Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/02/2020

Des violettes ? Pourquoi pas des pissenlits !

violettes.jpg

Juste pour Gwen.
Et tous ceux qui trouveront d’ici à lundi quelque chose à raconter sur ce bouquet de violettes…
J’ai une idée.
Mais c’est normal puisque c’est moi qui ai choisi l’image qui, j’espère inspirera Gwen qui me dit être « accro » au « Devoir de Lakevio du Goût ».

Il arrive avec son bouquet de violettes !
Il sait pourtant que je déteste les violettes !
Ça me rappelle des souvenirs d'enfance.
Lorsque mon père allait chez le coiffeur, il se faisait frictionner les cheveux et il revenait en sentant la violette...
Enfin... La violette... Un truc synthétique qui me soulevait le cœur.

Bref, le voilà avec ses violettes...
En plus les violettes sont les fleurs préférées de sa mère et je ne suis pas sa mère !
Depuis le temps, il devrait le savoir que je n'aime pas les violettes.

Le voilà, il arrive, un sourire satisfait aux lèvres, il sait...
Il attend, il a dû passer une mauvaise journée au bureau, une petite dispute lui ferait du bien.

C'est pas la peine de rêver, je n'ai pas envie de te donner satisfaction.

D'ailleurs, je t'ai fait de la tête de veau sauce gribiche.
Je sais que tu détestes ça.

C'est tout à fait ce qu'il faut pour une jolie fête la Saint Valentin...

 

Commentaires

Effectivement, tu as plusieurs bonnes raisons pour ne pas aimer les violettes ;)

Écrit par : Fabie | 17/02/2020

Répondre à ce commentaire

ah j'adore :-)
(tu me fais bien rire :-))

Écrit par : Adrienne | 17/02/2020

Répondre à ce commentaire

Carrément ! la fête ne peux qu'être réussie.

Écrit par : delia | 17/02/2020

Répondre à ce commentaire

Tu as un vieux compte à régler avec la brillantine, toi...

Écrit par : le-gout-des-autres | 17/02/2020

Répondre à ce commentaire

Et vlan, un coup de pied aux fesses de St Valentin.

Alors, comme ça tu crois qu'il te cherche noise, pour pouvoir décompresser ???
Mais la tête de veau aurait eu le même effet, sans les violettes !!

Écrit par : Sophie | 17/02/2020

Répondre à ce commentaire

Pauvres violettes... introuvables d'ailleurs.
Moi ça me fait penser à la Muse aux violettes, mais j'adore quand même ton texte ;-)
Il vaut mieux être dans tes bonnes grâces ;-)
J'aime bien la tête de veau aussi ;-)

Écrit par : Pivoine | 17/02/2020

Répondre à ce commentaire

Mon père utilisait du Tabac original ou du Pétrole Hahn (il ne perdait pourtant pas ses cheveux, au contraire), des fois, j'appelais ça son "eau de méduse..."

Écrit par : Pivoine | 17/02/2020

Répondre à ce commentaire

Ah, ça, c'est ce qui s'appelle fêter la St Valentin ! Originaux les cadeaux "empoisonnés".....Je ne me souviens plus de la dernière fois où mon mari est venu pour la St Valentin un bouquet de fleurs à la main...

Écrit par : julie | 17/02/2020

Répondre à ce commentaire

Eh bien voilà une St Valentin qui a dû être un peu agitée, mêlme si aucun de vous n'a lmontré son désaccord. Tu as dû poser les violettes sur la table, tout à côté du veau et de sa sauce gribiche !

Écrit par : Gwen | 17/02/2020

Répondre à ce commentaire

L'aaaamour est un bouquet de violeeeetteeeeees ♫♫♪♫

Écrit par : Praline | 17/02/2020

Répondre à ce commentaire

Ah ah! J'ai bien ri!
Merci pour cette bonne humeur du matin!

Écrit par : Ambre | 18/02/2020

Répondre à ce commentaire

c'est l'histoire de 'j'lui ai apporté des fleurs, elle déteste les fleurs" ou les bonbons je ne sais plus.

Écrit par : ang/col | 18/02/2020

Répondre à ce commentaire

Une bonne petite scène pour la fête, ça ne se refuse pas.

Écrit par : Berthoise | 20/02/2020

Répondre à ce commentaire

l'amour est un bouquet de violettes...cueillons cueillons cueillons ces fleurettes....quand le bonheur en passant vous fait signe et s'arrête...il faut le prendre par la main sans attendre à demain....la la la ...voila j'ai écrit sur ton bouquet...bien pâlot...kiss

Écrit par : Charlotte17 | 22/02/2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire