt à apprendre à être des hommes, pas des "mecs".

Commentaires

ça coûte malheureusement très cher, généralement, ce genre de petite révolution (hélas)

Écrit par : Adrienne | 08/03/2021

Répondre à ce commentaire

Tu crois ?

Écrit par : epalobe | 08/03/2021

J'aime beaucoup cette petite nouvelle. C'est très agréable à lire et tellement dans l'air du temps.
Bonne journée

Écrit par : Armelle | 08/03/2021

Répondre à ce commentaire

Il a été nécessaire que cette révolution se fasse, mais parfois elle est allée trop loin, et le déséquilibre a changé de côté...

Écrit par : Fabie | 08/03/2021

Répondre à ce commentaire

Une très chouette idée que ce texte, notamment compte tenu de l'actualité.
Bravo.

Écrit par : alainx | 08/03/2021

Répondre à ce commentaire

Et vlan! J'ai découvert le "machisme" chez mon oncle quand j'étais jeunette.

Écrit par : Nina | 08/03/2021

Répondre à ce commentaire

Elles ont bien fait ! peut-être que ça va leur ouvrir les yeux et le cœur, à ces "mecs" ;-)

Écrit par : Praline | 08/03/2021

Répondre à ce commentaire

Oui, elles ont eu bien raison de ruer dans les brancards et de lâcher le temps d'une journée la ferme...L'émancipation des femmes est aussi en marche à la campagne. D'ailleurs, suffit de voir le look qu'ont certaines agricultrices, look qui n'a rien à envier aux femmes des villes.. C'est aussi à cause de ça que les agriculteurs ne trouvent pas de femmes...La femme de la campagne n'a plus envie d' être prise pour une ânesse, une bonniche, n'a plus envie de préparer le repas pendant que monsieur est au bistrot, enfin du temps où il y en avait encore. Quoique, il parait que les arrières salles marchent bien actuellement...Je ne me voyais pas épouser un paysan...bon, à l'époque, car les temps ont bien changé...
Belle idée que tu as eu là pour célébrer la journée des femmes. Moi, j'ai juste demandé à mon mari de passer l'aspirateur...

Écrit par : julie | 08/03/2021

Répondre à ce commentaire

Ah ! j'aurais dû moi aussi profiter de cette date du 8 mars et placer mon histoire avec l'option "droits des femmes". Je n'y ai pas pensé... J'ai déliré sur un autre thème...

Écrit par : Gwen | 08/03/2021

Répondre à ce commentaire

Parfait pour la journée de la femme !

Écrit par : Ang/col | 08/03/2021

Répondre à ce commentaire

Zut! Je n'ai même pas pensé que c'était notre fête! Elles ont bien fait de s offrir une journée entre filles !

Écrit par : Emiliacelina | 08/03/2021

Répondre à ce commentaire

Très bien vraiment... :-)

Écrit par : Pivoine | 10/03/2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire