Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2020

Bizarre, vous avez dit bizarre comme c'est étrange.

paris,grands magasins,mairie du 18ème

On vit une année étrange.
2020 et probablement 2021, resteront des années entre parenthèses.

Une année sans musée, avec une seule exposition sur Turner.
Le gâteau du salon de thé valait lui le déplacement.
Quelques restaurants avec des amis.
Un dîner chez d'autres amis dans le Marais.
Deux fêtes "d'anniversaires groupés" pour cinq personnes et c'est pratiquement tout.
Ah si ! J'allais oublier cette parenthèse super chouette : Les vacances chez ma soeur avec les petites et le Goût !

Je ne suis pas malheureuse même si les toilettes des Galeries Lafayettes c'est quand même limité comme sortie...
J'ai l'impression d'avoir une annexe là bas.

Alors hier, lorsque nous sommes allés à la mairie où nous sommes restés deux minutes et que nous avons emprunté la rue du Poteau, j'ai eu l'impression de partir à  l'aventure.

Ne rêvez pas ! Comme partout, seuls les commerces de bouche sont ouverts.
D'ailleurs la rue du Poteau est vivante parce que le Parisien, même confiné, se nourrit...

Je me suis arrêtée devant les volaillers, j'ai regardé les poireaux, j'ai fait un trottoir, puis l'autre, l'aventure pas loin de chez soi.

J'ai trouvé la baguette délicieuse.
Elle venait d'ailleurs.

L'aventure est au coin de la rue.
On devient touriste à côté de chez soi.

Commentaires

C'est tout à fait ce que je pense. Nous allons aller faire des courses à Provins. Ce n'est pas loin et c'est un retrait de commande mais c'est dans la ville haute alors ça devient grisant...
On se contente de bien peu.
Bonne journée

Écrit par : Armelle | 10/12/2020

Répondre à ce commentaire

Nous sommes allés "en ville" hier pour acheter les derniers cadeaux, deuxième fois que nous étions tous les deux dans la même voiture depuis le deuxième confinement, nous avons apprécié. :)

Écrit par : Fabie | 10/12/2020

Répondre à ce commentaire

Délices que ton billet et les réponses ; eh bien moi mesdames , j'ai fait pipi dans les orties , et cela ne manquait pas de piquant

Écrit par : épalobe | 10/12/2020

Répondre à ce commentaire

Ah oui. Dans les orties, en effet...

Même chose. Je fais mes courses chez le Polonais, je désinfecte mes mains mes gants et le chariot. J'achète du pain au pavot, du fromage au raifort... des bonbons dans des papillotes... hem. Je passe place de la vaillance. Avec la rentrée des écoles, c'est de nouveau encombré (mais c'est toujours nous qui fêtons trop noël, tous les jours, à chaque jt, on nous rebat les oreilles avec ça) bref... à part moi et une amie, y a pas grand monde dehors. Sauf dans les voitures.

Écrit par : Pivoine | 10/12/2020

Répondre à ce commentaire

Il est joli ce tableau, il me dit quelque chose... et le gugusse de gauche on dirait Raoult !
Mais non, on n'est pas malheureuses, on est juste en attente... mais si !

Écrit par : Praline | 10/12/2020

Répondre à ce commentaire

C'est vrai qu'on dirait Raoult dans la crèche..Ha, ha, Raoult remplaçant Joseph, je me marre.
Alors, toi-aussi aujourd'hui, tu as trouvé tes petits bonheurs ?
Mon petit bonheur du jour, malgré le temps pourri, pourri, gris, gris, c'est quand j'ai entendu le 1er ministre dire qu'on aura plus besoin la semaine prochaine de remplir cette maudite attestation..

Écrit par : julie | 10/12/2020

Répondre à ce commentaire

C'est une vitrine des Galeries Lafayette, je pense que la crèche n'est pas dans l'esprit des propriétaires

Écrit par : heure-bleue | 10/12/2020

Heu, une crèche, je ne crois pas, plutôt des punkis attablés à une table...Manque les 12 apôtres.

Écrit par : julie | 10/12/2020

Répondre à ce commentaire

Je voulais faire un album photo de cette année pas comme les autres. Mais, j'ai surtout des photos des rives de l'Allier..

Écrit par : julie | 10/12/2020

Répondre à ce commentaire

on fait avec ce qu'on a! Tu as savouré cette sortie et tu as bien raison ! Je pense que finalement on va sûrement se montrer très raisonnable pour le réveillon , nous sommes trop nombreux! Affaire à suivre !

Écrit par : Emiliacelina | 10/12/2020

Répondre à ce commentaire

ma fille et ses petits viennent ce week-end ça nous changera les idées

Écrit par : ang/col | 10/12/2020

Répondre à ce commentaire

j'ai l'impression de respirer un peu de bonheur dans ce tableau parisien, aujourd'hui :-)

Écrit par : Adrienne | 11/12/2020

Répondre à ce commentaire

L'année n'est pas étrange, elle est merdique! Elle va laisser des tas de restauratrices, bistrotiers, artistes en tous genres sur le carreaux.
Quand enfin, tous les commerces vont rouvrir ben certains ne pourront plus.
Et puis, en regardant juste aujourd'hui et pas demain, des tas de personnes sont tombés dans la pauvreté, d'autres s'y enfoncent plus profondément.
Les étudiants ne trouvent plus de jobs pour les aider à vivre, ils ne font plus qu'un repas par jour.
Sérieusement, c'est une année de merde.

Écrit par : Leslie | 11/12/2020

Répondre à ce commentaire

Hier, nous sommes allés acheter le cadeau d'annif de notre petite fille..Elle voulait des trucs qui se rapporte à la pâtisserie, sa grande passion depuis le 1er confinement, dont un tablier de pâtissière...Nous avons fait le tour des zones commerciales. J'avais dans l'idée d'aller voir un magasin qui vendait pour les professionnels et les particuliers. Nous avons tourné en rond. Le mari commençait à en avoir marre que je lui fasse faire des demi-tours aux ronds-points..
- tourne là, à droite, je suis sûre que c'est là...non, c'est pas là, va faire un demi-tour au rond-point là-bas...
- là, là, je suis sûre que c'est dans cette rue.
A la place, un magasin de matériel médical..
J'ai avisé un monsieur qui sortait de chez Mr la Peyre...
- je ne me trompe pas, il y avait bien là un magasin des arts de la table et de décoration ?
- oui, ils ont mis la clé sous la porte pendant le 1er confinement, ils ne vendaient plus rien, il était pourtant bien ce magasin...
- Oh, Merdouille....
Charmant le monsieur. Nous avons discuté un petit moment. J'en aurais bien fait mon sandwich jambon-beurre...
- alors, tu viens m'a dit le mari d'un ton ! "on va aller voir à la foire-truc, j'aime bien ce magasin"
.....chez GIF-truc, c'était pas la joie, d'un morbide ce magasin et le personnel qui tire des tronches d'enterrement..Là, nous sommes ressortis vite fait..
Nous avons finalement trouvé le tablier à la foire truc. Je ne sais pas s'il plaira à ma petite fille, car, pas trop de choix. Je me suis fait plaisir, j'ai acheté des tas d'autres petits trucs pour notre pâtissière. Quand je pense qu'elle a même mis sur sa liste des gousses de vanille...Le robot pâtissier, trop cher, on va le laisser aux parents.
Mon mari, à la caisse, a félicité la caissière, très souriante et amusante.
- votre magasin est très agréable, très bien tenu, en plus, vous êtes souriante..
J'ai surenchéri "oui plus qu'à Gif-truc, ça fait plaisir de trouver des gens souriants par les temps qui courent (ce sont ses yeux et sa voix qui souriaient)...
Ca lui a fait plaisir. Elle a dit "le grand patron est là, je vais lui dire, on aura droit peut-être à une prime"...
Moralité : n'hésitez pas à féliciter les employés souriants...Je me rappelle avoir donné la pièce au vendeur de sapin. Je lui ai dit "ça me fait plaisir, en ce moment, c'est si rare les gens de bonne humeur".

Écrit par : julie | 11/12/2020

Répondre à ce commentaire

Il ne faut pas aller loin pour agrandir son horizon. Pour toi les rues de Paris que tu aimes et pour moi, tu le sais. ;-)

Écrit par : Yvanne | 11/12/2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire