Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/01/2020

Depuis hier seulement et déjà fini demain.

Depuis hier, le bus qui nous amène dans le Marais fonctionne.
C'est celui qui a fait grève le plus longtemps.

Vous nous imaginez sans doute partis hier, le sourire aux lèvres et la fleur au fusil.
Bon,pas de fleur au fusil, je me trompe d'époque.

Eh bien hier, non ! Nous ne sommes pas allés dans le Marais !
À la place, j'ai pleuré, mouché, râlé.
Exactement comme un mec avec ce truc qui ressemble à un rhume qui vous bouche le nez et vous fait parler comme un corbeau malade.
J'ai lu des petits polars montmartrois dont le dernier se passe à Rome.
On va dire que Montmartre a des extensions...
Depuis dimanche, je ne suis sortie que pour aller chercher le pain, même pas fait un détour pour acheter Télérama.
Et demain, si je vais mieux, je serai coincée ici car les blocages et les manifestions sont de nouveau de mise.
Je ne peux pas leur donner tort de se battre pour pouvoir manger un peu lorsqu'ils seront usés par le travail.
Même si c'est la mode aujourd'hui où parmi
vos amis eux-mêmes il s'en trouve pour  vous reprocher votre retraite.
Genre, avec un air vaguement scandalisé "Quoi !!! Vous touchez tout ça sans rien faire !!!"

Et dire que notre génération a payé sans se plaindre pour deux générations.
Celle de nos parents pour les nourrir et celle de nos amis, justement, pour les nourrir et les élever.
Faut croire qu'on les a mal élevés...
Autre époque, autre égoïsme.

Grève, bus, rhume

Commentaires

ma petite fille nous dit : vous qui êtes payés par le Gouvernement, vous pouvez vous acheter tout ce que vous voulez !

Écrit par : ang/col | 23/01/2020

Répondre à ce commentaire

Du danger des idées générales.

Écrit par : Nina | 23/01/2020

Répondre à ce commentaire

Ouf, je n'ai pas d'amis qui m'aient reproché cela, bien que je sois à la retraite pour invalidité depuis un long moment déjà...

Écrit par : Fabie | 23/01/2020

Répondre à ce commentaire

c'est terrible de s'entendre dire ça!
en tout cas, maintenant que je suis prévenue, je réfléchis à une phrase bien courte et bien sentie pour clouer le bec au cas où on me la sortirait ;-)
(genre: "voilà une petite phrase qui en dit long sur toi!")

Écrit par : Adrienne | 23/01/2020

Répondre à ce commentaire

Je suis rarement partisane du désordre et des grèves. Ca pénalise l'économie et les gens qui vont bosser tous les jours dans des conditions pas évidentes.
Sauf que là, j'entends des trucs qui me font donner raison à cette révolte…
Il va falloir se réveiller sinon nous allons le payer cher. Si j'écoute bien à travers les lignes, il serait bon de bosser jusqu'au bout du bout…
Les couvreurs, déménageurs, etc ne sont pas des gens touchés par la pénibilité. lls n'ont qu'à faire monter nos gouvernants sur échafaudage… rien que ça, un jour de froid mordant, dans la poussière avec le poids de l'outillage ! Ils reverront leur copie … peut être...

Écrit par : Armelle | 23/01/2020

Répondre à ce commentaire

Triste période... soigne-toi bien ma belle ;-)

Écrit par : Praline | 23/01/2020

Répondre à ce commentaire

Les amis là...ceux qui te disent ça ... C'est des vrais amis ? Ou des amis genre facebook ? :-)
•.¸¸.•*`*•.¸¸☆

Écrit par : celestine | 23/01/2020

Répondre à ce commentaire

Je n'arrive pas à comprendre cette phrase... enfin si... chez nous, jusqu'à présent, ce sont surtout les chômeurs et les invalides qui sont visés... mais d'autres franges de la population sont aussi victimes de l'austérité. C'est contre ça qu'il faut lutter, tous ensemble...

Écrit par : Pivoine | 24/01/2020

Répondre à ce commentaire

Tisane de thym, au chaud à la maison!
une personne de mon entourage m'a dit que nous les retraités nous en profitions bien. Profiter de quoi? beaucoup pensent encore que tous les retraités sont des nantis.

Écrit par : edith | 24/01/2020

Répondre à ce commentaire

Genre, avec un air vaguement scandalisé "Quoi !!! Vous touchez tout ça sans rien faire !!!"

Il faudrait rappeler à ces ignares qu'au début de notre carrière, le travail hebdomadaire était de 44 heures et demie/ sur 5jours et demi. Remarque, à la fin c'était pareil parce que si tu prenais des responsabilités en plus, le temps n'était pas élastique.
Et pour les commerçants, c'était au mieux 6/6.

Mes parents n'ont eu de l'aisance et bénéficié de plus de confort que par nos apports.

Bof, je laisse causer les gens : ils seront confrontés à des problèmes un jour ou l'autre, et se plaindront sans reconnaître leurs torts.

Écrit par : Sophie | 24/01/2020

Répondre à ce commentaire

Je vais redire ce que je dis à chaque fois que j'entends ça : quand les mouvements sociaux débouchent sur des acquis, ceux ci profitent à tout le monde et on n'entend plus personne se plaindre. C'est drôle tout de même !

Écrit par : delia | 24/01/2020

Répondre à ce commentaire

Des amis de ce genre... ne sont pas des amis.

Écrit par : Anita | 27/01/2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire