Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/09/2020

Parfois je n'aime plus Paris.

paris,masque,civisme

Non, je ne vais pas encore déménager !
Juste je fatigue.
À chaque déménagement, je m'allège, en partie par choix, en partie parce que les déménageurs "oublient" toujours des colis.
C'est à l'usage qu'on s'aperçoit des pertes.

J'aime aller dans un musée lorsque j'ai envie.
Je n'ai pas envie de réserver un créneau pour parcourir des salles au pas de charge.
J'aime aller — pas souvent — au cinéma le matin pour être pratiquement seule dans la salle avec le Goût.

Je n'aime pas Paris sur masque et ses incohérences.
Passer masquée devant trois cafés, frôler la foule des gens en terrasse qui eux ne portent pas de masque.

D'ailleurs aujourd'hui, je vais faire comme eux.
Je vais aller chez le médecin pour mon renouvellement d'ordonnance.
Je vais partir masquée.
Je vais discuter avec un homme masqué pendant vingt minutes.
Puis, en sortant, je vais me précipiter dans un café, rien que pour pouvoir retirer ce fichu masque.

En arrivant, je retirerai ce "truc" mouillé, puant, et je vais le jeter.
Pas par terre comme beaucoup mais dans une poubelle.
Ce qui m'agace le plus ?
Porter un masque parce que c'est la loi et croiser tant de gens le nez au vent, les jeunes, les nounous, les vieux ventripotents et surtout les accros au téléphone, c'est à dire la majorité des gens.

Commentaires

Surtout que seul ne masque ne protège pas....

Écrit par : edith | 10/09/2020

Répondre à ce commentaire

Triste période, à se demander pour combien de temps encore...
Et on entend tout et son contraire.
Je comprends et partage ta fatigue morale.

Écrit par : Praline | 10/09/2020

Répondre à ce commentaire

On entend tout et son contraire, mais surtout son contraire :-(

Écrit par : Passion Culture | 10/09/2020

Le problème, c'est quand on est "à risque" et droit dans ses bottes, on doit se déplacer pour des obligations. Je réclame des masques FF2 . Les proches et autres ne sont pas corvéables à merci et indéfiniment.

Écrit par : Nina | 10/09/2020

Répondre à ce commentaire

Il est de plus en plus clair que le masque ne protège que des amendes et encore ! pas toujours !
Ce n'est pas Paris ni la ville le problème on peut être bien à Paris et s'y plaire, on peut être bien partout et s'y plaire, tout comme avec les conditions qui nous sont faites aujourd'hui on peut être mal partout. Je crois que c'est ça le vrai problème : la façon dont on nous traite nous les petites gens, les sans dents et les sans culotte, car aujourd'hui il ne faut pas être du côté des plus faibles, encore moins qu'avant.

Écrit par : delia | 10/09/2020

Répondre à ce commentaire

Lorsque l'on voit Jupiter retirer son masque pour tousser, on s'interroge...

Écrit par : Fabie | 10/09/2020

Répondre à ce commentaire

On est allés chez le médecin la semaine dernière, un jeune remplaçant qui nous a fait d’office à chacun une ordonnance de 10 masques par semaine parce qu’on est vieux + des vitamines + un vaccin antitétanique .... je constate que les jeunes médecins prennent soin des vieux car on n'avait Rien demandé à part le renouvellement de nos traitements habituels , mais nous rappeler que l’on est vieux et fragiles , cela nous a fait plaisir quand même .

Écrit par : Francelyne | 10/09/2020

Répondre à ce commentaire

Mais qui a raison, eux ou nous?
Parce que franchement, porter un masque dans la rue, quand tu peux facilement prendre tes distances avec les autre, c'est pas une connerie? Je me sens bonne petite soldate quand je le fais mais pas forcément très maline...
Je déteste cette période...
Mais je vous embrasse bien fort! :)

Écrit par : Leslie | 10/09/2020

Répondre à ce commentaire

Et encore, on a rien vu. Qu'est-ce qu'il va nous pondre aujourd'hui le président pour nous les vieux ? Nous recommander, je suppose, de prendre nos responsabilités et de nous confiner nous-mêmes pour sauver l'économie, comme a dit hier matin sur RTL, un ancien épidémiologique décati, encore plus vieux que moi, vu qu'on ne produit plus rien. Les jeunes nous contaminent et ce sont nous les vieux qui trinquons. Pourtant, ça fait 6 mois que j'évite ma famille, mes enfants, même le mari qui cause un peu trop à mon goût sous le nez des voisines. Bon, ça va sauver en partie le système des retraites, c'est déjà ça. Finalement, je pense que tant que les retraités n'auront pas disparu pour moitié de la terre, le virus circulera. Y'a eu trop de baby boomers. Après, miracle, il existera un vaccin. Ca se donne bonne conscience en nous obligeant à porter les masques, en prenant soin de nous les vieux, à nous reprocher même de vouloir vivre, vouloir voir nos enfants. Me demande si elle se confine la 1ere dame de France et si elle bizouille ses enfants et petits enfants.
Personne ne se pose la question "pourquoi autant de vieux meurent, tandis que ça atteint peu les gens en dessous de 50 ans ?". Les chinois auraient-ils voulu supprimer leurs vieux et, par ricochet, auraient-ils contaminé la planète entière ? Je n'arrête pas de me poser cette question "pourquoi ce virus a t-il fait aussi rapidement le tour de la terre ?" Réponse "la planète ne peut nourrir tout le monde. Alors, supprimons les inactifs...

Écrit par : julie | 11/09/2020

Répondre à ce commentaire

Où est-il encore parti mon com précédent ? Voyons voir.

Écrit par : julie | 11/09/2020

Répondre à ce commentaire

je garde ma petite fille. Son école maternellle n'est pas encore fermée (plusieurs le sont dans les rues autour) mais ça ne tardera pas Et elle me couvre de bisous.... Priez pour nous !!

Écrit par : ang/col | 11/09/2020

Répondre à ce commentaire

En effet ce n'est pas drôle. J'ai fait 34 volées d'escalier aujourd'hui. Ça me fait presque penser aux Abbesses... que j'ai escaladé 1 mois après la fin de la radiothérapie. Je suis rentrée sur les rotules. Enfin bref, ça c'était sans masque. Je ne sais pas combien de temps encore on va devoir attendre.

Écrit par : Pivoine | 11/09/2020

Répondre à ce commentaire

Il nous faut éviter de rêver, nous en aurons au moins pour un an encore de cette catastrophe sanitaire. Adieu terrasses de café: dans les conditions actuelles je les trouve peu attirantes, sauf à 8h du matin, éventuellement...

Écrit par : Olivier | 12/09/2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire