Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2019

Je pourrais gémir en une longue plainte.

promenage,square des batignolles,rue de lévis

Il se trouve que je ne suis pas admirable.
Ce sont mon fils et ma belle fille qui le sont.
En plus ils ne le savent même pas.
Elle est sortie de l'hôpital avec son cathéter et un infirmier passe deux fois par jour.
Lui s'occupe d'elle et de ses filles.
Vendredi elle retourne à l'hôpital et c'est reparti...
Douleur à gérer, béquilles qui lui tuent les épaules et parfois fauteuil roulant.

Les filles sont heureuses d'avoir retrouvé leur mère.
Lui d'avoir retrouvé JJF.
Merveille nous a conviés à un spectacle de théâtre.
Puis elle en a ajouté un autre et un troisième peut être...
Nous verrons bien.

Nous, nous sommes allés au square des Batignolles pour voir les canards, les enfants et les vieux, dont nous commençons à faire partie...
C'est marrant le début de la vie et la fin se ressemblent.
Mais non je ne vais pas parler de couches.

Nous avons fait nos courses rue de Lévis et si je n'avais pas eu mal au dos, j'aurais pu me croire vingt ans avant, croiser l'Ours avec JJF.
Ils étaient jeunes, elle était en pleine forme et il avait le sourire.

Mais malgré la vie, à qui il arrive d'être une chienne, c'était bien.

Commentaires

"C'est marrant le début de la vie et la fin se ressemblent."
Ça se ressemble moyen, il me semble bien que je courais nettement mieux et les filles ne m'appelaient pas "papy"...

Écrit par : le-gout-des-autres | 23/05/2019

Répondre à ce commentaire

Peut être que justement quand la vie est une chienne, on sait mieux apprécier les petites choses qui ressemblent à des perles de bonheur, comme une belle balade dans un jardin plein de vie. Courage à JJF et à ton fils, bises aux filles et à vous deux.

Écrit par : delia | 23/05/2019

Répondre à ce commentaire

Que nous les seniors ayons des problèmes de santé, hélas presque inévitables et plus ou moins importants, c'est déjà difficile à accepter et à vivre, mais quand ce sont des jeunes qui sont touchés, je trouve que c'est trop injuste.
Je pense à vous tous.
Bisettes

Écrit par : Praline | 23/05/2019

Répondre à ce commentaire

Ta belle-fille souffre toujours autant ? On sait maintenant ce qu'elle a ? Heureusement, elle a, dans son malheur comme on dit, un mari qui s'occupe bien d'elle et de ses enfants...Quand je pense que tant de mecs se font la malle quand leur femme est malade, ne supportant pas, ces chochottes d'être perturbés dans leur petite vie douillette.
Tu dis que le début et la fin de vie se ressemblent. Pas tout à fait, car au début de la vie, tu es chouchoutée, gâtée, tu es dans les bras de tes parents, tu es le centre du monde. A la fin de ta vie, tu te retrouves abandonnée dans une maison de retraite, où, là, même les couches te sont comptées. Oui, comptées, j'ai entendu l'interview d'une aide soignante qui a écrit un livre sur ces endroits de merde. Heureuses mère et belle-mère qui ont échappé à ça...Comme quoi, parfois, vaut mieux mourir..ce que ne pensent pas les parents de Vincent Lambert. Mais, là, je ne m'engagerais pas sur ce terrain..C'est facile de loin de donner son avis, mais quand on est en plein dedans, hein !

Écrit par : julie | 23/05/2019

Répondre à ce commentaire

Non, on ne trouve pas, on sait juste que c'est neurologue, grâce aux prises de sang.

Écrit par : heure-bleue | 23/05/2019

C'est terrible de souffrir autant.
Mille pensées pour eux et vous et plein de souhaits pour que tous vous ayez plein de petits bonheurs.
Bises

Écrit par : lakevio | 23/05/2019

Répondre à ce commentaire

C'est une épreuve qui dure, dure pour la famille de ton fils...
En souhaitant que ces hospitalisations, qui sont pénibles pour toute la famille, aboutissent à une guérison !
Vous avez bien fait de profiter du beau temps !
Aujourd'hui j'ai enfin mis des chaussures ouvertes, sans chaussettes...

Écrit par : Fabie | 23/05/2019

Répondre à ce commentaire

Ta belle fille vit un calvaire et ton fils aussi ... il est admirable en effet et ce n’est pas juste .. ils sont si jeunes ! J’espère que les médecins vont enfin trouver la solution ... depuis le temps qu’elle souffre !

Écrit par : Francelyne | 23/05/2019

Répondre à ce commentaire

c'est terrible une souffrance pareille... je comprends ton admiration pour eux deux.

Écrit par : Adrienne | 23/05/2019

Répondre à ce commentaire

C'est dingue ce qu'endure ta belle-fille ! Depuis le temps que cela dure.
Ils sont soudés dans cette épreuve et ça c'est bien.
Oui, parfois, on se revoit 20 ans en arrière à la faveur d'un coin de rue et on se demande ce qu'on serait devenu si on avait pris telle ou telle autre décision…
Bonne soirée

Écrit par : Armelle | 23/05/2019

Répondre à ce commentaire

une pensée our ta belle fille et ton fils .... ce n'est pas de chance et je les trouve bien courageux ... ton fiston assume bien ... et vous devez bien vos faire du soucis . Bises

Écrit par : emiliacelina | 23/05/2019

Répondre à ce commentaire

Vraiment difficile à vivre tout ça pour eux, ils sont courageux de faire face de cette manière.

Écrit par : Colette | 23/05/2019

Répondre à ce commentaire

Quel courage ! J’espère que les médecins vont trouver une solution et que ta belle-fille va aller mieux. Ce ne doit pas être facile de vivre tout cela.

Écrit par : seringat | 23/05/2019

Répondre à ce commentaire

"C'est marrant le début de la vie et la fin se ressemblent."
Ça se ressemble moyen, il me semble bien que je courais nettement mieux et les filles ne m'appelaient pas "papy"...

Écrit par : le-gout-des-autres | 24/05/2019

Répondre à ce commentaire

Bonjour Heure-Bleue,
j'adore ta dernière phrase. Elle résume tout.

Je suis navrée pour vos enfants, on se fait toujours tellement de soucis... c'est pire que quand ça nous arrive, à nous. Mais parfois, on a de belles surprises, comme ce que tu dis dans ta dernière phrase :-)

Belle journée à toi, Heure-Bleue, bises

Écrit par : Ambre Neige | 24/05/2019

Répondre à ce commentaire

Oui. C'est désolant quand des personnes jeunes souffrent. On pense à de tout. Comme des maladies orphelines qu'on connaît mal. Ce n'est pas facile. Mais je crois aussi qu'on peut apprécier un peu de nature à tout âge... c'est la vie!

Écrit par : Pivoine | 24/05/2019

Répondre à ce commentaire

Ils sont vraiment courageux et admirables tes enfants. Cela doit être tellement long et pénible pour eux.
Bon courage à vous tous.

Écrit par : Anita | 24/05/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire