Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2018

Il me dit d'écrire.

Alors j'essaie.
On ne peut pas dire que je déborde d'enthousiasme ni d'inspiration...
Je passe beaucoup de temps au téléphone avec ma sœur car perdre son mari brusquement n'est pas facile à accepter.

Surtout lorsqu'on a choisi de vivre en province alors que les enfants sont en région parisienne.

Tout à l'heure, je vais aller faire évaluer mon "champ visuel" chez l'ophtalmo.
Pour le reste, on sent que les fêtes approchent, cette histoire de vision semble devenue beaucoup moins urgente aux yeux de l'ophtalmo qui, eux fonctionnent parfaitement.

Je déteste être considérée comme un organe apporté au spécialiste par toute ma personne qui devient un simple "véhicule à œil".
Mon œil est examiné, non comme une chose indispensable mais juste comme un accessoire qui va bien mais qui ne fait pas correctement son travail.
Idem pour mon cerveau, il est parfait mais non, ça ne veut pas dire que j'ai un QI extraordinaire.
Ça veut juste dire que je ne souffre pas de maladie dégénérative.
Je vis entre flou et normalité.
On peut dire que mon œil est mon reflet.

Manque de motivation, soeur

Commentaires

Ta dernière phrase me fait pouffer de rire.... mais... aie de l'estime pour toi ! -;)
Bon courage pour aujourd'hui, je t'embrasse.

Écrit par : Praline | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

Bon courage...bises

Écrit par : manoudanslaforet | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

Ton oeil n'est pas malade, ton cerveau non plus (ton billet en est la preuve encore une fois).
Peut-être une petite rééducation de l'oeil. Quand j'ai été opérée et re-opérée des yeux, je voyais double (donc flou par moment) et ça a été corrigé par quelques séances. Et tes chocs émotionnels de ces temps derniers ont été difficiles à encaisser.

Enfin j'espère que ta visite de cet après-midi verra la fin de ton itinérance (mot à la mode) avec une fin rassurante et concluante.

Je penserai à toi cet après-midi. Bises.

Écrit par : Sophie | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

Je reviens, peut-être pour te faire sourire (j'ai bien dit peut-être)

Ton titre : "Il me dit d'écrire"
et moi d'embrayer :
"Il me dit que je suis belle
qu'il n'attendait que moi

... Mon mec à moi".

Je trouve que ça vous va bien .

Écrit par : Sophie | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

Ton cerveau te dicte un billet où tu sais mettre de l'humour malgré les circonstances, c'est bien. J'espère qu'on va finir par faire en sorte que tout redevienne normal.

Écrit par : Fabie | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

J'espère que tu reviendras ce soir complètement rassurée ! Bises

Écrit par : Colette | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

Pas facile d'écrire quand on est préoccupé.
J'espère aussi que l'homme de l'art saura te guérir.
Bises

Écrit par : Berthoise | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

De toute façon on te suit.
J'espère que ça va aller.
Oui, est ce qu'il n'existe pas du yoga des yeux ?
J'ai essayé un jour des rapide eyes mouvements mais ça me donnait un peu mal à la tête...

Écrit par : Pivoine | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

j'espère que le RV c'est bien passé .
Par-contre j'adore ta façon de présenter les choses...... pourtant pas amusantes

Écrit par : emiliacelina | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

Bon courage pour tout ces tracas, la vie n'est pas un long fleuve tranquille !

Écrit par : delia | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

Alors ma grande ? Tu nous tiendras au courant, et j'espère de tout cœur que les nouvelles seront tout à fait rassurantes. Bisettes.

Écrit par : Praline | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

Plein de pensées positives pour toi.
•.¸¸.•*`*•.¸¸✿

Écrit par : celestine | 30/11/2018

Répondre à ce commentaire

Il a raison, mais cela ne suffit pas !
Et les voeux de bon courage ne suffisent pas non plus, mais je les formule quand même...

Écrit par : Dame Marthe | 01/12/2018

Répondre à ce commentaire

Bonjour Heure-Bleue,
ça commence à faire un bail que les "spécialistes" ne nous considèrent plus que comme l'organe qu'ils doivent soigner...
Je me rappelle, à la suite d'une intervention du poumon gauche (je précise, dès fois que dans pas longtemps on aie un spécialiste du poumon droit et un spécialiste du poumon gauche) je souffrais en plus de je ne sais plus quoi. Réponse du pneumologue devant une Ambre ahurie: "Il faut voir ça avec mon confrère, moi, je suis pneumologue"
!!!
Je compatis à tout ce que tu traverses, et ce ne sont pas des paroles en l'air....

Tu as changé ton icône, en haut à gauche, non? J'aime beaucoup.

Tu sais, parfois, ça peut être un cadeau de voir flou, lorsque ce que la vie nous apporte est difficile et douloureux à vivre...

Écrit par : Ambre | 01/12/2018

Répondre à ce commentaire

Chaque semestre, je passe un "champ visuel" et je suis, me dit-on la seule personne qui dit aimer cette épreuve !
Et pourtant, le résultat n'est pas à la gloire de mon acuité... mais je clique avec beaucoup de sérieux et d'attention, au point que l'ophtalmo m'en fait compliment, les schémas se superposent correctement d'une fois sur l'autre.
Je vois à chaque fois que ma vue baisse et j'en reviens le moral dans les chaussettes. C'est pourquoi je me hâte de vivre ! ! !

Écrit par : Gwen | 01/12/2018

Répondre à ce commentaire

Chère heure bleue, je vous suis depuis des lustres... lol... mais juste pour dire : j’ai choisi de vivre en province, alors que mes enfants vivent en région parisienne, je suis devenue veuve l’an dernier, mais jamais ne souhaite revenir « sur Paris »... un peu d’indulgence svp’pour Nous pauvres provinciales qui comme votre sœur avons choisi et aimons cette Vie.... Paris j’y ai vécu et travaillé des années... je ne pourrais plus y vivre, plus l’atlo D’avant, et surtout plus les moyens... cqfd...

Écrit par : Mary | 02/12/2018

Répondre à ce commentaire

Bonne soirée ! Des bises.

Écrit par : Anita | 02/12/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire