Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2019

Les sanglots longs de l'automne.

Après un été caniculaire, nous vivons un automne pluvieux, très pluvieux.
Le genre de temps qui plombe toute envie...

Nous n'avons en vue comme promenade qu'un rendez-vous chez le dentiste.
Celui de notre ancien coin.
Celui qui est en face de notre ancien chez nous.
Ancien chez nous qui continue à se dégrader tranquillement.
Le projet en cours en vue pour remplacer les arbres semble la construction d'une maison de retraite.
Les résidents seront presque contre les voies de la SNCF mais ce n'est pas grave.
On compte sans doute sur leur surdité...

J'ai donc le moral en berne sans aucune raison.
À moins que mon cerveau ne refuse de me renseigner.

Alors je lis, de petits livres sans consistance et j'écoute le silence de mon immeuble.
Ce qui me semblait un avantage quand nous sommes arrivés commence à ressembler à un inconvénient.
Pourtant cinq enfants vivent dans cet immeuble.

J'ai parfois l'impression d'être un fantôme dans ma ville.
Mon coin de Paris n'est pas Parisien, il est aux mains de AirBnB.
La vénalité et la rapacité de nombre de ces bailleurs théoriquement occasionnels mais en réalité permanents de mon coin me donnent des nausées.
1250€ pour 25 m2 au 6ème étage, ça coupe les envies de déménagements...

Pluie, froid, vague à l'âme

Commentaires

Il faut bien avouer que pluie, froid vont bien avec le vague à l'âme. S'y ajoutent toutes les raisons de sangloter et rien ne va plus. Bon courage, plus l'automne avance plus le printemps arrive vite !

Écrit par : delia | 15/11/2019

Répondre à ce commentaire

Une petite balade au musée de la vie romantique ? Un chocolat chaud à la cannelle ? Des jolies bougies? Un peu partout ? Il y a la luminothérapie aussi... espérons qu'il y ait bientôt un peu de ciel bleu... bon, c'est bientôt l'hiver évidemment...

Écrit par : Pivoine | 15/11/2019

Répondre à ce commentaire

Qu'est-ce qu'on pourrait bien te dire pour que ne te reprennent pas tes envies de déménagement ?

D'abord que ouf, il fallait vraiment que tu déménages. Tu te rends compte si tu voyais ce "home" se construire, tu en aurais un bon gros cafard !

Ensuite, hors les jeunes aux heures d'entrée, de sortie, c'est calme et c'est appréciable. D'autant que ce n'est pas le désert dans ton appart.

Bon, je dis ça, mais je ne suis pas toi. C'est juste pour t'encourager. Que lis-tu ?

Écrit par : Sophie | 15/11/2019

Répondre à ce commentaire

Je lis les Agatha Raisin, des polars, et des livres que j'ai lu y a 30 ans, j'ai beaucoup de mal à trouver des livres qui me font envie en ce moment.
Paris devient une ville de passage où on rencontre plus de touristes que d'habitants.

Écrit par : heure-bleue | 15/11/2019

Répondre à ce commentaire

Ben alors Bichette, un p'tit coup de blues ?! La lumière commence à manquer, viens faire un tour en Savoie, y a du blanc (pas du pinard, la neige !) c'est très lumineux, faut mettre les lunettes noires pour pas faire mal à tes beaux yeux ! ;-)
Bises ensoleillées

Écrit par : Praline | 15/11/2019

Répondre à ce commentaire

Je te rassure. Je suis comme toi. J'ai le moral à zéro et je me mords les doigts d'avoir quitté hâtivement Coulommiers. Je ne supporte qu'à grand peine le silence de mon hameau. Je n'ai pas grande envie et j'envisage Noël sans liesse alors que je reçois.
Aujourd'hui, il a neigé une neige grise sans âme elle aussi.
Bref, vivement le printemps...

Écrit par : Armelle | 15/11/2019

Répondre à ce commentaire

Oui, c’est long cette période pluvieuse. Savoir que la pluie était nécessaire ne console pas, hélas.
D’habitude, tu aimes bien l’automne il me semble.
C’est tout Paris qui est aux mains de AirBnB je trouve. Dans mon ancien immeuble parisien du 13ème, le bruit des roulettes des valises des touristes était très présent. Et pourtant notre quartier n’était pas touristique.
Ici aussi, les apparts et maisons se louent beaucoup de façon temporaire, au grand dépit des hôteliers.
Bonne soirée

Écrit par : Anita | 15/11/2019

Répondre à ce commentaire

chaque fois que tu parles du prix des loyers à Paris je suis effarée !

Le temps te file le mouron....il y a de quoi ! Ta note nous le file aussi !

Écrit par : emiliacelina | 16/11/2019

Répondre à ce commentaire

As-tu essayé les Jenny Colgan? En Poche ? C'est un remède contre le cafard. La petite boulangerie du bout du monde et ses suites. Une saison au bord de l'eau... Rendez-vous au cupcake café... et quelques autres. C'est pas mal du tout. Mais bon ce n'est pas de la haute littérature.

Écrit par : Pivoine | 17/11/2019

Répondre à ce commentaire

moi aussi j ai le moral en berne mais pour d autres raisons

Écrit par : ang/col | 17/11/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire