Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/12/2018

Bye bye...

lakevio.jpg

Oh ! La peste, avec son nez camus, ses yeux écartés, sa bouche charnue, ses genoux cagneux cachés par la robe trop longue et ses collants trop rouges.


Pauvre gosse, abandonnée à ses penchants pervers, le chat se cache, le rat également, l'auteur se gratte la tête, comment donner de l'humour et de la grâce à cette gosse sans mère et au père absent.

Le père danse et chante, la môme pleure devant le buffet, sans jambon, sans bœuf, sans coca, seule l'eau coule à flots.

La douleur, l'absence, les coups sont ses compagnes.

C'est assez, bye, bye, mon cerveau chauffe.

Commentaires

ça va pas ? Non? Tu sais bien que ton cerveau fonctionne très bien ....tu as mis le thermostat.
Mais tu ne fais pas dans la "joyeuseté"! Remarque vu la tête du personnage ...difficile de nous faire rire!

Écrit par : emiliacelina | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

Pas de coca, pas grave ☺
Des coups, c'est le plus dur!

Écrit par : Fabie | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

L'humour ne peut pas être au rendez-vous ce jour !

Tu t'en sors avec panache, de nouveau.

Écrit par : Sophie | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

Ton devoir m'a fait éclater de rire !
J'ai ri de bon cœur, c'est aussi bien que Prévert !

Écrit par : le-gout-des-autres | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

Et bien, et bien, je ne veux pas de mal à ton cerveau... Tu as en quelques lignes tracé un portrait touchant de cette pauvre gosse. C'est suffisant pour moi !
Bises

Écrit par : lakevio | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

pas facile d'inspirer de l'affection, grâce au scénario tu y arrives un peu

Écrit par : ang/col | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

Moi aussi je viens d'éclater de rire!La pauvrette! déjà pas gâtée par la nature mais là assassinée!!!

Écrit par : Marie Framboise | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

"Danser devant le buffet" est une expression que l'on n'emploie plus depuis des décennies ! Cela signifiait que l'on n'avait rien à manger...
Le père absent danse...
Le rat de Marianne Oswald se cache quelque part...
Ton cerveau est fertile !
Bonne journée...

Écrit par : Gwen | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

Waouh, le portrait que tu nous as concocté de cette pauvre fille. En plus se cacheraient dans ton court texte si j'ai bien compris Gwen, des références littéraires..Bravo...

Écrit par : julie | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

Et bien ! Je pense qu'avec un tel père, elle n'a plus qu'à chanter ta cigale, maintenant !

Écrit par : delia | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

Difficile de rire et faire rire face à un tel portrait !

Écrit par : Joe Krapov | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

Pov' tiote !
Tu ne l'as pas gâtée.
Bravo.

Écrit par : Berthoise | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

pinaise!!! c'est gai...
tu as changé la taille de ta police ? tu peux la mettre la taille au dessus ? suis obligée de clignoter...oui je dois passer à la cataracte mais pas envie pour l'instant. Bisous.

Écrit par : Tarrah | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

Court et bon!
c'est tout e qu'il faut! Bravo!

Écrit par : Coumarine | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

oui ce tableau respire la tristesse et le malheur, je trouve aussi :-)

Écrit par : Adrienne | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

Superbes références !! et comme d'habitude, parfaitement enlevé ! bravo !

Écrit par : Colette | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

Je ne sais pas comment on aurait pu écrire quelque chose de gai là dessus... mais tu y vas et c'est net efficace envoyé comme toujours. Bravo !

Écrit par : Pivoine | 03/12/2018

Répondre à ce commentaire

Elle fait très renfrognée et un peu mauvaise cette fille que tu décris avec moult détails saisissants, Heure-Bleue. Les malheurs de Sophie en guise de titre de tableau ! Belle soirée !

Écrit par : Jerry OX | 04/12/2018

Répondre à ce commentaire

C'est triste mais tu m'as fait rire, j'en ai besoin ! mais deviendrais-je cynique ? ah toi tu as de ces envolées ! :-))

Écrit par : Praline | 04/12/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire