Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/02/2020

Padam, padam, padam...

coronavirus,peur,paris

Paris me semble bien vide.
Hier nous sommes allés au Monoprix de notre coin, celui que je n'aime pas.
C'est le plus triste de Paris mais je manquais d'allant pour aller jusqu'à celui de la rue de Lévis.

Vide !
Il était vide !
Les caissières lisaient les journaux télé.
Nous étions pratiquement seuls dans le magasin et il fallait juste faire attention dans les allées car les chariots de livraison traînaient un peu partout.
Oui, le Parisien se fait livrer...

La veille, nous étions allés chez IKEA et là étrangement le magasin vivait sa vie et on y faisait la queue.
En revanche, dans le bus du retour, presque vide alors qu'il est toujours sur le point de ne pouvoir fermer ses portes à cause de la foule, les usagers avaient le loisir de choisir leur place.
C'est à dire à côté de personne...

Je commence à voir des masques dans la rue, portés par des Parisiens.
Les Chinois ont pratiquement disparu des rues.

« Paris-sur-Virus » me fait penser au Paris d'avant, les voitures en plus car le Parisien prend sa voiture pour éviter de croiser celui qui le contaminera.

Ce matin, aux infos, j'ai appris qu'un troisième cas est traité dans un hôpital parisien.
Que va devenir « Paris ma bonne ville » lorsque nous atteindrons les chiffres de l'Italie ?

Et pendant ce temps-là, le gouvernement prive les futurs retraités de leur retraite et personne ne bronche...

 

Commentaires

Personne ne bronche !
Comme tu y vas.... certains ont perdu quelques journées de salaire quand même.

Ici, on n'est pas encore dans la peur du voisin et de ses miasmes

Écrit par : Berthoise | 26/02/2020

Répondre à ce commentaire

Oui, atmosphère étrange lié à ce virus.
Je ne vois qu'une chose positive, le ciel au-dessus de la Chine pour cause de confinement et d'arrêt des l'activité intense de ce pays respire mieux. On devrait mesurer les particules dans l'air…juste histoire de voir comment un virus peut donner du souffle à Dame Nature...

Écrit par : Armelle | 26/02/2020

Répondre à ce commentaire

Personne ne bronche ? Je dois trop regarder la télé et toi pas assez :-)
Peut-être veux-tu dire que ce ne sont pas les futurs retraités qui bougent... effectivement on voit surtout les "vieux de la vieille" qui manifestent.

Écrit par : Praline | 26/02/2020

Répondre à ce commentaire

Je tousse... mais bon mes microbes ne traverseront pas les ondes.
Je viens de lire que cette nuit, les passagers d'un bus ne voulaient pas continuer le voyage, car un asiatique toussait dedans, cela s'est passé à une trentaine de kilomètres de chez nous...

Écrit par : Fabie | 26/02/2020

Répondre à ce commentaire

ma mère met des gants de cuir pour sortir, pour éviter de toucher avec la main un endroit où se serait posé une de ces vilaines petites choses qui rendent malade ;-)

Écrit par : Adrienne | 26/02/2020

Répondre à ce commentaire

Ma foi, qu'est-ce qui est mieux ? Paris trop plein de touristes et pas de Parisiens, ou l'inverse ?
Et puis les vacances scolaires ne sont pas encore terminées ; tu retrouveras vite les bus bondés, les queues dans les magasins, les trottinettes sur les trottoirs....

Pour les manifs contre le "vol" des retraites, ceux qui les ont faites doivent aussi manger et les mesurettes acquises, les discussions qui n'aboutissent,n'ont fait que pourrir la situation.

Ben, ça fait quand même un peu peur cette histoire de virus qui galope à bride rabattue.

Écrit par : Sophie | 26/02/2020

Répondre à ce commentaire

Paris n'a plus vraiment de touristes, finalement la ville est calme comme au mois d'Août, les magasins sont vides, seul le collège de ma rue apporte un peu de vie.
J'ai lu que des gens faisaient des provisions et que les pharmacies étaient en manque de masque.

Écrit par : heure-bleue | 26/02/2020

Personne ne bouge ? Mais si, il ne faut pas écouter ce que les bonimenteurs de ce gouvernement et leurs portes voix. ils tonitruent tellement qu'ils n'écoutent personne eux et du coup on pense que personne ne dit rien. Mais c'est faut, il y a toujours 60% de la population qui désapprouvent cette réforme. Il est vrai qu'il n'y a pas 60% qui bougent et en particulier chez les premiers concernés, je veux dire les actifs.

Écrit par : delia | 26/02/2020

Répondre à ce commentaire

Dans ma région tout marche au ralentit, les écoles sont fermées jusqu'au 1er mars et ils sont en train d'organiser des cours via internet. Certaines usines font travailler leurs employés depuis leur domicile, les ouvriers qui habitent dans la région de Padoue ne doivent pas s'éloigner de leur région. les supermarchés ont été bien vidés de produits alimentaires et de desinfectants qui coutent maintenant beaucoup plus chers. les masques sont introuvables. Non seulement à Venise mais dans toute la région tous les défilés et les fetes prévues pour carnaval sont annulés. les églises sont ouvertes mais pas de messe, pas de distribution des cendres, on nous a envoyé sur nos smartphones des prières à faire en famille.les visites aux malades dans les hopitaux et dans les ehpad sont très limitées et controlées A la télé on entend tout et le contraire de tout, nous sommes très concernés car le premier cas est juste à 20 km de chez moi. l

Écrit par : francesca | 26/02/2020

Répondre à ce commentaire

Je te plains sincèrement Francesca, les journées doivent être longues et angoissantes.

Écrit par : heure-bleue | 26/02/2020

Répondre à ce commentaire

merci, j'espère qu'à Paris il n'y aura pas d'autres cas et que la vie va reprendre son cours normal très rapidement . je viens d'apprendre aux infos qu''une petite fille est sous traitement, rien de grave mais c'est le premier enfant infecté. Un jeune chinois a été agressé dans un café près de Bassano par un client qui lui reprochait d'infecter les autres . Entre-temps au gouvernement les disputent et les reproches continuent. Mes journées sont différentes, pas de book club et de cinéma cette semaine, mais j'habite une grande maison avec jardin, je ne m'ennuie pas. Nous sommes inquiets les cas augmentent et ils n'arrivent pas à trouver la source de l'infection.

Écrit par : francesca | 26/02/2020

Répondre à ce commentaire

par contre les embouteillages....aouch ..

Écrit par : ang/col | 27/02/2020

Répondre à ce commentaire

par contre qu est ce sue ça circule mal !!!

Écrit par : ang/col | 27/02/2020

Répondre à ce commentaire

oh la.....pas de panique...! Les gens fragiles doivent rester chez eux...mais s'il n'y a personne dans les rues et les magasins vous pouvez y allez...j'adore le Monop de la rue de Levis...ainsi que la rue...un joli souvenir amoureux...
Nous n'allons pas atteindre les taux de l'Italie...on est plus loin et il fait plus froid.
Tu veux que je te dise ? Le fils de Robert vit et bosse en Lombardie...Pordenone pas loin de Venise...pour l'instant ça va il n'est pas confiné. bisous.

Écrit par : Charlotte17 | 28/02/2020

Répondre à ce commentaire

Mon fils vient d'emménager en Haute Savoie, pas loin des cas avérés. Connaissant ma belle fille, ça doit être la panique totale pour elle!

Écrit par : edith | 28/02/2020

Répondre à ce commentaire

Pas de panique ! Il y aura bien quelques survivants...

Écrit par : Gwen | 02/03/2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire